Ballon d'or africain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ballon d'or (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Joueur africain de l'année.

Le Ballon d'or africain est une récompense décernée annuellement à partir de 1970 et jusqu'en 1994[1] par le magazine France Football au meilleur footballeur africain.

Le trophée est attribué à chaque fin d'année civile par le vote d'un collège africain avec un vote par pays. Le dernier Ballon d'or africain France Football est décerné en 1994. Depuis 1992, le meilleur joueur africain est distingué par le titre de joueur africain de l'année décerné par la Confédération africaine de football (CAF)[1].

Le réalisateur guinéen Cheik Doukouré en s'inspirant de la vie de Salif Keïta, premier ballon d'or, a réalisé le film « Le Ballon d'or » en 1994.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Badou Ezzaki, seul gardien marocain ayant gagné le Ballon d'Or
Palmarès du Ballon d'or africain[1]
Année Vainqueur Nationalité Club
1970 Salif Keïta Drapeau : Mali Mali Drapeau : France AS Saint-Étienne
1971 Ibrahim Sunday Drapeau : Ghana Ghana Drapeau : Ghana Asante Kotoko
1972 Cherif Souleymane Drapeau : Guinée Guinée Drapeau : Guinée Hafia Conakry
1973 Tshimen Bwanga Drapeau : Zaïre Zaïre Drapeau : Zaïre TP Mazembe
1974 Paul Moukila Drapeau : Congo-Brazzaville Congo Drapeau : Congo-Brazzaville CARA Brazzaville
1975 Ahmed Faras Drapeau : Maroc Maroc Drapeau : Maroc Chabab Mohammédia
1976 Roger Milla Drapeau : Cameroun Cameroun Drapeau : Cameroun Tonnerre Yaoundé
1977 Tarak Dhiab Drapeau : Tunisie Tunisie Drapeau : Tunisie Espérance Tunis
1978 Karim Abdul Razak Drapeau : Ghana Ghana (2) Drapeau : Ghana Asante Kotoko
1979 Thomas Nkono Drapeau : Cameroun Cameroun (2) Drapeau : Cameroun Canon Yaoundé
1980 Jean Manga Onguene Drapeau : Cameroun Cameroun (3) Drapeau : Cameroun Canon Yaoundé
1981 Lakhdar Belloumi Drapeau : Algérie Algérie Drapeau : Algérie MC Alger
1982 Thomas Nkono (2) Drapeau : Cameroun Cameroun (4) Drapeau : Espagne Canon Yaoundé/Espanyol Barcelone
1983 Mahmoud Al-Khatib Drapeau : Égypte Égypte Drapeau : Égypte Al Ahly SC
1984 Théophile Abega Drapeau : Cameroun Cameroun (5) Drapeau : France Toulouse FC
1985 Mohamed Timoumi Drapeau : Maroc Maroc (2) Drapeau : Maroc FAR Rabat
1986 Badou Zaki Drapeau : Maroc Maroc (3) Drapeau : Espagne Real Majorque
1987 Rabah Madjer Drapeau : Algérie Algérie (2) Drapeau : Portugal FC Porto
1988 Kalusha Bwalya Drapeau : Zambie Zambie Drapeau : Belgique Cercle Bruges
1989 George Weah Drapeau : Libéria Liberia Drapeau : France AS Monaco
1990 Roger Milla (2) Drapeau : Cameroun Cameroun (6) Drapeau : France JS Saint-Pierroise
1991 Abedi Pelé Drapeau : Ghana Ghana (3) Drapeau : France Olympique de Marseille
1992 Abedi Pelé (2) Drapeau : Ghana Ghana (4) Drapeau : France Olympique de Marseille
1993 Abedi Pelé (3) Drapeau : Ghana Ghana (5) Drapeau : France Olympique de Marseille
1994 George Weah (2) Drapeau : Libéria Liberia (2) Drapeau : France PSG

Palmarès par joueur[modifier | modifier le code]

Joueurs distingués au moins deux fois[1]
Rang Joueur Titres
1 Drapeau : Ghana Abedi Pelé 3
2 Drapeau : Libéria George Weah 2
3 Drapeau : Cameroun Roger Milla 2
4 Drapeau : Cameroun Thomas Nkono 2

Palmarès par nationalité[modifier | modifier le code]

Nationalités distinguées au moins deux fois[1]
Rang Nationalité Titres
1 Drapeau : Cameroun Cameroun 6
2 Drapeau : Ghana Ghana 5
3 Drapeau : Maroc Maroc 3
4 Drapeau : Algérie Algérie 2
4 Drapeau : Libéria Liberia 2

Classement 1974[modifier | modifier le code]

Rang Joueur Nationalité Points
1 Paul Moukila Drapeau : Congo-Brazzaville Congo 57
2 Mbemba Lobilo Drapeau : Zaïre Zaïre 32
3 Hassan Shehata Drapeau : Égypte Égypte 28
4 Dick Chama Drapeau : Zambie Zambie 16
5 Ahmed Faras Drapeau : Maroc Maroc 14

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) José Luis Pierrend, « African Player of the Year », sur rsssf.com,‎ 6 mars 2008 (consulté le 8 novembre 2010)