Bande des 600 mètres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antenne parapluie.
Antenne verticale de 147 mètres
Isolateur de l'antenne verticale
Antenne en T (de couleur bleue) sur un plan de sol en 4 radiants (de couleur rouge).
Cerf-volant portant une antenne en L renversé pour les radiocommunications

La bande des 600 mètres désignée aussi par la fréquence 500 kHz du service radioamateur est destinée à établir des radiocommunications de loisir. Le service radioamateur ne doit pas être utilisé dans ces pays : Algérie, Arabie saoudite, Azerbaïdjan, Bahreïn, Biélorussie, Chine, Comores, Djibouti, Égypte, Émirats arabes unis, Russie, Irak, Jordanie, Kazakhstan, Koweït, Liban, Libye, Mauritanie, Oman, Ouzbékistan, Qatar, Syrie, Kirghizistan, Somalie, Soudan, Tunisie et Yémen; car l'utilisation de la bande comprise de 415 kHz à 526,5 kHz est exclusive aux services maritime et aéronautique [1].

Cette bande est utilisable pour le trafic radio régional par onde de sol, utilisable pour les radiocommunications (sur terre jusqu'à environ 200 km) indépendamment de l'ionosphère ou (des perturbations de l'ionosphère). Cette bande est utilisable pour le trafic radio interrégional lorsqu’il fait nuit entre le lieu d’émission et de réception.

Cette bande est utilisable pour les systèmes de transmission par le sol des radiocommunications en milieu souterrain, utilisé en spéléologie, en particulier pour les opérations de secours.

Historique[modifier | modifier le code]

En France cette fréquence internationale de détresse et d'appel de 500 kHz (maritime et aéronautique) a fonctionné de 1904 à 1997 avec une veille de détresse jusqu'en 1999. À ce jour, une flotte de navire ou d'aéronef effectuant des liaisons radiotélégraphiques n’a plus d’interconnexion possible avec les stations SMDSM 1999.

Utilisation de la fréquence 500 kHz[modifier | modifier le code]

La fréquence 500 kHz est la fréquence internationale de détresse et d'appel en radiotélégraphie morse sur ondes hectométriques pour les stations du service mobile maritime et aéronautique [10]. Elle doit être employée pour les appels et le trafic de détresse.

Chaque station équipée d'une station radiotélégraphie morse sur ondes hectométrique est en veille sur 500 kHz et c'est là qu'il sera appelé. Puis les stations conviennent d'une fréquence de dégagement. La communication terminée, la station revient sur 500 kHz.

Depuis le SMDSM 1999, les stations ne sont plus tenues à l'écoute obligatoire du canal 500 kHz (maritime et aéronautique).

Les stations qui font des émissions radiotélégraphiques Morse en bande latérale unique sur la fréquence 500 kHz utilisent à cette fin la bande latérale supérieure. la fréquence 500 kHz est utilisée comme fréquence porteuse[12].

Période de silence radio du Temps universel coordonné[modifier | modifier le code]

Périodes de silence radio de 3 minutes en Temps universel coordonné. En rouge pour la fréquence 500 kHz.
  • Les secteurs de couleur rouge déterminent des périodes de silence radiotélégraphique du Temps universel coordonné.
  • Dans les secteurs de couleur rouge, les stations radiotélégraphiques effectuent un silence radio obligatoire de h + 15 à h + 18 et de h + 45 à h + 48 sur la fréquence 500 kHz.
  • Dans le monde, depuis 1999. Les émissions doivent cesser dans la bande comprise entre 495 kHz à 505 kHz durant la période des secteurs de couleur rouge[11].
  • Dans quelques pays appliquant toujours l'ancienne recommandation, les émissions doivent cesser dans une bande comprise entre 490 kHz à 510 kHz durant la période de silence radio.
  • L’appel de routine, de sécurité et d’urgence est autorisé aux heures de h + 18 à h + 44 et de h + 48 à h + 14 avec un dégagement sur une fréquence de travail.
  • Les radiocommunications en radiotélégraphie pour la détresse sont libres sur la fréquence 500 kHz.

Signal de sécurité et vie humaine[modifier | modifier le code]

Pour la sécurité et vie humaine, la cadence de la manipulation télégraphique est comprise entre 12 à 16 mots par minute.

Dans l’ordre de priorité :

  • Détresse SOS (sauf sur un message de détresse déjà en cours)
  • Urgence XXX (sauf sur un message de détresse et sauf sur un message d’urgence déjà en cours)
  • Sécurité TTT (sauf sur un message de détresse ou d’urgence et sauf sur un message de sécurité déjà en cours)
  • Routine (sauf sur un message en cours)

Les antennes[modifier | modifier le code]

Antenne Navtex (Réception unique) 490 kHz, 518 kHz.
Antenne utilisable pour la bande hectométrique.

Les antennes les plus utilisées sur cette bande:

Propagation en ondes moyennes[modifier | modifier le code]

La propagation sur 500 kHz se produit par deux mécanismes entièrement distincts et différents:

  • L'onde de sol.
  • L'onde d’espace.

Onde de sol[modifier | modifier le code]

La propagation par l'onde de sol sur la surface de la Terre.

