Bank of China (Hong Kong)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bank of China (Hong Kong) Limited

Description de l'image  Bank of China Hongkong.svg.
Création 2001
Forme juridique Public Company (S.A. avec appel public à l'épargne)
Slogan Your premier bank
Siège social Hong Kong
Direction Xiao Gang, Président
He Guangbei, CEO
Effectif 13 009 (juin 2004)
Site web www.bochk.com
Chiffre d’affaires HK$8 Milliards (2003)
La Tour de la Bank of China en construction en 1988, vue des hauteurs de Hong Kong

The Bank of China (Hong Kong) Limited (BOCHK, 中國銀行(香港)有限公司) (HKEX : 2388) (chinois simplifié : 中国银行 ; chinois traditionnel : 中國銀行 ; pinyin : Zhōngguó Yínháng; souvent abrégée 中行) est une des quatre grandes banques commerciales de la république populaire de Chine.

Elle est le second plus grand groupe de banque commerciale, en termes d'actifs et de dépôts, avec plus de 300 succursales à Hong Kong. Le groupe est né le 1er octobre 2001, de la fusion de 12 succursales et partenaires de la Banque de Chine à Hong Kong, et est coté à la bourse de Hong Kong depuis octobre 2002. Fin 2003, la banque possédait un montant de HK$763 milliards en actifs et réalisa un profit net de HK$8 milliards sur cette année.

La BOCHK est l'une des trois banques autorisées à émettre des dollars de Hong Kong, le membre le plus important du système de paiement et de guichets automatiques JETCO, ainsi que la banque désignée par Hong Kong pour les transactions impliquant la monnaie de la République populaire de Chine, le renminbi. En termes juridiques, elle est indépendante de la Banque de Chine (BOC) sur le continent, bien que les deux banques maintiennent un lien étroit en ce qui concerne la gestion et l'administration et qu'elles coopèrent sur plusieurs domaines, parmi lesquels la revente des services d'assurance et de sécurité financière. Les deux banques partagent également leur siège à Hong Kong, la Tour de la Banque de Chine, qui culmine à 315 mètres.

Histoire[modifier | modifier le code]

Groupe Bank of China[modifier | modifier le code]

Article principal : Groupe Bank of China.

L'ouverture d'une succursale de la Banque of China à Hong Kong en 1917 a marqué l'entrée des entreprises publiques chinoises dans le secteur bancaire de Hong Kong. Les autres banques ont suivi quelque temps après, la première fut la Yien Yieh Commercial Bank en 1918. Lorsque la République populaire de Chine fut créée en 1949, il y avait 15 succursales de banques chinoises publiques à Honk Kong, plus des succursales de neuf banques du Continent chinois qui étaient des coentreprises semi-publiques. De plus, le gouvernement Chinois a créé la Po Sang Bank en 1949 et la Nanyang Commercial Bank en 1950. Ces deux entreprises ont été fondées à Hong Kong.

En 1952, les neuf banques publiques (Sin Hua Bank, China & South Sea Bank, Kincheng Banking Corporation, China State Bank, la National Commercial Bank, Yien Yieh Commercial Bank, Young Brothers Banking Corporation, Wo Sang Bank et la National Industrial Bank of China) ont été regroupées dans l’Office des Banques Semi-publiques. Les succursales hongkongaises des trois dernières banques citées ci-dessus ont été fermées en 1954 lorsque leurs sociétés mères ont été fermées par le gouvernement central, et la gestion des six autres banques semi-publiques a été transférée au Bureau régional de Hong Kong et Macao de la Bank of China en 1958. La Bank of China a plus tard pris le contrôle des succursales hongkongaises des Kwangtung Provincial Bank, Hua Chiao Commercial Bank et Bank of Communications (HKSE: 3328).

En juin 1975, Bank of China a déménagé pour augmenter le capital des banques semi-publiques. Comme tout le nouveau capital provenait du gouvernement Chinois, la part des actionnaires privés dans les banques semi-publiques a été considérablement réduite, dans certains cas à moins de 1 %.

Les quatorze banques ont adopté une identité commune Groupe Bank of China dans les années 80, après qu'une plateforme informatique commune soit mise en place. Les opérations de trésorerie et de change furent aussi centralisées. Toutefois, les banques ont conservé leur propre hiérarchie.

