Banque centrale d'Islande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Banque centrale d'Islande
Seðlabanki Íslands
Image illustrative de l'article Banque centrale d'Islande

Siège Reykjavik (Drapeau de l'Islande Islande)
Coordonnées
géographiques
du siège
64° 08′ 56″ N 21° 55′ 55″ O / 64.148889, -21.931944 ()64° 08′ 56″ Nord 21° 55′ 55″ Ouest / 64.148889, -21.931944 ()  
Création avril 1961
Zone monétaire Drapeau de l'Islande Islande
Devise Couronne islandaise
Code ISO 4217 ISK
Site officiel (is) www.sedlabanki.is

Géolocalisation sur la carte : Islande

(Voir situation sur carte : Islande)
Banque centrale d'Islande

La Banque centrale d'Islande (islandais: Seðlabanki Íslands) est l'institution monétaire de l'Islande qui gère la couronne islandaise. Elle fut créée en avril 1961. Son Gouverneur actuel est Már Guðmundsson.

La Banque Centrale d’Islande est sous contrôle du gouvernement islandais, et est dirigée par un gouverneur ainsi qu'un conseil d'administration composé de 7 membres.

Statuts et missions[modifier | modifier le code]

La Banque centrale d'Islande a été créée dans sa forme actuelle en 1961.

Elle est placée sous l'administration directe du Ministère de l'Économie et des Finances et d'un comité de surveillance. Les 7 membres de ce comité de surveillance sont élus par le Parlement après chaque élection législative.

La Banque centrale d'Islande est dirigée par un gouverneur qui est nommé par le Ministre de l'Économie et des Finances pour un mandat de 5 ans. Le gouverneur actuel est Már Guðmundsson.

La Banque centrale d'Islande est chargée de la mise en œuvre de la politique monétaire en Islande. Elle contribue également à la réalisation des objectifs de la politique économique du Gouvernement dans la mesure où celle-ci n'interfère pas avec son but principal : maitriser l'inflation.

La Banque centrale d'Islande est également chargée d'un certain nombre d'autres tâches :

  • promouvoir un système financier sûr et efficace ;
  • produire les billets et pièces de monnaie ;
  • gérer les taux.

Crise de 2008[modifier | modifier le code]

En octobre 2008, l'Islande est particulièrement frappée par la crise financière internationale, en raison de la forte dépendance de son économie au système financier.

La Banque centrale d'Islande joue alors un rôle prépondérant. Face à la dépréciation de la couronne islandaise et la forte inflation, les taux d'intérêt islandais, habituellement très élevés, ont d'abord été relevés jusqu'à 18% avant d'être progressivement rabaissés jusqu'à atteindre un niveau historiquement bas en décembre 2012 à 4,5%[1].

En octobre 2008, la Banque centrale d'Islande a également sollicité l'aide de la BCE, de la FED pour le prêt des 4 milliards de dollars nécessaires pour surmonter la crise[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]