Bane (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bane (Batman))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bane.
Bane
Personnage de fiction apparaissant dans
Batman.

Alias The Masked Man, Antonio Diego, Niño, Dorance
Naissance Santa Prisca
Pouvoirs Force extrême (avec le venin);
excellente condition physique (sans le venin);
grand stratège;
polyglotte (maîtrise de plusieurs langues dont des langues mortes)
Affiliation Secret Society of Super Villains
Suicide Squad
Secret Six

Créé par Chuck Dixon
Graham Nolan
Doug Moench
Interprété par Jeep Swenson (Batman & Robin, 1997)
Tom Hardy (The Dark Knight Rises, 2012)
Première apparition Batman: Vengeance of Bane #1 (Janvier 1993)
Éditeur(s) DC Comics

Bane (se prononce /ˈbeɪːn/) est un personnage de fiction créé par Chuck Dixon, Doug Moench et Graham Nolan dans le comics one-shot Batman: Vengeance of Bane en 1993.

Dans le classement des 100 vilains de comics les plus charismatiques établi par le site IGN, Bane se situe à la 34e place[1].

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Bane est né à Peña Duro, une prison auto-gérée de l'île de Santa Prisca, au régime médiéval tenu par des traditions. Il a passé son enfance à purger la sentence d'emprisonnement à vie contractée par son père. N'ayant qu'un ourson en peluche comme ami, il dut s'habituer à survivre et à l'idée qu'il pourrait mourir dans une cellule de Peña Duro. Bien qu'il fut accompagné de sa mère en grandissant dans l'infirmerie de la prison lors des premières années, cette dernière se laissa mourir, condamnant Bane à rejoindre les quartiers des criminels les plus dangereux. C'est ce jour-là qu'il manqua de mourir alors qu'un des prisonniers prit sa défense. Victime d'une chute qui le laissa pour mort et le plongea dans le coma pendant un mois, l'enfant était revenu changé et se vengea du responsable de sa douleur en le mettant en morceaux. Paniqué, le directeur de la prison fit enfermer Bane durant 10 ans dans une des cellules d'isolement les plus profondes de la prison, persuadé qu'il finirait par y mourir. Cela n'arriva jamais. Sa résistance et sa volonté farouche de vouloir survivre firent de lui une légende à Santa Prisca. Dès lors, il fut approché par de nombreux criminels, désireux de le servir ou d'obtenir ses faveurs. Seuls trois d'entre eux eurent cette chance. Dès lors, Bane passa son temps à apprendre en lisant les nombreux livres de la bibliothèque de la prison, s'informant sur des centaines de sujets possibles. Bane était persuadé que le savoir serait sa plus grande arme pour faire face au monde actuel. Cela, plus sa très grande force, pourrait, selon lui, lui assurer une grande place parmi les hommes car il recherchait avant tout la perfection. Nombreux sont ceux ayant contesté son pouvoir, avant de tomber sous ses coups.

Il fut, à sa majorité, le cobaye d'une expérience militaire chimique qui consiste à transfuser un super-stéroïde appelé le Venin dans le cortex cérébral, pour décupler la force musculaire du patient, l'armée voulant se servir de futurs super-soldats. L'expérience se retourna rapidement contre ceux qui la conduisaient, car Bane s'insurgea et s'évada. Dès lors libre, il prit le chemin de Gotham puisqu'il avait entendu parler de Batman, un justicier que tous les criminels de Gotham redoutaient.

Bane savait qu'une attaque directe contre Batman serait vouée à une défaite. C'est pour cette raison qu'il détruisit l'asile d'Arkham et laissa échapper tous les ennemis de Batman afin que ceux-ci l'épuisent physiquement et psychologiquement. Après avoir déduit lui-même l'identité de Batman, Bane se confronta à lui dans le manoir Wayne. S'ensuivit une violente bataille où Bane brisa le dos de l'homme chauve-souris, le paralysant. Il devint, par la suite, le criminel en puissance régnant sans partage sur Gotham, pourchassé par le remplaçant de Bruce Wayne dans le costume de Batman, Jean-Paul Valley. Cette situation l’amena à entrer en conflit avec d'autres criminels comme Killer Croc. Avec le temps, Jean-Paul devint mentalement instable, il se fabriqua un costume de combat et réussit à vaincre Bane.

Bane aida Mercy, la garde du corps de Lex Luthor, à détruire tous les documents officiels sur les propriétés de Gotham pour que son employeur prenne le contrôle des terres de la ville[2]. Bane réussit à se passer du « venin » qui le rendait surpuissant mais ne perdit pas pour autant son impressionnante silhouette musclée.

Ses premiers alliés[modifier | modifier le code]

Si Bane a su faire preuve d'une grande détermination à survivre à Santa Prisca, il serait bon de rappeler qu'il ne l'a pas fait seul et que plusieurs personnes se sont retrouvées à ses cotés pour des raisons variées, chacun ayant eu quelque chose à lui offrir. Bane saura se le rappeler car une fois laissé pour mort, il quittera la prison avec ceux qui ont su l'aider et le servir.

Zombie:

Un taulard affecté dans l'aile médicale de Santa Prisca. Il a été témoin des premières années de la vie de Bane en compagnie de sa mère. Son regard semble être celui d'un homme dénué de sentiments et pourtant, il s'est vite attaché à cet enfant dont personne ne voulait, jusqu'au décès de sa mère. C'est un spécialiste en pharmaceutique qui a travaillé sur un dérivé du Venin qu'utilise Bane. Il est également un très bon lanceur de couteau, capacité dont il se sert face à Batman, avant d'être mis au tapis.

Trogg:

Trogg est le second acolyte de Bane, et c'est une masse de muscles qui aurait tué plus de 20 hommes à Pena Duro. Il a pris la défense de Bane enfant, alors qu'il était menacé par un autre prisonnier. C'est durant l'affrontement entre Trogg et l'autre condamné que Bane fût victime d'une chute qui failli le tuer et qui le changea à tout jamais. Il possède également des capacités en électronique et est l’inventeur de l'appareil permettant à Bane de diffuser le venin dans son corps

Bird:

Ancien avocat, il travaillait pour un dénommé Novak qui le doubla avant de l'envoyer en prison avec une peine à perpétuité. Comme son nom l'indique, Bird apprécie les oiseaux et semble partager un étrange lien psychique avec eux. Il possède un faucon, Serre, qui lui sera utile pour surveiller l'activité dans Gotham. Il est un bon bagarreur mais n'atteint pas la force de Bane ou Trogg. Toutefois, Bird a su se rendre utile auprès de Bane en lui apprenant à lire et en le renseignant sur toutes les infos qu'il connaissait sur Gotham. Il révèle ainsi l'existence du Batman à Bane, ce dernier voyant un challenge à relever.

Biographies alternatives[modifier | modifier le code]

Batman: La série animée[modifier | modifier le code]

Bane reste assez proche du tacticien qu'il est dans les comics. Toutefois, son passé n'est presque pas évoqué, bien qu'on découvre qu'il était volontaire pour une expérience dont le nom de code était "Gilgamesh". Il est plus décrit comme un mercenaire fourbe et vaniteux qui aimerait bien prendre la place de son employeur, Rupert Thorne, qui l'a payé pour venir à bout de Batman.

Batman et Robin[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Batman et Robin (film, 1997).

Bane est plutôt lourdaud et attardé, aux ordres de Poison Ivy. Il était un condamné à perpétuité et a servi de cobaye pour le Dr Woodrue, un savant psychotique. À la mort de celui-ci, Bane entra au service de Ivy. Dans ce film, Bane a l'air aussi fort que stupide, alors que le Bane original est très fort et aussi très intelligent.

The Dark Knight Rises[modifier | modifier le code]

Article détaillé : The Dark Knight Rises.
Le costume de Bane dans The Dark Knight Rises

Dans le film de Christopher Nolan, Bane est un mercenaire connu pour sa carrure et son masque respiratoire qu'il porte en permanence suite à un violent combat pour protéger Talia al Ghul lorsqu'elle s'est échappée de la prison, enfant. Il fut le protecteur de cette dernière, tous les deux enfermés dans la Fosse (prison sous terre ornée d'un gigantesque trou pour que les prisonniers croient qu'il est simple de s'en échapper). Après que Thalia se fut évadée et qu'elle eut prévenu son père, Ra's al Ghul, chef de la Ligue des Ombres, ce dernier le libéra de la prison et devint son mentor, puis il l'excommunia car il était trop extrême pour Ra's. Il vient à Gotham City pour achever le plan de son mentor en détruisant la ville, mais aussi afin de venger sa mort en tuant Bruce Wayne/Batman. Il finira par être tué par Selina Kyle qui sauve ainsi Batman d'une mort certaine.

The Batman[modifier | modifier le code]

Il est présenté comme un mercenaire sujet volontaire d'une expérience dans un laboratoire secret en Amazonie[3].

Description[modifier | modifier le code]

Physique[modifier | modifier le code]

Très grand et massif, Bane possède déjà en temps normal une force physique prodigieuse, supérieure à celle de Batman. Bane a laissé sa marque de façon physique dans la mythologie de Batman. En effet, il est le seul malfrat à avoir vaincu le justicier de Gotham City. La capacité à s'injecter des doses contrôlées de venin cérébral décuple les forces physiques de Bane qui demeure l'un des plus imposants méchants de l'impressionnant arsenal anti-Batman.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Il est de prime abord assez introverti. Son physique imposant contraste avec son côté intelligent et déductif. Ainsi, dans le film controversé Batman et Robin de Joel Schumacher (1997), il est représenté comme un être surpuissant, massif mais complètement dénué d'intelligence. Ra's Al Ghul dit de Bane qu'il serait le deuxième homme le plus dangereux de la planète, juste après lui. L'esprit de survie de Bane est très développé notamment à cause de son séjour en prison. C'est un homme décidé qui n'hésite pas à traquer une proie sans lui laisser de répit, jusqu'à ce qu'elle demande grâce ou qu'elle meure. Bane sait que sa force seule ne pourra jamais lui permettre de se hisser parmi les puissants de ce monde et est persuadé que le savoir, bien utilisé, serait la meilleure des armes. Égoïste et vaniteux, il souhaite tout avoir et ne tolère pas qu'on lui donne des ordres. Ses actions ne semblent régies par aucun code de civilité ou de conduite (Il n'hésite pas, par exemple, à tuer un prêtre aveugle et sans défense pour camoufler ses traces). Ses capacités et son assurance lui ont permis de tenir tête à Ra's Al Ghul avec qui il sera parfois en rivalité.

Création du personnage[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Bane a été créé à une époque ou l'univers DC était en plein bouleversement. Les histoires devenaient plus matures et les scénaristes de comics commencent à faire des choix difficiles comme tuer certains personnages. Après le grand cycle Crisis on Infinite Earths où on assistait à la mort de Barry Allen alias Flash et peu après on voyait la mort de Superman dans le cycle Doomsday, ce fut au tour de Batman de subir son grave bouleversement. Au début des années 1990, après la mort de Jason Todd, le second Robin, les scénaristes cherchèrent à créer un personnage tout nouveau, qui briserait Batman. À partir de cette idée, ils créèrent Bane et le long cycle Knightfall qui bouleversa l'univers de Batman. Dixon eut l'idée de le faire ressembler à un luchador, et le trio d'auteurs s'inspira de Doc Savage et du comte de Monte-Cristo pour finir de créer le personnage et son passé[4].

Origine du nom[modifier | modifier le code]

En anglais, bane signifie fléau, faisant référence à la fois à sa grande puissance et à l'étendue de son pouvoir sur Gotham City, après la chute de Batman.

La version française du jeu Batman: Rise of Sin Tzu traduira justement son nom ainsi, deux personnages portent déjà ce nom, dans Batman, la relève chez DC Comics et dans l'univers des X-Men des éditions Marvel.

Œuvres où le personnage apparaît[modifier | modifier le code]

Comics[modifier | modifier le code]

Séries animées[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Vidéo[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://uk.comics.ign.com/top-100-villains/34.html
  2. Durant l'année du No Man's Land
  3. Saison 1, Episode 2
  4. Olivier Pallaruelo, « Bane », Super-vilains : les secrets de leurs origines, Allociné,‎ 1er mai 2014
  5. (en) Andy Khouri, « Anne Hathaway is Selina Kyle, Tom Hardy is Bane in 'The Dark Knight Rises' », comicsalliance.com,‎ 19 janvier 2011 (consulté le 20 janvier 2011)