Restructuration et introduction en Bourse[modifier | modifier le code]

La branche de Hong Kong de Bank of Communications s'est séparée du Groupe Bank of China en 1998. Le Groupe Bank of China a commencé à restructurer ses opérations en 1999 en préparation à une introduction en bourse. Tous les actionnaires minoritaires (en dehors de ceux de Chiyu) furent rachetés par la Bank of China. Le plan de restructuration a reçu l'approbation de la Banque populaire de Chine et fut lance en janvier 2001.

La restructuration a vu toutes les opérations en République populaire de Chine fusionnées à l'intérieur de la Po Sang Bank, qui fut alors immédiatement renommée Bank of China (Hong Kong) Limited. Les Nanyang Commercial Bank et Chiyu Banking Corporation, basées à Hong Kong devinrent filiales de Bank of China (Hong Kong) Limited. Il a fallu modifier la loi pour effectuer la fusion, étant donne que Hong Kong n'autorise pas les fusions via ‘'unification des intérêts’’, une procédure répandue aux États-Unis. La loi pour la fusion de Bank of China (Hong Kong) Limited fut approuvée par le Conseil législatif de Hong Kong le 12 juillet 2001, et la fusion fut terminée le 1er octobre 2001.

Structure de l'Entreprise et BOC Hong Kong Holdings[modifier | modifier le code]

BOCHK est listée sous le nom BOC Hong Kong (Holdings) Limited (BOCHK Holdings), une holding détenant 100 % de BOCHK. La holding est cotée à la Bourse de Hong Kong et en tant qu'American Depository Receipt aux Etats-Unis sous le symbole BHKLY. BOCHK Holdings fait partie du Hang Seng Index. Le listing de BOCHK Holdings en Juillet 2002 fut la première introduction dans une bourse internationale d'une banque de Republique Populaire de Chine; jusqu'ici, les autres banques Chinoises étaient introduites sur le marche domestique Chinois (Actions A).

En 2003, BOCHK Holdings a réalisé 11,6 milliards de dollars de Hong-Kong de résultat d'exploitation et 8,0 milliards de bénéfice net. Au 7 Juin 2006, 65,805 % de BOCHK Holdings étaient détenus par Bank of China, elle-même détenue a 69,265 % par Central Huijin Investment, une entreprise d'investissement détenue a 100 % par le Gouvernement de la République populaire de Chine.


Activités[modifier | modifier le code]

BOCHK propose un éventail de produits financiers et de services à ses clients individuels et entreprises, similaire à celui offert par la plupart des banques commerciales. Elle est principalement réputée pour ses activités d’épargne (accepter les dépôts de clients individuels pour prêter aux entreprises) même si elle s'est ouverte à d'autres activités comme les prêts personnels, la gestion de fortune et d'autres services financiers ces dernières années. C'est le plus grand réseau bancaire d'Hong Kong avec plus de 200 branches et 450 Guichet automatique bancaire.

BOCHK est le plus gros prêteur de crédits immobiliers a Hong Kong sur le marche secondaire; la Hang Seng Bank étant la plus importante sur le marche primaire. BOCHK revend en fait les assurances vie, assurances de biens, fonds de pension et autres services de gestion d'actifs de sa maison-mère, Bank of China.

En République populaire de Chine, BOCHK exploitait 14 agences (En Juillet 2005) indépendamment de sa maison mère. BOCHK était sous le régime des banques étrangères (chinois : 境外銀行) pour des raisons de régulation du fait que son siège soit situé à Hong Kong. Toutefois, en partie pour éliminer la confusion entre elle et sa maison-mère, toutes ses activités en République populaire de Chine ont été reprises par la Nanyang Commercial Bank en 2007.

Banque de compensation du Renminbi[modifier | modifier le code]

La BOCHK a été désignée comme banque de compensation pour les transactions impliquant le Renminbi (RMB, la monnaie de la République populaire de Chine) à Hong Kong depuis Février 2004. Cela signifie que la BOCHK agit comme agent de règlement pour les billets et fonds en RMB à Hong Kong et d'intermédiaire entre les banques situées à Hong Kong ou en République populaire de Chine et la Banque centrale de la République populaire de Chine. En échange, la BOCHK ponctionne 0,125 % de tous les dépôts en RMB a Hong Kong qui sont rapatriés en République populaire de Chine.