Les ondes de sol voyagent à la surface de la Terre (entre le sol et la couche ionisée D de l’atmosphère). L'onde de fréquence 500 kHz se propage régulièrement le jour et avec un léger renforcement la nuit. L'atténuation de l’énergie de l’onde de sol est en fonction du carré de la distance, sans tenir compte de la courbure de la terre sur une base kilomètres/watts exponentielle par l'Établissement de l'équation de propagation à partir des équations de Maxwell. La réception diurne par onde de sol des stations marines de 1 kW de 2 000 km est possible sur une mer particulièrement salée (et donc plus conductrice). Dans les mêmes conditions, un signal par onde de sol se propageant sur un terrain rocheux pourrait couvrir à peine 500 km ( [16] ). Un émetteur de 1 kW sur la longueur d'onde de 600 mètres, donne à 100 km un champ de 20 µV/m sur terrain mauvais conducteur et 800 µV/m sur terrain bon conducteur ( [17] ).


Portée de l'onde de sol en fonction de la puissance rayonnée sur la longueur d'onde de 600 mètres
Puissance rayonnée Portée sur mer Portée sur terrain
0,1 W 60 km 30 km
1 W 100 km 50 km
10 W 200 km 100 km
100 W 500 km 300 km
1 000 W 1 000 km 500 km

Onde d’espace[modifier | modifier le code]

La propagation par onde réfléchie entre ciel et terre.
  • Dans la journée, l’onde d’espace est totalement absorbée par l’ionosphère.
  • De nuit, on rencontre en partant de l’émetteur une zone de réception par onde de sol, une zone de silence, une zone de réception indirecte, une zone de silence, une zone de réception indirecte, une zone de silence et ainsi de suite. L’énergie radiofréquence est réfléchie par les couches de l'ionosphère. Ces réflexions successives entre la mer (ou le sol) et les couches de l'ionosphère permette de liaisons radiotélégraphique intercontinentales nocturnes pour l’opérateur radio d’une station correctement équipé et informé. Beaucoup de radiotélégraphistes, dans de nombreuses parties du monde, ont capté des stations de nombreux pays dans les années passées.

Onde de sol et onde d’espace[modifier | modifier le code]

  • Dans la journée, l’onde d’espace du signal est totalement absorbée par la partie basse de l’ionosphère et une réception stable des stations s’établissent par onde de sol.
  • Quand l’absorption de l’onde d’espace commence à disparaître aux environs du crépuscule, un taux significatif de l’onde d’espace commence à revenire sur la mer (ou le sol), loin de l’émetteur. Aux endroits où l'onde de sol et d’espace sont présentes c'est la zone de fading. L’interférence de ces deux signaux produit une distorsion et un fading sévère à la réception: instables en amplitude et en phase. Qui peut être régulier, irrégulier, lent, rapide, sélectif ou déformant.
  • Ainsi des stations reçues avec un signal clair et puissant le jour, développent un fading prononcé et caractéristique à partir du crépuscule.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources fiables[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Prend effet avec l'adoption des actes finaux de la Conférences Mondiale des radiocommunications de 2012
  2. Conférence de Berlin de 1906
  3. L'arrêté du 21 avril 1995. Art. 10. - Les titulaires d'un certificat d'opérateur délivré en application de l'arrêté n° 4052 du 28 décembre 1976 susvisé peuvent utiliser les équipements des stations radioélectriques de navires jusqu'au 31 janvier 1997.
  4. Liste des Pays avec un service amateur sur 500 kHz
  5. IUT États signalétiques des stations côtières assurant un service de correspondance publique 2010 Nomenclature des stations côtières
  6. Ordre du jour de la Conférence mondiale des radiocommunications (CMR-12) 1.23 envisager une attribution de l'ordre de 15 kHz au service d'amateur à titre secondaire
  7. Attribution de la bande 495 kHz à 510 kHz au service radioamateur
  8. Décision no 2013-1515 du 17 décembre 2013
  9. [PDF] Ordre du jour de la Conférence mondiale des radiocommunications (CMR-12) 1.23 envisager une attribution de l'ordre de 15 kHz au service d'amateur à titre secondaire
  10. a et b Référence aux dispositions du règlement des radiocommunications RR472/S5.83 ; RR2970 ; RR3010 ; RRN3067 ; RR4679A ;
  11. a et b IUT Appendice S13 section 3 A-500 KHz 2 A
  12. IUT RR 4215A Mob 1987 § 11A
  13. Antenne marguerite
  14. Antenne Navtex : 490 kHz, 518 kHz, (Réception unique)
  15. Pour le ballon à gaz : 1 m3 d'air chaud lève une charge de 0,1 kg ; 1 m3 d'hélium lève une charge de 1 kg ; 1 m3 d'hydrogène lève une charge de 1,1 kg.
  16. Des études ont produit des courbes de conditions moyennes " utilisées par de nombreux gouvernements pour la création des nouvelles stations Courbes de propagation de l'onde de sol entre 10 kHz et 30 MHz Recommandation P.368-9 (02/07) Approuvée en 2007-02
  17. Aide-mémoire de René BESSON électronique DUNOD "TECH"
  18. Almanach de la TSF 1927 éditions de SYSTEME D

Sur les autres projets Wikimedia :

Palettes[modifier | modifier le code]