Ballina (Comté de Mayo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ballina.
Ballina
Béal an Átha
Blason de Ballina
Héraldique
Cathédrale de Ballina
Cathédrale de Ballina
Administration
Pays Drapeau de l'Irlande Irlande
Province Connacht
Comté Comté de Mayo
Géographie
Coordonnées 54° 07′ 00″ N 9° 10′ 00″ O / 54.1167, -9.1667 ()54° 07′ 00″ Nord 9° 10′ 00″ Ouest / 54.1167, -9.1667 ()  
Altitude 7 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Irlande

Voir la carte administrative d'Irlande
City locator 14.svg
Ballina

Géolocalisation sur la carte : Irlande

Voir la carte topographique d'Irlande
City locator 14.svg
Ballina
Liens
Site web www.northmayo.ie

Ballina (Béal an Átha en irlandais) est la deuxième plus grande ville du Comté de Mayo en Irlande après Castlebar. La ville est située à l’embouchure de la Moy sur la baie de Killala entre les montagnes Ox à l’est et Nephin Beg à l’ouest. Ballina se trouve à une altitude de sept mètres.

Le festival de Ballina dure une semaine pendant le mois de juillet et rassemble plus de cent mille personnes chaque année. Musique, arts, et traditions irlandaises sont à l’honneur. La pêche au saumon dans la rivière Moy est célèbre, et donne l’occasion de nombreux concours et évènements, au long de l’année. Les paysages de la région de Ballina sont variés et sauvages, mis en valeur par la lumière extraordinairement claire de l’ouest de l’Irlande.

Si, pour le recensement 2001, Ballina (en irlandais: Béal an ÁthaBéal Átha an Fheadha), était la plus grande ville en superficie (1 451 ha) du comté de Mayo, (dans la province du Connacht) comparée à Castlebar (1 099 ha), le dynamisme de Castlebar relègue Ballina depuis ces cinq dernières années à la seconde place des villes du comté.

La population de la communauté urbaine de Ballina atteignait les 10 409 personnes en 2006. Le taux de chômage de la ville touchait 15 % de la population en 2006 et était l’un des plus élevés des grandes villes de l’Irlande, d’après les statistiques de 2007.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières références historiques de la ville remontent environ à 1375 d’après l’encyclopédie Britanica, à la fondation d’une confrérie Augustine.

Le site de Belleek précède la formation de la ville et peut être datée de la fin du XVe ou du début XVIe siècle, même si Belleek Castle, le bâtiment actuel qui fait partie de Ballina a été construit, lui, en 1831.

La ville de Ballina a été officiellement fondée en 1792 par Lord Tyrawley O'Hara.

La propriété de Belleek couvrait les terrains allant de la rivière Moy à la route de Killala actuelle. Sa réserve d’eau fut probablement détruite lors de la construction de l’usine Coca-Cola, Ballina Beverages. Une partie de la « vieille route française » que le général Humbert a empruntée, débarquant à Killala, le 22 août 1798, envoyé par la République française pour aider les Irlandais à résister aux Anglais, passait à travers le domaine. Elle est désormais fermée.

Ballina est à la limite de la séparation du Comté du Mayo d’avec le comté de Sligo. Cette séparation suivait autrefois la rive sud de la rivière Moy, et une partie de la ville de Ballina actuelle comprenant Ardnaree et Crockets Town devenue the Quay, était rattaché au comté de Sligo.

Le mémorial du Centenaire de 1798, (mémorial d’Humbert) a été inauguré le 11 mai 1898. Le monument a été sculpté par un artisan de Dublin, puis a été récemment restauré par GJ Ginty & Sons. La sculpture représente, non le Général Humbert, mais la ‘Mère d’Irlande’. Maud Gonne, une célèbre femme irlandaise, a dévoilé le monument.

Le dolmen des quatre Maols est situé à l’arrière de la gare de Ballina. Le dolmen date de 2000 avant J.-C. et est parfois nommé localement la « table des géants ». Le Dolmen est, dit-on, le lieu de sépulture de quatre Maols qui auraient assassiné Ceallach, un évêque du Connacht du VIIe siècle et ont été pendus à Ardnaree à la Colline des exécutions. La tradition dit que leurs corps ont été ensevelis sous le Dolmen

Architecture[modifier | modifier le code]

La ville a une belle architecture. L’abbaye Moy Abbey du XVe siècle et St Muredach, la cathédrale du XIXe siècle du diocèse de Killala sont renommées en Irlande. Les travaux sur la cathédrale ont débuté en 1827. La pierre est extraite sur place et le toit et le plafond ont été achevés avant la Grande Famine (1845). La flèche a été achevée en 1855 et en 1875 elle a été mise en service.

Le dolmen des quatre Maols, 2000 avant J.-C., Le mémorial du Centenaire de 1898, (mémorial d’Humbert) La magnifique porte routière de la propriété de Belleek de 1831 font partie des monuments de Ballina et sont cités dans la partie Histoire ci dessus. L’école secondaires des garçons, St Muredach's College a célébré son centenaire le 10 septembre 2006.

Ballina est une ville en mouvement architectural permanent depuis l’entrée de l’Irlande dans l’Europe. Dans les deux rues principales à angle droit, the Cross, se côtoient les dernières maisons de pêcheurs, les immeubles de bureaux anglais sombres et austères du début XIXe siècle, les notes colorées des pubs irlandais aux fenêtres arrondies de tous âges, mis en valeur par les bâtiments modernes et lumineux actuels.

Sur les rives de la rivière Moy, de magnifiques demeures anglaises du XIXe siècle se prélassent dans les jardins somptueux.

Il est difficile de parler de l'architecture de Ballina sans parler des jardins paysagers qui entourent les maisons et qui sont un des charmes puissants de la côte Ouest de l'Irlande. Sur cette terre de bruyère, Rhododendrons, Camélias, Magnolias, Bruyères, Cédres, Chénes, Charmes et Ormes prospèrent et atteignent des tailles impressionnantes, et des couleurs étonnantes.

Culture[modifier | modifier le code]

Ballina a accueilli le Fleadh Cheoil[1] en 1997 et 1998.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Fleadh Cheoil (festival de musique en gaélique irlandais) est une compétition de musique irlandaise organisée par Comhaltas Ceoltóirí Éireann (CCÉ ou plus communément Comhaltas)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Autres projets[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :