Banana (République démocratique du Congo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

6° 01′ 00″ S 12° 24′ 10″ E / -6.01667, 12.4028

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Banana.
Le port de Banana en 1887, lors de l'expédition de secours à Emin Pacha (gravure de 1890).

Banana, parfois Banane, est un port de la République démocratique du Congo, situé à l'embouchure du fleuve Congo avec l'océan Atlantique, dans la province du Bas-Congo. La ville héberge une raffinerie de la Société congolaise des Industries de raffinage, SOCIR en sigle (anciennement Société zaïro-italienne de raffinage, SOZIR en sigle). On y trouve également deux sociétés d'exploitation pétrolière dont Muanda International Oil Company (MIOC) en offshore et Perenco-REP en onshore.

Banana est sans doute le plus ancien poste colonial du Congo, occupé par les Européens depuis le début du XIXe siècle. Des ruines de cette première implantation peuvent encore être observées de l'autre côté de la baie, au sud-est de l'actuelle Banana.

Article détaillé : Port de Banana.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le port de Banana se trouve sur une langue de terre située à l'embouchure du fleuve Congo :

  • à l'ouest, l'océan Atlantique et ses plateformes pétrolières ;
  • à l'est, une grande baie abritée sépare le port actuel du lieu des anciens comptoirs coloniaux. En remontant le fleuve on atteint Boma, sur la rive droite et Matadi sur la rive gauche ;
  • au nord, à une dizaine de kilomètres, la ville de Moanda ;
  • au sud, l'embouchure du fleuve et la côte de l'Angola à une vingtaine de kilomètres. Face à Banana se trouve le port de Soyo.
Article connexe : Emphytéose Moanda.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • F. Bontinck, « Aux origines de Banana (I853-1855) », Zaïre-Afrique, no 104,‎ 1976, p. 213-219