C'est le 18 Novembre 2003 que le Chef de l'exécutif de Hong Kong a annonce que la People's Bank of China avait accepté de proposer des accords de compensation. C'est la première fois que le Renminbi, présent sur la Balance courante mais pas sur la Balance des capitaux a pu être compensé en dehors de la République populaire de Chine. Cette activité autour du Renminbi inclut l'ouverture de compte-courants, l'échange de devises, les versements et les cartes bancaires en RMB. Les banques de Hong Kong furent invitées à postuler pour devenir banque de compensation du RMB; la Banque Centrale Chinoise a choisi BOCHK pour ce rôle et pour une durée de trois ans.

Selon la Hong Kong Monetary Authority, les principales responsabilités de la banque de compensation sont :

  • l'ouverture de comptes de règlement en RMB pour les banques participants pour les dépôts et les retraits de fonds en RMB
  • l'ouverture d'un compte de règlement avec la sous-branche de la Banque Centrale Chinois à Shenzhen pour centraliser les dépôts et retraits de fonds en RMB de la Banque de Compensation et des banques participantes
  • collecter et distribuer les billets de banque en RMB
  • fournir des services de compensation pour les versements en RMB et les cartes bancaires en RMB émises par les banques de Hong Kong
  • fournir des services aux banques participantes pour qu'elles puissent couvrir leurs positions ouvertes en RMB résultant de l'échange de RMB en Dollars de Hong Kong et Vice Versa.

Nanyang Commercial Bank[modifier | modifier le code]

Agence de la Nanyang Commercial Bank à Kennedy Town, Hong Kong
Article principal : Nanyang Commercial Bank.

Fondée en 1950 à Hong Kong, la Nanyang Commercial Bank est une filiale détenue à 100 % par BOCHK, disposant 41 succursales. Nanyang cible les clients professionnels, en particulier les PME. Elle est également très appréciée parmi les communautés chinoises à l’outremer, en particulier en Asie du Sud-Est. Elle dépend de la BOCHK pour ses activités de trésorerie et son support Informatique. En 2007, elle a repris les activités de la BOCHK en République populaire de Chine, pour les individuels comme pour les entreprises.

JETCO[modifier | modifier le code]

Article principal : JETCO.

JETCO (en chinois: 銀通) (Joint Electronic Teller Services Limited) est le plus grand réseau de guichets automatiques à Hong Kong et Macao, avec près de 1 700 distributeurs. JETCO a été fondé par BOCHK en 1982 avec la Bank of East Asia, Chekiang First Bank, Shanghai Commercial Bank et Wing Lung Bank, et à présent il fournit toutes les banques commerciales à Hong Kong et Macao, à l'exception de HSBC et Hang Seng Bank, qui ont leur propre système. JETCO se connecte avec le réseau d'UnionPay sur le Continent chinois : les propriétaires de carte JETCO peuvent retirer l'argent RMB cash at UnionPay machines dans les principales villes sur le Continent chinois, alors que les propriétaires de carte UnionPay peuvent retirer du liquide aux guichets automatiques JETCO à Hong Kong (jusqu'à environ HK$4 500 par jour).

Chiyu Banking Corporation[modifier | modifier le code]

Article principal : Chiyu Banking Corporation .

Fondée par Tan Kah Kee, un Chinois de l’étranger en 1947, la Chiyu Banking Corporation Limited dispose de 23 succursales à Hong Kong et se concentre sur le service de la communauté des résidents Hongkongais originaires du Fujian. La Chiyu a été explicitement créée par Chen pour créer une entreprise rentable dont les profits seraient dédiés à des projets d’éducation à Xiamen et dans le reste de la province du Fujian en Chine. Depuis sa fondation, elle a consacré plus d’un Milliard de Dollars de Hong Kong à l’éducation de cette province, en premier lieu en finançant l’Université de Jimei et les écoles qui lui sont liées.

Autres activités[modifier | modifier le code]

La BOCHK possède aussi une agence de voyage connue sous le nom de BOC Travel Services. C’est un héritage de son acquisition de la Nanyang Commercial Bank, qui possédait une agence de voyage pour le confort de ses clients du Sud-Est Asiatique.

