Ballon de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ballon.

Le ballon de football, normalisé par la Fédération internationale de football association (FIFA), a la forme d'un icosaèdre tronqué.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Ses caractéristiques sont définies par la Loi 2 du football de l'International Football Association Board. Elles ont été arrêtées en 1837. Le ballon doit être sphérique, en cuir ou dans une autre matière adéquate, avoir une circonférence de 70 cm au plus et de 68 cm au moins (soit un diamètre de 22 cm), une masse de 650 g au plus et de 600 g au moins au début du match et une souspression se situant entre 0,6 (pour les ballons de futsal) et 1,1 atmosphère (600 - 1100 g/cm²).

Des ballons de plus petites tailles sont utilisés pour les compétitions de jeunes [1]

  • taille n° 5 à partir de 14 ans
  • taille n°4 pour 13 ans et 11 ans ;
  • taille n°3 pour les débutants, 6 et 9 ans.

Forme[modifier | modifier le code]

icosaèdre tronqué
forme géométrique :icosaèdre tronqué et forme réelle

La forme idéale et théorique est sphérique. Mais les essais de moulage comme pour le ballon de basket-ball n'en faisaient pas un objet assez souple. Les techniciens ont donc choisi l'assemblage de pièces de cuir. Au départ, certains ballons comportaient 18 panneaux de cuir assemblés et cousus. Ils étaient fermés par un lacet, qui, une fois déserré, assemblait les derniers panneaux et renfermait le système de gonflage (un tuyau relié à la vessie, replié sur lui-même)

C'est un ancien gardien de but de l'équipe du Danemark, Eigil Nielsen, fondateur de la marque danoise Select Sport qui a le premier introduit le principe d'une valve dans les ballons, en 1947 : il voulait remplacer le lacet qui refermait le ballon. Pour fermer et coudre les derniers panneaux, il a donc décidé d'utiliser une longue aiguille incurvée, pour terminer la couture à l'intérieur de la balle. Ce principe nouveau fit disparaitre progressivement les ballons à lacets.

C'est encore Nielsen qui invente le premier un ballon à 32 panneaux de coton pour rendre le ballon plus circulaire. Géométriquement, le ballon à 32 panneaux peut être décrit comme un icosaèdre tronqué soit un polyèdre semi-régulier possédant 60 sommets et 32 faces, 20 hexagonales et 12 pentagonales, dont les arêtes ont toutes la même longueur. L'enveloppe extérieure est alors constituée de 32 pièces de cuir (naturel ou synthétique), cousues entre elles, contenant une vessie de caoutchouc gonflable. La vessie peut être en latex naturel ou en butyl, un latex synthétique. L'enveloppe interieure de la balle est en cuir synthétique appelé polyuréthane. L'introduction du cuir synthétique dans les ballons date de 1965, quand la marque Select a lancé son premier ballon étanche, dont le cuir était recouvert de polyuréthane. En 1974, Select invente le premier ballon totalement synthétique, fabriqué en polyuréthane.

Depuis, le cuir a totalement disparu des ballons de football et a été remplacé par de la mousse, du PVC, et du polyuréthane, dont la qualité et l'épaisseur garantissent la solidité, le rebond et la souplesse de la balle.

La forme de ballon à 32 panneaux, non totalement ronde peut avoir un effet lors des tirs.

Pour la coupe du monde 2006 en Allemagne, Adidas, équipementier de la FIFA, a fourni un nouveau ballon pour la compétition, Teamgeist ("esprit d'équipe"), n'a que 14 découpages et donc une surface plus lisse et plus sphérique, permettant au joueur une meilleure précision de frappe.

Couleur[modifier | modifier le code]

Couleur cuir à l'origine, il eut le droit d'être blanc en 1951 pour être plus visible sur l'écran de télévision. En 1970, avec les exigences visuelles de la retransmission en couleur de la Coupe du monde au Mexique, l'objet, fait jusqu'alors de bandes de cuir cousues, prend sa forme et son apparence bicolore actuelles. Depuis la Coupe du Monde de 1978 en Argentine, la structure est moins visible car les couleurs, toujours noir et blanc, n'épousent plus forcément le tracé des faces.

Sur les terrains enneigés, on utilise plutôt des ballons de couleur jaune ou orange.

Ballons de football officiels[modifier | modifier le code]

Depuis 1996, avec les mentions officielles Fifa Approved (approuvé par la FIFA), Fifa inspected (contrôlé par la FIFA) ou International Matchball Standard (norme internationale pour ballon de match), signes qu'ils ont été testés, et répondent à des critères de qualité très précis, sont autorisés pour les compétitions de la FIFA et des six Confédérations. .

La mention Fifa Approved est ainsi présente sur tous les ballons utilisés lors des Coupes du monde de football, mais aussi lors des Championnat d'Europe (ou Euro), et de la Copa América.

Jeux Olympiques[modifier | modifier le code]

Aux Jeux Olympiques, en 1952 à Helsinki (Finlande) et en 1956 à Melbourne (Australie), c'est un ballon de la marque SELECT, le SELECT Super, premier ballon avec valve et sans lacet, qui est le ballon officiel des matchs de football.

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Depuis 1970, l'équipementier sportif Adidas, fournisseur exclusif pour la coupe du monde, fournit un ballon spécifique pour chaque compétition[2].

Coupe du monde Nom du ballon Image Fabricant officiel Remarques
Mexique 1970 Telstar Adidas Telstar Mexico 1970 Official ball.jpg Adidas Le premier ballon avec des formes blanches et noires utilisé pour une phase finale de coupe du monde de football.
Allemagne 1974 Telstar Durlast Fifaworldcup1974.JPG Adidas  
Argentine 1978 Tango Adidas Tango Argentina (River Plate) 1978 cup Official ball.jpg Adidas Introduction d'un nouveau design avec des "triades" donnant l'illusion qu'il est composé de 12 cercles. Ce design durera une vingtaine d'année. Un des ballons les plus populaires.
Espagne 1982 Tango España Adidas Tango España.jpg Adidas Amélioration annoncée de sa résistance à l'eau par un assemblage caoutchouté mais connaitra des problèmes de résistance et devra être changé quelquefois plusieurs fois pendant les matches
Dernier ballon en cuir véritable.
Mexique 1986 Azteca Adidas Azteca Mexico 1986 Official ball.jpg Adidas  
Italie 1990 Etrusco World Cup 1990 Football.jpg Adidas  
États-Unis 1994 Questra [3] Adidas Questra USA 1994 Official ball.jpg Adidas  
France 1998 Tricolore Adidas tricolore.jpg Adidas Premier ballon avec plus de deux couleurs utilisé pour une phase finale de coupe du monde. Dernier à utiliser le design du Tango.
Corée-du-Sud/Japon 2002 Fevernova Fevernova in Berlin.jpg Adidas  
Allemagne 2006 Teamgeist ("esprit d'équipe") Teamgeist Ball World Cup 2006 Brazil vs. Croatia.jpg Adidas Le Teamgeist est un ballon à "seulement" 14 faces. Chaque match de la phase finale a ses propres ballons, avec date du match, stade et équipe imprimés sur les ballons.

Pour la finale, des ballons nommés "Teamgeist Berlin" sont de couleur doré.

Teamgeist Berlin (uniquement pour la finale) Teamgeist Ball World Cup 2006 Finale.jpg
Afrique du Sud 2010 Jabulani (Le mot jabulani signifie "fête" ou "célébrer" en langue zoulou). Jo`Bulani-World-Cup 2010.jpg Adidas Le ballon est habillé de quatre triangles colorés, inspirés de la culture sud-africaine, qui reposent sur un fond blanc. Critiqué par certains gardiens pour sa trajectoire flottante et fluctuante.
Jobulani
Brésil 2014 Brazuca Adidas Composé de six panneaux de polyuréthane. Les motifs dessinés représentent les célèbres bracelets brésiliens.

Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]

Euro Nom du ballon Fabricant officiel Remarques
Italie 1980 Tango River Plate Adidas  
France 1984 Tango Mundial Adidas  
Allemagne 1988 Tango Europa Adidas  
Suède 1992 Etrusco Unico Adidas Même ballon que celui de la Coupe du monde de 1990.
Angleterre 1996 Questra Europa Adidas  
Belgique - Pays-Bas 2000 Terrestra Silverstrea Adidas  
Portugal 2004 Roteiro Adidas Critiqué par certains gardiens pour une prise en mains jugée peu fiable et des trajectoires fluctuantes.
Autriche - Suisse 2008 Europass Adidas  
Pologne - Ukraine 2012 Tango 12 Adidas  

Selon son concepteur et fabricant, l'équipementier sportif Adidas, l'Europass « la texture doit assurer une meilleure transmission de la force de frappe des joueurs et, grâce à une vitesse de rotation accrue, permettre de donner plus d'effet au ballon. »[4] Il doit en outre offrir une meilleure prise aux gardiens de but[5]. Il semble être dérivé du Teamgeist, il en reprend la conception (la technique d'assemblage et le collage thermique sont identiques[5]) et dont seule la texture de surface aurait été modifiée. Il est de couleur blanche et noire avec des éléments rouges et argentés[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Caractéristiques du ballon - Circulaire FFF 2.02 (consulté le 16 décembre 2011)
  2. Fifa, « Ballons de la Coupe du Monde de la FIFA », sur www.fifa.com, Fifa (consulté le 21 juin 2010)
  3. Soccer Ball World - Adidas Questra (consulté le 9 juin 2006)
  4. France Football, Euro 2008 "La France retrouve l'Italie
  5. a, b et c Angola Press, 2 décembre 2007, SUISSE/Euro-2008: L`"Europass", ballon officiel à la surface de velours

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :