Ballroom Dancing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le film. Pour la danse, voir Danse de salon.

Ballroom Dancing (Strictly Ballroom) est un film musical australien réalisé par Baz Luhrmann en 1992, aussi connu sous le titre Strictly Ballroom.

Ballroom Dancing

Titre québécois Fais-moi danser
Titre original Strictly Ballroom
Réalisation Baz Luhrmann
Scénario Baz Luhrmann
Andrew Bovell
Craig Pearce
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de l'Australie Australie
Sortie 1992
Durée 94 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Synopsis[modifier | modifier le code]

Scott Hastings s'entraîne depuis des années dans le cours de danse animé par sa mère, ancienne danseuse exubérante, pour remporter un prestigieux concours de danse. Mais il rêve de dépasser les règles très strictes des concours de danse en exécutant ses propres pas, ce qui plaît peu à son entourage et surtout au jury des concours.

Après s'être fait piquer sa partenaire par son principal rival, il ne rencontre pour la remplacer qu'une maladroite débutante peu gracieuse, Fran. Mais elle saura contre toute attente et avec beaucoup de travail se montrer à la hauteur des espérances de Scott, et apprendra même au jeune homme des pas de flamenco qu'il ne connaissait pas. Mais la mère de Scott et son professeur de danse ont d'autres projets pour lui...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaire[modifier | modifier le code]

  • Pour ce premier long-métrage de sa trilogie du « Rideau Rouge », qui va durer près de 10 ans avec plus tard Roméo + Juliette et Moulin Rouge!, le réalisateur Baz Luhrmann a su insuffler ce grain de folie qui fait sa particularité dans ses autres films. Très coloré, déjanté et musical, ce film qui parle essentiellement de danse (Luhrmann a beaucoup pratiqué la danse dans son jeune âge), se montre critique envers les conventions imposées même dans les concours de danse, qu'il a probablement dû lui-même affronter. L'histoire n'est pas originale (la fin en particulier rappelle Dirty Dancing), mais les acteurs, les personnages, les costumes, cette façon de filmer typique de Luhrmann en fait un film délicieux à voir si l'on est amateur du genre.
  • "Le réalisateur respecte les règles du genre, mais avec beaucoup plus de finesse et de tendresse que ses confrères. Pour cela, il parsème son scénario de petites pincées d'humour, sa mise en scène de plans originaux et dynamiques, et il utilise des couleurs vives et franches, agrémentées de paillettes qui donnent au film un ton baroque et fantaisiste. Comme les acteurs sont tous épatants, qu'ils jouent la comédie aussi bien qu'ils dansent (et ils ne dansent pas mal !), et que la musique est réellement entrainante, une seule chose va finir par manquer : ce sont les superlatifs !"[1]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Pour le chorégraphe, John "Cha Cha" O'Connell, le monde du flamenco est le règne de la passion ; une expérience intensément intérieure. Dans le monde de la compétition chacune des danses latines a une expression différente : le cha-cha est léger et impertinent, la rumba est langoureuse, la samba illustre la folie du carnaval, et le paso-doble porte en lui la passion de la corrida alliée à l'intensité du flamenco.
  • Pour la création des costumes, on importa pour 7 000 $ de plumes d'autruche qui furent teintes pour être assorties à la couleur des costumes. Le tissu pailleté d'importation également coûta 200 $ du mètre. 10 000 heures de travail furent consacrées à la conception et à la fabrication des costumes. Le boléro que porte Paul Mercurio dans la scène de danse finale est composé avec des broderies venues des Indes, des cristaux de Bohème, des galons du Japon, et des paillettes Tchèques. Il a nécessité le travail à temps plein de deux couturière pendant quatre semaines.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François-Xavier Brabant, Annuel du Cinéma 1992, ISBN 2-902516-09-6

Lien externe[modifier | modifier le code]