Banda (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Banda.

Les Banda sont une population d'Afrique centrale, surtout présente en République centrafricaine – où ils constituent près de 30 % de la population[1]. –, également en République démocratique du Congo et au Cameroun, ainsi qu'au Soudan du Sud[2].

Leur population est estimée à plus de 1 500 000 personnes[2]. Elle comprend plusieurs sous-groupes tels que : Linda, Kreich, Langba, Yakpa, N'Gao, Togbo, N'Di et Dakpa[2].

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on rencontre les variantes suivantes de l'ethnonyme : Bandas, Dar Banda, Gbanda[3].

Langues[modifier | modifier le code]

Les différentes communautés parlent des langues adamawa-oubanguiennes[4], une branche de la famille des langues nigéro-congolaises.

Culture[modifier | modifier le code]

Bouclier mbugbu (sous-groupe banda)[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Sellier (et al.), Atlas des peuples d'Afrique, La Découverte, Paris, 2005, p. 151-152 ; p. 165 (ISBN 2-7071-4743-5)
  2. a, b et c (en) James Stuart Olson, « Banda », in The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group, 1996, p. 66 (ISBN 9780313279188)
  3. Source RAMEAU, BnF [1]
  4. (en) Languages of Central African Republic dans ethnologue.com
  5. Brooklyn Museum

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • S. Arom, et F. Cloarec-Heiss, « Le langage tambouriné des Banda-Linda (R.C.A.) », in L. Bouquiaux (dir.), Théories et méthodes en linguistique africaine, SELAF, Paris, p. 113-169
  • Pierre Mollion, Sur les pistes de l'Oubangui-Chari au Tchad : 1890-1930 : le drame du portage en Afrique centrale, L'Harmattan, 1992, 272 p. (ISBN 2-7384-0785-4) (nombreuses références)
  • Christian Prioul, Entre Oubangui et Chari vers 1890, Université de Paris X, Nanterre, 1982, 199 p. (ISBN 2-901161-19-7) (nombreuses références)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]