Ballistics

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ballistics
image

Éditeur Xicat
Développeur GRIN
Distributeur THQ

Date de sortie Drapeau des États-Unis États-Unis: 23 octobre 2001
Drapeau de la France France : 23 novembre 2001
Genre Course
Mode de jeu de 1 à 8 joueurs
Plate-forme Arcade, PC (Linux, Windows)
Média 1 CD-ROM
Contrôle Clavier, souris

Moteur Diesel
Configuration minimum - PC
Processeur Pentium II 400MHz
Mémoire vive 128Mo RAM
Carte graphique Carte 3D

Ballistics est un jeu vidéo développé par GRIN, sorti en 2001 en France sur PC. Il fut ensuite adapté en arcade par la société canadienne Triotech Amusement.

Il a été considéré, à sa sortie, par la presse spécialisée un jeu techniquement avancé[1], à tel point qu'il est sous-titré le jeu le plus rapide du monde[2].

But du jeu[modifier | modifier le code]

Ballistics - Grand Canyon.jpg

Dans un futur lointain, une nouvelle discipline a pris la place des traditionnelles courses automobiles. Désormais, les pilotes sont aux commandes de sortes de jet-skis liés par un champ magnétique à un long tube ponctué d'obstacles tels que des murs obstruant une partie du passage. Le vide créé dans ces tubes permet aux véhicules d'atteindre des vitesses supersoniques grâce au renfort de boosters (accélérateurs) et de coolers (rafraîchisseurs de moteur) disposés sur les parois de la piste. Ainsi, le joueur devra participer au championnat mondial des pilotes de Ballistics, afin d'atteindre la suprématie mondiale, à travers six circuits répartis sur la planète (États-Unis, Russie, Japon...)

Version arcade[modifier | modifier le code]

Ballistics Arcade.png

Cette version se joue en position couchée et des chocs sont envoyés aux joueur lors des collisions. Ce qui rend le jeu plus stressant.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) par exemple jeuxvideo.com : Preview Ballistics.
  2. Pochette du jeu sur gamekult.com