Banneret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le banneret est un jeune noble qui, ayant déjà acquis des fiefs (par héritage, mariage ou autrement), se présente à l'armée avec plusieurs vassaux sous sa bannière[1]. C'est un titre de noblesse tombé en quasi-désuétude.

Les chevaliers bannerets apparaissent sous Philippe II de France. Ils disparurent avec la création des compagnies d'ordonnance sous Charles VII.

À l'époque moderne, le titre de banneret a été intégré à la hiérarchie nobiliaire. Il se situe entre chevalier et baron.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. *Léon Gautier, La Chevalerie,‎ 1884.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Précédé par Place dans les titres de noblesse français Suivi par
Chevalier - Seigneur
Banneret
Baron