Bande des 630 mètres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Régions en vert et bleu où les radioamateurs sont autorisés à émettre dans la bande.Et en rouge l'interdiction d'émettre.
Antenne en T (de couleur bleue) sur un plan de sol en 4 radiants (de couleur rouge).
Antenne parapluie.
Antenne verticale de 147 mètres
Isolateur de l'antenne verticale
Antenne verticale pour la propagation par onde de sol sur la surface de la Terre.
Cerf-volant portant une antenne en L renversé pour les radiocommunications

Depuis la Conférences Mondiale des radiocommunications de 2012, la bande des 630 mètres désignée aussi par la bande 472 à 479 kHz (635,6 mètres à 626,3 mètres) du service radioamateur à titre secondaire est destinée à établir des radiocommunications de loisir, la bande des 630 mètres (aussi pouvant être désignée bande des 600 mètres) prend effet avec l'adoption des actes finaux de la Conférence et sera déterminé par chaque administration autour du globe [1].

Le service radioamateur ne doit pas être utilisé dans ces pays: Algérie, Arabie saoudite, Azerbaïdjan, Bahreïn, Biélorussie, Chine, Comores, Djibouti, Égypte, Émirats arabes unis, Russie, Irak, Jordanie, Kazakhstan, Koweït, Liban, Libye, Mauritanie, Oman, Ouzbékistan, Qatar, Syrie, Kirghizistan, Somalie, Soudan, Tunisie et Yémen; car l'utilisation de la bande comprise de 415 kHz à 526,5 kHz est exclusive aux services maritime et aéronautique [2].

Cette bande est utilisable pour le trafic radio régional par onde de sol, utilisable pour les radiocommunications (sur terre jusqu'à environ 200 km) indépendamment de l'ionosphère ou (des perturbations de l'ionosphère).
Cette bande est utilisable pour le trafic radio interrégional lorsqu’il fait nuit entre le lieu d’émission et de réception.

Cette bande est utilisable pour les systèmes de transmission par le sol des radiocommunications en milieu souterrain, utilisé en spéléologie, en particulier pour les opérations de secours.

Historique[modifier | modifier le code]

En France cette bande a fonctionné de 1904 à 1997. À ce jour, une flotte de navire ou d'aéronef effectuant des liaisons radiotélégraphiques n’a plus d’interconnexion possible avec les stations SMDSM 1999.

La manœuvre d’une station radioamateur[modifier | modifier le code]

Pour manœuvrer une station radioamateur dans la bande de 630 mètres, il est nécessaire de posséder un Certificat d'opérateur du service amateur de classe HAREC [11].

Utilisation de la bande[modifier | modifier le code]

La réunion plénière de la CMR-12 a approuvé en première et deuxième lectures le texte révisé du point 1.23 de l'ordre du jour.
Ceci signifie que la conférence a conclu sur une allocation globale au service amateur à titre secondaire de la bande 472-479 kHz avec une puissance apparente rayonnée maximale de 1 W (PIRE).
Les administrations peuvent toutefois autoriser une puissance maximum de 5W (PIRE) pour des stations situées à plus de 800 km des frontières de pays figurant ci dessous [1].
L'utilisation de la bande est exclusive aux services maritime et aéronautique en:
Algérie, Arabie saoudite, Azerbaïdjan, Bahreïn, Biélorussie, Chine, Comores, Djibouti, Égypte, Émirats arabes unis, Russie, Irak, Jordanie, Kazakhstan, Koweït, Liban, Libye, Mauritanie, Oman, Ouzbékistan, Qatar, Syrie, Kirghizistan, Somalie, Soudan, Tunisie et Yémen.
Le service radioamateur ne doit pas être utilisé dans ces pays ci-haut mentionnés dans la bande de fréquences 415 kHz à 526,5 kHz, et ceci doit être pris en considération par les pays autorisant une telle utilisation.

  • Les stations maritimes et aéronautiques faisant des émissions radiotélégraphiques Morse en bande latérale unique dans la bande comprise de 415 kHz à 526,5 kHz utilisent à cette fin la bande latérale supérieure [14].

