Banco Nacional Ultramarino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Banco Nacional Ultramarino
(zh) 大西洋銀行

Création 1864
Dates clés 1902 : Début de ses activités à Macao
2001 : fusion avec Caixa Geral de Depósitos
Forme juridique Société anonyme
Siège social Drapeau de Macao Macao, Chine
Activité Secteur financier
Produits Banque
Société mère Caixa Geral de Depósitos
Effectif 281
Site web www.bnu.com.mo

Le Banco Nacional Ultramarino (/bɐku nɐsiunaɫ uɫtɾɐmɐɾinu/, /大西洋银行/) est une banque portugaise avec des opérations à travers le monde, en particulier dans les anciennes provinces d'outre-mer du Portugal. Elle a cessé d'exister en tant qu'entité juridique distincte au Portugal à la suite de sa fusion avec Caixa Geral de Depósitos, la caisse d'épargne propriété du gouvernement en 2001.

La Banque continue ses opérations d'aujourd'hui sous la marque Banco Nacional Ultramarino dans la région administrative spéciale de Macao, une ancienne colonie portugaise, où elle est également agréée pour émettre les billets de banque de la Pataca.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Bas-relief au Banco Nacional Ultramarino, Lisbonne, avec des armoiries de plusieurs colonies de l 'Empire portugais
BNU Macau
la Tour BNU à Macao


  • 1864 - Banco Nacional Ultramarino (BNU) est créé à Lisbonne, au Portugal, en tant que banque d'émission pour les territoires portugais d'outre-mer
  • 1865 - BNU ouvre des succursales à Luanda, Angola et Praia, Cap-Vert.
  • 1868 - La banque ouvre des succursales à Sao Tomé-et-Principe, Goa et au Mozambique.
  • 1901 - BNU perd son monopole bancaire, mais conserve celui de l'émission des billets de banque dans les territoires où elle opère.
  • 1902 - BNU ouvre des succursales à Macao, Bolama, et en Guinée portugaise (actuelle Guinée-Bissau).
  • 1912 - BNU ouvre des guichets ouverts à Dili, Timor oriental, et au Brésil.
  • 1919 - BNU établit un bureau de représentant à Léopoldville et une succursale à Paris.
  • 1920 - BNU établit un bureau de représentant à Bombay.
  • 1926 - BNU perd son monopole d'émission des billets en Angola avec la création de la Banco de Angola. BNU transfère sa succursale de Léopoldville au Banco de Angola[1].
  • 1929 - BNU crée la banque anglo-portugaise coloniale et d'outre-mer, sa filiale de Londres, et convertit sa succursale à Paris en une filiale, Banque Franco-Portugaise d'Outre-Mer .
  • 1952 - BNU a ferme ses succursales en Inde.
  • 1965 - BNU, Banco Português do Atlântico, Banco de Angola et la compagnie sud-africaine des mines et des finances, fondent la Banque de Lisbonne et de l'Afrique du Sud. Plus tard renommée en Banque Mercantile de Lisbonne.
  • 1970 - BNU achète des parts de la Banque Interatlantique au Luxembourg.
  • 1970 - BNU établit un bureau de représentation à Londres.
  • 1974 - Le gouvernement portugais nationalise BNU, suite à la Révolution des œillets.
  • 1975 - Les intérêts de BNU au Mozambique sont nationalisés et renommés Banco de Moçambique.
  • 1988 - Le Gouvernement portugais propriétaire de la Caixa Geral de Depósitos devient l'actionnaire majoritaire du BNU, avec l'État portugais, l'autre actionnaire unique.
  • 1991 - BNU ouvre une succursale à Londres.
  • 1993 - BNU ouvre une succursale à Zhuhai, une Zone économique spéciale de Chine.
  • 1993 - Caixa Geral de Depósitos (CGD) devient l'actionnaire majoritaire de la Banque Franco-Portugaise d'Outre-Mer. En 2002, la CGD a clos la banque par la fusion de ses opérations dans la branche de CGD à Paris.
  • 1995 - Le gouvernement chinois a confirmé que BNU resterait un émetteur de billet de banque à Macao, au moins jusqu'en 2010.
  • 1999 - BNU ouvre des bureaux de représentation à Mumbai et Panaji (Goa), et une branche à Dili, Timor oriental.
  • 2000 - BNU a conclu une entente avec l'Administration de la Région administrative spéciale de Macao de la République populaire de Chine, en vertu de laquelle BNU reste un agent du Trésor.
  • 2001 - BNU et la Caixa Geral de Depósitos fusionnent par incorporation de BNU à la Caixa Geral de Depósitos; la Banque Franco-Portugaise d'Outre-Mer est devenue une branche de la Caixa Geral ; le 1er juillet 2000, la branche de Banco Nacional Ultramarino à Macao devient une banque incorporée en RAS de Macao sous le nom de Banco Nacional Ultramarino SA, mais filiale et propriété exclusive de la Caixa Geral de Depósitos, et maintien jusqu'en 2010 de ses fonctions d'émetteur de billet de et d'Agent du Trésor.
  • 2002 - Caixa Geral acquiert une participation majoritaire de la Banque Mercantile Lisbonne en Afrique du Sud, qui est maintenant Mercantile Bank.

Billets de banque[modifier | modifier le code]

L'Autorité monétaire de Macao a autorisé à deux banques d'émettre des billets libellés en Pataca, la Banque de Chine et Banco Nacional Ultramarino SA, filiale de CGD à Macao[2],[3]. En raison du passé colonial portugais de Macao, les langues, sur les caractéristiques des billets sont en portugais et en chinois.

Le Banco Nacional Ultramarino a présenté ses premiers billets en 1906, en coupures de 1, 5, 50 et 100 Patacas. L'année suivante, furent introduit des billets de 10 et 25 Patacas. Le BNU a commencé à émettre des billets de faible valeur avec 5, 10 et 50 Avos en 1920, et des billets de 1 et 20 Avos en 1942. En 1944, elle a introduit un billet de 500 Patacas. Après 1952, les pièces remplacent les coupures de moins de 10 patacas. La banque a mis fin au billet 25 Patacas en 1958.

Les billets précédents, incluaient les Armoiries du Portugal, il est aujourd'hui remplacé par le logo du BNU. Les billets actuellement émis par le BNU sont:

Banco Nacional Ultramarino 2005 Series Banknote
Valeur Dimensions Couleur Recto Verso Date d'émission
MOP$10 138 × 69 mm Jaune/Violet Statue de la déesse A-Ma de Macao Bâtiment du BNU 8 août 2005
MOP$20 143 × 71,5 mm Violet Aéroport international de Macao 8 août 2005
MOP$100 153 × 76,5 mm Bleu Largo do Senado 8 août 2005
MOP$500 158 × 79 mm Vert Tour Macao 8 août 2005
MOP$1000 163 × 81,5 mm Orange Centre culturel de Macao 8 août 2005

La série 2005 du BNU a été imprimée par Joh. Enschedé, une société d'impression sécurisée aux Pays-Bas.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mambu ma Khenzu, E. 2006. Histoire de systèmes monétaires et financiers du Congo, 1885-1995. (Lewiston, New York: Edwin Mellen), p. 132.
  2. (en) BNU Banknotes Online Exhibition
  3. (en) Issuance of banknotes

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]