Ballute

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un F-111 larguant des bombes freinées par des ballutes

Un ballute (mot-valise contraction de ballon parachute) est un parachute de freinage optimisé pour pouvoir être déployé à vitesse supersonique inventé en 1958 par la firme Goodyear. Les premiers ballutes étaient constitués d'un ballon de forme conique terminé par un boudin torique. Le ballute peut être gonflé soit par un générateur de gaz (système pyrotechnique par exemple) soit par l'air s'engouffrant dans des ouvertures pratiquées à cet effet.

Des ballutes de forme torique ont aussi été développées.

Principe de fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le principe de fonctionnement est le même que celui d'un parachute : la surface supplémentaire engendre une forte trainée freinant ainsi l'appareil. L'avantage du ballute est d'être profilé ce qui le rend plus résistant qu'un parachute et lui permet donc d'être déployé à plus grande vitesse.

Applications[modifier | modifier le code]

Le ballute est utilisé sur les bombes freinées, en particulier sur certaines versions de la bombe Mk82, permettant au dispositif de freinage d'être déployé à vitesse supersonique l'avion largueur peut donc effectuer sa passe à haute vitesse et mettre un maximum de distance entre lui et le souffle de l'explosion même dans le cas de largage à très basse altitude. Ce dispositif est aussi utilisé pour freiner les capsules spatiales lors de leurs phases de rentrée atmosphérique. Il est aussi prévu que le dispositif soit utilisé pour l'aérofreinage et l'aérocapture de sondes spatiales.

Le ballute dans la fiction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Ballute » (voir la liste des auteurs)

Liens externes[modifier | modifier le code]