Signal de sécurité et vie humaine[modifier | modifier le code]

Pour la sécurité et vie humaine, la cadence de la manipulation télégraphique est comprise entre 12 à 16 mots par minute.

Dans l’ordre de priorité :

  • Détresse SOS (sauf sur un message de détresse déjà en cours)
  • Urgence XXX (sauf sur un message de détresse et sauf sur un message d’urgence déjà en cours)
  • Sécurité TTT (sauf sur un message de détresse ou d’urgence et sauf sur un message de sécurité déjà en cours)
  • Routine (sauf sur un message en cours)

Les antennes[modifier | modifier le code]

Antenne Navtex (Réception unique) 490 kHz.
Antenne utilisable pour la bande hectométrique.

Les antennes les plus utilisées sur cette bande:

Propagation en ondes moyennes[modifier | modifier le code]

La propagation sur 475 kHz se produit par deux mécanismes entièrement distincts et différents:

  • L'onde de sol.
  • L'onde d’espace.

Onde de sol[modifier | modifier le code]

La propagation par l'onde de sol sur la surface de la Terre.

Les ondes de sol voyagent à la surface de la Terre (entre le sol et la couche ionisée D de l’atmosphère). L'onde de fréquence 475 kHz se propage régulièrement le jour et avec un léger renforcement la nuit. L'atténuation de l’énergie de l’onde de sol est en fonction du carré de la distance, sans tenir compte de la courbure de la terre sur une base kilomètres/watts exponentielle par l'Établissement de l'équation de propagation à partir des équations de Maxwell. La réception diurne par onde de sol des stations marines de 1 kW de 2 000 km est possible sur une mer particulièrement salée (et donc plus conductrice). Dans les mêmes conditions, un signal par onde de sol se propageant sur un terrain rocheux pourrait couvrir à peine 500 km ( [18] ). Un émetteur de 1 kW sur la longueur d'onde de 600 mètres, donne à 100 km un champ de 20 µV/m sur terrain mauvais conducteur et 800 µV/m sur terrain bon conducteur ( [19] ).


Portée de l'onde de sol en fonction de la puissance rayonnée sur la longueur d'onde de 600 mètres
Puissance rayonnée Portée sur mer Portée sur terrain
0,1 W 60 km 30 km
1 W 100 km 50 km
10 W 200 km 100 km
100 W 500 km 300 km
1 000 W 1 000 km 500 km

Onde d’espace[modifier | modifier le code]

La propagation par onde réfléchie entre ciel et terre.
  • Dans la journée, l’onde d’espace est totalement absorbée par l’ionosphère.
  • De nuit, on rencontre en partant de l’émetteur une zone de réception par onde de sol, une zone de silence, une zone de réception indirecte, une zone de silence, une zone de réception indirecte, une zone de silence et ainsi de suite. L’énergie radiofréquence est réfléchie par les couches de l'ionosphère. Ces réflexions successives entre la mer (ou le sol) et les couches de l'ionosphère permette de liaisons radiotélégraphique intercontinentales nocturnes pour l’opérateur radio d’une station correctement équipé et informé. Beaucoup de radiotélégraphistes, dans de nombreuses parties du monde, ont capté des stations de nombreux pays dans les années passées.

Onde de sol et onde d’espace[modifier | modifier le code]

  • Dans la journée, l’onde d’espace du signal est totalement absorbée par la partie basse de l’ionosphère et une réception stable des stations s’établissent par onde de sol.
  • Quand l’absorption de l’onde d’espace commence à disparaître aux environs du crépuscule, un taux significatif de l’onde d’espace commence à revenire sur la mer (ou le sol), loin de l’émetteur. Aux endroits où l'onde de sol et d’espace sont présentes c'est la zone de fading. L’interférence de ces deux signaux produit une distorsion et un fading sévère à la réception: instables en amplitude et en phase. Qui peut être régulier, irrégulier, lent, rapide, sélectif ou déformant.
  • Ainsi des stations reçues avec un signal clair et puissant le jour, développent un fading prononcé et caractéristique à partir du crépuscule.

