Bambouk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Localisation du Bambouk (nord-est de la Sénégambie) sur une carte de Samuel Augustus Mitchell de 1839
« Chute du Sénégal dans le Bambouk » (1872)

Le Bambouk est le nom d’une région située à cheval sur le Sénégal et la partie occidentale du Mali (Région de Kayes), comprenant les monts Bambouk et la vallée de la rivière Falémé.

Histoire[modifier | modifier le code]

Mandingue du Bambouk (1846)

Région aurifère, elle a été l’un des principaux centres de production d’or entre le XIIe le XIXe siècle, apportant la richesse aux différents empires et royaumes au cours de l’histoire du Mali.

Le Bambouk fait ainsi partie de l’Empire du Ghana. Il est annexé à l’Empire du Mali sous le règne de Ouali Mansa Wullen.

Au XVIIIe et XIXe siècles il est intégré au Royaume du Khasso avant d’être attaqué par le Royaume bambara du Kaarta, puis intégré au Soudan français par les colonisateurs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Brunschwig, « Le docteur Colin, l'or du Bambouk et la "colonisation moderne" », in Cahiers d'études africaines (Paris), 1975, XV-2, p. 166-188
  • J. Fieux, Sénégambie et Soudan. Gisements aurifères de Bondou, du Bambouk et du Khasso, Chemin de fer de Médine au Littoral par le Djoloff et le Terlo, Bordeaux, 1880
  • Jean Girard, L'Or du Bambouk : du royaume de Gabou à la Casamance une dynamique de civilisation ouest-africaine, Genève, Georg, 1992, 347 p.
  • Xavier Guillard, Commerce et production de l’or du Bambouk, XVIIe et XVIIIe siècles d’après les sources françaises, Paris, Université de Paris I, 1982, 193 p. (Mémoire de Maîtrise)
  • Paul-Jean de L'Orza de Mont-Orso de Reichenberg, Souvenirs de mission : de Kayes au Bambouk, J. Girieud, Bibliothèque du Marsouin, Rouen, 1902, 60 p.
  • Anne Raffenel, Voyage dans l'Afrique occidentale : comprenant l'exploration du Sénégal depuis Saint-Louis jusqu'à la Falémé, au-delà de Bakel ; de la Falémé depuis son embouchure jusqu'à Sansandig ; des mines d'or de Kéniéba dans le Bambouk ; des pays de Galam, Bondou et Woolli ; et de la Gambie depuis Baracounda jusqu'à l'Océan ; exécuté, en 1843 et 1844, par une commission composée de MM. Huard-Bessinières, Jamin, Raffenel, Peyre-Ferry et Pottin-Patterson, rédigé et mis en ordre par Anne Raffenel, A. Bertrand, Paris, 1846, VII-512 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :