Banque Bonhôte & Cie SA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Banque Bonhôte & Cie SA

Création 1815
Personnages clés Jean Berthoud (Chairman)
Forme juridique Publique
Action Banque privée
Siège social Drapeau de Suisse Neuchâtel (Suisse)
Activité Gestion privée, gestion institutionnelle
Site web http://www.bonhote.ch/

La Banque Bonhôte & Cie SA est une banque privée neuchâteloise.


Histoire[modifier | modifier le code]

En 1815, Louis Petitmaître crée la première banque privée de Neuchâtel. En 1872, son fils Louis lui succède. En 1895, le caissier de ce dernier et Paul Bonhôte s'associent pour ouvrir la Banque Antenen Bonhôte & Cie qui devient, en 1903, la Banque Bonhôte & Cie.

En 1936, Claude Bonhôte, succède à son père. Il dirige la banque jusqu'en 1988, où il la cède à un holding financier et industriel local.

En 1992, Jean Berthoud, ainsi que quelques proches, reprennent la totalité du capital. Dès cette date, il assume la direction générale de la banque avant de devenir président du conseil d'administration.

Yves de Montmollin reprend la direction générale de la banque en 2014. Il préside la Direction du Groupe composée de Jean-Paul Jeckelmann, Olivier Vollenweider et Robin Richard.

En 2011, ouverture de la succursale de Berne dirigée par Jürg Legler.

Localisation et succursales[modifier | modifier le code]

Le siège de l'entreprise est à Neuchâtel ; l'entreprise dispose également de succursales à Bienne depuis 2004[1], à Genève depuis 2009[2], et à Berne (juin 2011)[3].

Le siège de Neuchâtel est situé au bord du lac, l'hôtel particulier construit en 1839 qui abrite le siège social de la banque fait partie intégrante de l'histoire et de la tradition architecturale neuchâteloise.

Activités[modifier | modifier le code]

L'entreprise a créé en 2006 un fond immobilier, Bonhôte-Immobilier, qui a repris le fond immobilier Dynamic Real Estate Fund (DREF) en difficulté[4]. Depuis la reprise de ce fond, Bonhôte-Immobilier se situe au niveau des grands fonds de Suisse romande, avec une fortune d'environ 800 millions de francs à mi-2011

Selon l'Agefi du 24.06.11[5] "Le regroupement est effectif depuis mai 2010 et permet à la nouvelle entité d'afficher un patrimoine de septante quatre biens valant un peu moins de 800 millions de francs, pour une fortune nette de 580 millions contre 322 millions un an auparavant."

Chiffres[modifier | modifier le code]

En avril 2011, le capital social de l'entreprise était de 5'250'000 fr., entièrement libéré, en 5'250 actions de 100 fr[6].

Les produits de l'entreprise s'élevaient à 22,1 millions en 2010 et à 20,7 millions en 2009[2].

Le bénéfice net de la banque s'élevait à 2,6 millions de francs à fin 2010. Il était de 3,1 millions à fin 2009.

A fin 2010, le bilant était de 274,6 millions]. A fin décembre 2009, le bilan s'élevait à 229,7 millions de francs et à 209,1 millions à fin décembre 2008[2].

A fin 2010, la banque occupait 60 personnes[7], la banque passe de 52 à 57 employés à fin 2008[9] et occupe environ soixante collaborateurs à mi-2009[10].

Conseil d'administration et direction[modifier | modifier le code]

En 1999, le conseil d'administration était composé, entre autres, de l'ancien parlementaire radical Yann Richter, de l'ancien directeur de la BNS Jean Zwahlen, administrateur de Paribas et de l'UBP et d'Erwin Meyer, un spécialiste du crédit aux entreprises en Suisse romande[6]. Nicolas Wavre, fondateur de l'entreprise Etel, à Môtiers, fut président du conseil d'administration jusqu'à fin 2009[7].

A fin 2009, Jean Berthoud, principal actionnaire de la banque et directeur général, quitte ses fonctions de directeur et devient Président du conseil d'administration[7]. Thomas Lötscher est nommé directeur général.

En 2011, le conseil d'administration est composé, selon le registre du commerce de Neuchâtel, de: Berthoud Jean Louis-George, de Val-de-Travers et Neuchâtel, à Neuchâtel adm. président, Guinand Jean-Jacques Henri Albert, des Brenets, à Zurich, Meyer Erwin, de Genève, à Genève, F., Letellier Marie-Noëlle Suzanne, de Neuchâtel, à Neuchâtel, Ranft Markus, de Bâle, à Riedholz, Wavre Nicolas Paul André, de Neuchâtel, à Boudry, Stulz René Marcel, de Tafers, à Colombus, OH, USA. Le secrétaire général est Barnaud Jacques, de France, à Neuchâtel[8].

En 2011, le président du Conseil d'administration de la banque est Jean Berthoud. Il est entré au conseil d'administration de l'Association suisse des banquiers à fin 2010[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Temps, 8.02.2007, "La Banque neuchâteloise Bonhôte a attiré 400 millions de francs d'argent frais"
  2. http://www.presseportal.ch/fr/pm/100012322/100582128/banque_bonh_te_cie_sa
  3. Communiqué de presse du 16.06.2011 "La banque privée Bonhôte & Cie SA franchit une nouvelle étape dans son expansion et ouvre une succursale à la place du Théâtre à Berne. Jürg Legler est nommé responsable de la région de Berne"
  4. Le Temps, 31.03.2009, "Fusion entre les fonds romands DREF et Bonhôte-Immobilier"
  5. , "La réunification requiert encore de l'homogénéité"
  6. Le Temps, 2.07.1999, "Bonhôte & Cie, ou le sens de l'artisanat bancaire haut de gamme"
  7. a et b L'Express, 02.07.2009, "Futur directeur général"
  8. http://hrc.ne.ch/hrcintapp/externalCompanyReport.action?companyOfrcId13=CH-645-1005376-3&lang=FR
  9. L'Express, 17.09.2010, "Jean Berthoud nommé

Liens externes[modifier | modifier le code]