Banc Speakers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Banc Speakers
Illustration sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 0 m
Massif Archipel des Chagos
Coordonnées 4° 55′ 00″ S 72° 20′ 00″ E / -4.916667, 72.333333 ()4° 55′ 00″ Sud 72° 20′ 00″ Est / -4.916667, 72.333333 ()  
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de Maurice Maurice
Territoire britannique d'outre-mer
Dépendance
Territoire britannique de l'océan Indien
Archipel des Chagos
Géologie
Roches Récif corallien
Type Atoll

Géolocalisation sur la carte : Territoire britannique de l'océan Indien

(Voir situation sur carte : Territoire britannique de l'océan Indien)
Banc Speakers

Géolocalisation sur la carte : océan Indien

(Voir situation sur carte : océan Indien)
Banc Speakers

Le banc Speakers, en anglais Speakers Bank, est un atoll submergé de l'archipel des Chagos, dans le territoire britannique de l'océan Indien, un territoire britannique d'outre-mer[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de l'archipel des Chagos montrant le banc Speakers au nord.

Le banc Speakers est situé dans le centre de l'océan Indien, dans le nord de l'archipel des Chagos, à 19 kilomètres au nord-est du récif Blenheim et à 238 kilomètres au nord de Diego Garcia[1]. Administrativement, il est inclus dans le territoire britannique de l'océan indien, un territoire britannique d'outre-mer. Cependant, Maurice réclame la souveraineté de l'archipel des Chagos, y compris le banc Speakers[2].

Le banc Speakers est un atoll d'origine corallienne entièrement submergé, de forme allongée orienté dans le sens nord-est-sud-ouest[1]. Il mesure 40 kilomètres de longueur, vingt-trois kilomètres de largeur[1] pour une superficie de 850 km2. Il est l'atoll le plus au nord de l'archipel des Chagos et le second atoll submergé de l'archipel en termes de superficie[1]. Sa profondeur moyenne varie entre cinq et quinze mètres[1]. Il constitue les restes d'un atoll constitué de plusieurs îles et qui n'émergent aujourd'hui qu'en un seul endroit, dans le Sud de l'atoll, où quelques têtes de corail peuvent être découvertes à marée basse[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le banc Speakers est découvert en 1856 par le capitaine britannique J. Speaker à bord du HMS Wallerup.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) « Oceandots - Speakers Bank », sur http://www.oceandots.com/ (consulté le 23 janvier 2010)
  2. (en) « The World Factbook - British Indian Ocean Territory », sur https://www.cia.gov/ (consulté le 23 janvier 2010)