Banjo Paterson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paterson.

Banjo Paterson

Description de l'image  Banjo Patterson.jpg.
Nom de naissance Andrew Barton Paterson
Autres noms Banjo
Activités Poète
Naissance
Narrambla, Nouvelle-Galles du Sud (Australie)
Décès (à 76 ans)
Langue d'écriture Anglais
Genres Bush Ballad

Œuvres principales

Andrew Barton « Banjo » Paterson (17 février 1864 – 05 février 1941)[1] est considéré comme l'un des plus grands poètes et écrivains d'Australie. Comme Henry Lawson, il était correspondant du magazine The Bulletin. Il fut correspondant de guerre pendant la guerre des Boers, et en France pendant la Première Guerre mondiale[2].

En 1890, il écrit The Man From Snowy River, le poème folklorique le plus populaire d'Australie. La poésie de Paterson est connue pour son romantisme et célèbrer la vie des champs.

En 1895, sur une mélodie autre que celle que nous connaissons actuellement, Banjo a écrit les paroles de Waltzing Matilda. Waltzing Mathilda est l'une des chansons folkloriques australiennes les plus connues, au point qu'elle a été proposée comme hymne national et est souvent considérée comme telle par les non-Australiens. En Australie, son statut d'hymne n'est pas officiel mais elle a de farouches partisans.

Son effigie figure sur le billet de dix dollars australiens.

Adaptations cinématographiques majeures de ses pièces[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]