Ballycastle (comté d'Antrim)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ballycastle.
Ballycastle
Le port.
Le port.
Administration
Pays Drapeau de l'Irlande Irlande
Comté Antrim
Démographie
Population 5 089 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 55° 12′ 18″ N 6° 15′ 29″ O / 55.205, -6.25855° 12′ 18″ Nord 6° 15′ 29″ Ouest / 55.205, -6.258  
Altitude 80 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Irlande

Voir la carte administrative d'Irlande
City locator 14.svg
Ballycastle

Géolocalisation sur la carte : Irlande

Voir la carte topographique d'Irlande
City locator 14.svg
Ballycastle
Vue à partir du bateau qui mène à l'île de Rathlin.

Ballycastle, en irlandais : Baile an Chaistil (ville du château)[1], en écossais : Ballykessel[2], Bellykessel[3], ou Bellycaissle[4], est une petite ville du comté d'Antrim, en Irlande du Nord. Elle est le siège du conseil de district de Moyle.

La ville est située à l'extrême nord de l'Irlande du Nord et dispose d'une plage avec vue sur l'île de Rathlin et le Mull of Kintyre en Écosse.

Démographie[modifier | modifier le code]

Ballycastle est classée comme petite ville par l'Agence de statistiques et recherches d'Irlande du Nord ((en) Northern Ireland Statistics and Research Agency)[5]. Le 29 avril 2001 (date du dernier recensement), 5 089 personnes vivaient à Ballycastle.

Parmi elles :

  • 25,3% avaient moins de 16 ans et 18,7% avaient 60 ans ou plus.
  • 46,8% de la population était de sexe masculin et 53,2% de sexe féminin.
  • 77,7% étaient issus de la religion catholique et 20,5% étaient protestants.
  • 6,5% des personnes âgées de 16 à 74 ans étaient sans emploi.


Géographie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La côte, près de Ballycastle, les falaises de Fair Head. On peut apercevoir l'Écosse par temps clair.
  • Les falaises de Fair Head sont l'emblème de Ballycastle, s'élevant à 196 m. Une île artificielle de l'Âge du fer, ou crannog peut être vue au milieu d'un grand lac.
  • Knocklayde, est une montagne de 516 mètres qui donne un panorama sur Ballycastle, l'île de Rathlin, Fair Head et l'Écosse.
  • Glentaisie, la plus au nord des Nine Glens of Antrim, au pied de Knocklayde mountain. Elle s'appelle aussi la Princesse Taisie, la fille du Roi Dorm de Rathlin Island. Selon la légende, Taisie, d'une grande beauté, fut promise à Congal, héritier du royaume d'Irlande. Le roi de Norvège demanda aussi sa main. Le roi de Norvège et son armée tentèrent de capturer Taisie. Dans la bataille qui s'en suivit, le roi trouva la mort.
  • Carey, Glenshesk et la Tow Rivers coulent des vallées et éventuellement rejoignent la Margy River pour finalement se déverser dans la mer de Moyle.
  • La plage (Ballycastle Beach), qui détient le label du Pavillon Bleu d'Europe.
  • Pans Rocks, un endroit renommé pour la pêche.
Le mémorial Marconi.
  • Le Devils Churn, juste derrière Pans Rocks, avec des marches taillées dans la pierre, menant àun tunnel sous l'eau.
  • Clare Park sur Clare Road, ancienne propriété des McGildownys. La maison du XVIIe siècle a été démolie mais se trouvait en haut de la côte d'Antrim.
  • Une piste cyclable populaire va de Ballycastle à Cushendun, en passant par Torr Head. De là, tout le Moyle peut être admiré. Torr Head abrite aussi un poste de garde, construit à partir des ruines du fort de Dunvarragh (le fort de Barach).
  • La communauté de Corrymeela (une organisation chrétienne pour la paix et la réconciliation, fondée en 1965) est basée à Corrymeela, près de Ballycastle.
  • Dans le port, on peut apercevoir le monument à Guglielmo Marconi dont les employés ont fabriqué le premier télégraphe sans fils commercialisé, entre Ballycastle et le phare à l'est de l'île de Rathlin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Réputé assez mauvais port, la ville est établie sous le règne de Jacques Ier et devient importante en 1770 par l'exploitation de ses mines de houille qui seront abandonnées au milieu du XIXe. Dans ces mines ont été trouvés des travaux antéhistoriques[6].

Personnalités[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Placenames Database of Ireland
  2. http://www.northsouthministerialcouncil.org/nsmc_annual_report_2002_-_ulster-scots_version_(pdf_837kb)-2.pdf North-South Ministerial Council: 2002 Annual Report in Ulster Scots]
  3. Bonamargy Friary guide – Department of the Environment
  4. Guide to Dunluce Castle in Ulster-Scots DOE.
  5. Northern Ireland Statistics and Research Agency website
  6. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t. 1, Ch. Delagrave, 1876, p. 212.
  7. Robert Pigott, « Cardinal Keith O'Brien sorry for sexual misconduct », BBC,‎ 3 mars 2013 (lire en ligne).

liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :