Bandinello Sauli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bandinello Sauli
Biographie
Naissance vers 1494
Gênes, Drapeau de la République de Gênes République de Gênes
Décès 29 mars 1518
Monterotondo, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
10 mars 1511 par le
pape Jules II
Titre cardinalice Cardinal-diacre de S. Adriano al Foro
Cardinal-diacre de S. Sabina
Cardinal-prêtre de S. Maria in Trastevere
Évêque de l’Église catholique
Administrateur d'Albenga
Évêque de Gerace
1509 – 1517
Évêque de Malte
1506 – 1509
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Bandinello Sauli (né à Gênes, Italie, alors dans la république de Gênes, vers 1494 et mort le 29 mars 1518 à Monterotondo) est un cardinal italien du XVIe siècle. Il est de la famille du cardinal Antonmaria Sauli (1587).

Biographie[modifier | modifier le code]

Sauli est notamment protonotaire apostolique. Il est nommé évêque de Malte en 1506 puis évêque de Gerace en 1509.

Il est créé cardinal par le pape Jules II lors du consistoire du 10 mars 1511. Le cardinal Sauli est nommé administrateur d'Albenga en 1513. Il est chanoine commendataire et prébendaire de l'archidiaconie de Salldaña, dans le diocèse de León. Le cardinal participe au conclave de 1513 (élection de Léon X).

En 1517 il est déposé par le pape Léon X et emprisonné au château Saint-Ange, pour ne pas avoir dévoilé le complot d'assassinat du cardinal Alfonso Petrucci. Le même pape le restaure au cardinalat en juillet 1517 sans lui rendre toutefois ses prérogatives en cas de conclave. Il lui rend les droits de voter et d'être élu (vocem activam et passivam) en décembre 1517. Il meurt en 1518, probablement empoisonné.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]