Billets de Banque[modifier | modifier le code]

Même si ce n’est pas une banque centrale, la BOCHK émet les billets de banque de Hong Kong. Sous la réglementation actuelle, la plupart des Billets de banque en Dollar de Hong Kong ne sont pas émis par une banque centrale ou une autorité monétaire, mais par trois banques commerciales ayant une licence spéciale : la Bank of China, HSBC et Standard Chartered Bank (Hong Kong). La Bank of China a commencé à émettre des billets en dollar de Hong Kong le 1er Mai 1994, sous le nom de "Bank of China Hong Kong Branch". Après la fusion de la banque et sa restructuration en 2001, une nouvelle série de billets portant le nom "Bank of China (Hong Kong)" est entrée en circulation en 2004. D’après la Loi pour la Fusion de Bank of China (Hong Kong) Limited, les billets issus par la Bank of China avant sa fusion restent légaux et sont sous la responsabilité de la nouvelle Bank of China (Hong Kong). En tant qu’une des trois banques émettrice de billets, la BOCHK est aussi Présidente tournante de la Hong Kong Association of Banks, le principal lobby des banques commerciales de Hong Kong.

Tour de la Bank of China[modifier | modifier le code]

La Tour de la Bank of China de nuit
Article principal : Tour de la Bank of China .

La Tour de la Bank of China située dans le district Central héberge les quartiers généraux de Bank of China Hong Kong. Conçu par Ieoh Ming Pei, l’immeuble de 70 étages est haut de 315 mètres et dispose de deux antennes lui permettant d’atteindre 368 mètres. Sa construction a commencé en 1985 et l’immeuble fut terminé en 1989, son ouverture officielle ayant eu lieu le 17 Mai 1990. La Tour de la Bank of China est le premier immeuble en dehors de l’Amérique du Nord à dépasser les 305 m, et fut le plus haut immeuble de Hong Kong et d’Asie jusqu’en 1992. Un petit espace d’observation au 43e étage est ouvert au public, les visites pour l’espace d’observation principal au 70e étage n’est accessible que sur réservation. L'expressionnisme structurel adopté pour la conception du bâtiment ressemble à la croissance de pousses de bambou, symbolisant les moyens d'existence et la prospérité. Toute la structure est supportée par cinq colonnes en acier situées aux coins de la tour, avec les cadres triangulaires transférant le poids de la structure sur ces cinq colonnes. Elle est couverte de murs de verre. Si son apparence distinctive en fait l'un des plus identifiable lieux de Hong Kong, elle fut source de controverse, comme la banque est le seul édifice majeur à Hong Kong pour avoir contourné la convention de consultation des maîtres de feng shui au cours de sa conception.

Gouvernance[modifier | modifier le code]

Un des objectifs avoués de la restructuration de BOCHK était d’améliorer drastiquement la Gouvernance et la Gestion du risque. Les problèmes de gouvernance de la BOCHK ont été abondamment rapportés dans les médias en 2003 et 2004 à la suite d’accusations de mauvaise conduite. La BOCHK a par la suite réorganisé et renforcé ses contrôles internes, et remplacé de nombreux directeurs dans un effort d’amélioration de sa réputation mondiale.

Liu Jinbao[modifier | modifier le code]

Un ancien PDG de BOCHK, Liu Jinbao, fut rappelé de manière brutale à Pékin pour devenir vice-président de Bank of China en Mai 2003. Une enquête a montré plus tard que Liu avait effectué des "délits financiers" en rapport avec son poste précédent en tant que responsable de la branche de Shanghaide la Bank of China. Liu a par conséquent été renvoyé de son poste. Liu, ainsi que trois autres responsables auraient ‘’distribué de manière non autoriée pour enrichissement personnel’’ des fonds appartenant à la Bank of China avant que BOCHK ne soit créée. ’’ The Standard ’’ estime que le montant en jeu est d’environ 30 Millions de Dollars de Hong Kong.

Le prêt du nouveau Nongkai[modifier | modifier le code]

Un comité spécial mandaté par BOCHK après consultation avec la Hong Kong Monetary Authority a estimé que l’octroi d’un prêt relais d’1.77 Milliard de Dollars de Hong Kong à Chau Ching-ngai (parfois écrit Zhou Zhengyi), impliquait des risques identifiés dès le départ qui n’ont pas été traités correctement et que le prêt a été octroyé malgré de sérieuses réserves exprimées par le Département de Gestion des Risques de la BOCHK. Liu Jinbao a été très critiqué par le comité et un Vice-PDG, Or Man-ah est parti à la retraite de manière précipitée à cause de cette affaire.

Références[modifier | modifier le code]

Général[modifier | modifier le code]

Gouvernance[modifier | modifier le code]

Activité autour du Renminbi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]