Banovine de la Drina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Banovine de la Drina
Drinska banovina (sh)

1929 – 1941

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation de la Banovine de la Drina entre 1929 et 1939

Informations générales
Statut Royaume de Yougoslavie
Capitale Sarajevo
Démographie
Population 1 534 739 (1931)
Superficie
Superficie 27 572 km²
Histoire et événements
1929 Création
1941 Suppression

Entités suivantes :

La Banovine de la Drina ou banat de la Drina (en serbe et en bosnien : Дринска бановина et Drinska banovina) fut une province ou banovine du Royaume de Yougoslavie entre 1929 et 1941. Son chef lieu était à Sarajevo et elle incluait des parties actuellement situées en Bosnie-Herzégovine et en Serbie. Elle devait son nom à la rivière Drina.

Histoire[modifier | modifier le code]

Banovine de la Drina entre 1929 et 1939

La Banovine de la Drina a été créée le 3 octobre 1929, avec la loi sur l'organisation administrative du Royaume de Yougoslavie nouvellement créé[1].

Après la création de la Banovine de Croatie en 1939, une partie située au nord du territoire fut intégrée à la nouvelle entité[2].

Pendant la Seconde Guerre mondiale, en 1941,les Puissances de l'Axe occupèrent la Banovine de la Drina. La province fut supprimée et son territoire partagé entre l'État indépendant de Croatie et la Serbie occupée par les nazis.

Après la guerre, son territoire fut divisé entre la République populaire de Bosnie-Herzégovine et la République populaire de Serbie (devenues respectivement en 1963, République socialiste de Bosnie-Herzégovine et République socialiste de Serbie), au sein de la République fédérale socialiste de Yougoslavie.

Politique[modifier | modifier le code]

Ban[modifier | modifier le code]

Il y eut huit différents ban au cours de l'existence de la banovine de la Drina, c'est-à-dire son gouverneur:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Dušan T. Bataković, Histoire du peuple serbe, pp. 294 et 295, L’Âge d’Homme, 2005 (ISBN 2-8251-1958-X)
  2. (fr) Bataković, op. cit., pp. 300 et 301

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]