La ligne grise[modifier | modifier le code]


Cliquer sur le lien et visualisez la ligne grise en temps réel
Pour obtenir la carte actualisée de la Terre.

Système de transmission par le sol[modifier | modifier le code]

Le système de radiocommunication par le sol en milieu souterrain est utilisé en spéléologie en particulier pour les opérations de secours.

Le Système Nicola est un système émetteur/récepteur BLU super hétérodyne. Le courant électrique dans la bande radioamateur des 472 à 479 kHz est généré dans le sol par deux par deux électrodes qui terminent un dipôle électrique d'une longueur comprise entre de deux fois 20 mètres à deux fois 80 mètres. Une électrode est plantée sur une des parois et l'autre électrode est plantée sur la paroi opposée ou bien une électrode est plantée au sol et l'autre électrode est plantée au plafond. Cela pour profiter de la plus grande tension entre les deux électrodes. Le Système Nicola permet une liaison radio entre plusieurs postes à travers plusieurs centaines de mètres de roche calcaire. Il permet ainsi une grande simplification des opérations de secours spéléologiques en offrant un moyen de communication entre le sous-sol et la surface très simple à mettre en place.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bulletin F8REF – 2012 Semaine 07
  2. Prend effet avec l'adoption des actes finaux de la Conférences Mondiale des radiocommunications de 2012
  3. Conférence de Berlin de 1906
  4. L'arrêté du 21 avril 1995. Art. 10. - Les titulaires d'un certificat d'opérateur délivré en application de l'arrêté n° 4052 du 28 décembre 1976 susvisé peuvent utiliser les équipements des stations radioélectriques de navires jusqu'au 31 janvier 1997.
  5. IUT États signalétiques des stations côtières assurant un service de correspondance publique 2010 Nomenclature des stations côtières
  6. Ordre du jour de la Conférence mondiale des radiocommunications (CMR-12) 1.23 envisager une attribution de l'ordre de 15 kHz au service d'amateur à titre secondaire
  7. Attribution de la bande 495 kHz à 510 kHz au service radioamateur
  8. [PDF] Ordre du jour de la Conférence mondiale des radiocommunications (CMR-12) 1.23 envisager une attribution de l'ordre de 15 kHz au service d'amateur à titre secondaire
  9. Après en avoir délibéré le 5 février 2013 ; Conformément à l’article L. 41 du code des postes et des communications électroniques, le Premier ministre sollicite l’avis de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes sur un projet de modification du tableau national de répartition des bandes de fréquences (TNRBF).
  10. Décision no 2013-1515 du 17 décembre 2013
  11. JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE (France) Arrêté du 23 avril 2012.
  12. RADIOCOMMUNICATIONS POUR LE SYSTEME MONDIAL DE DETRESSE ET DE SECURITE EN MER ANNEXE DIVISION 219-02. 20.5 J.O 29/12/04
  13. Référence aux dispositions du règlement des radiocommunications RR472/S5.83 ; RR2970 ; RR3010 ; RRN3067 ; RR4679A ;
  14. IUT RR 4215A Mob 1987 § 11A
  15. Antenne marguerite
  16. Antenne Navtex : 490 kHz, 518 kHz, (Réception unique)
  17. Pour le ballon à gaz : 1 m3 d'air chaud lève une charge de 0,1 kg ; 1 m3 d'hélium lève une charge de 1 kg ; 1 m3 d'hydrogène lève une charge de 1,1 kg.
  18. Des études ont produit des courbes de conditions moyennes " utilisées par de nombreux gouvernements pour la création des nouvelles stations Courbes de propagation de l'onde de sol entre 10 kHz et 30 MHz Recommandation P.368-9 (02/07) Approuvée en 2007-02
  19. Aide-mémoire de René BESSON électronique DUNOD "TECH"
  20. Almanach de la TSF 1927 éditions de SYSTEME D

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]