Baleshare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baleshare
Baile Sear (gd)
Paysage dans l'Est de Baleshare.
Paysage dans l'Est de Baleshare.
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Archipel Hébrides extérieures
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 57° 32′ 00″ N 7° 22′ 00″ O / 57.533333, -7.36666757° 32′ 00″ N 7° 22′ 00″ O / 57.533333, -7.366667  
Superficie 9,1 km2
Point culminant 12 m
Géologie Île continentale
Administration
Nation constitutive Écosse
Council Area Hébrides extérieures
Démographie
Population 49 hab. (2001)
Densité 5,38 hab./km2
Plus grande ville Samhla[1]
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+0

Géolocalisation sur la carte : Hébrides extérieures

(Voir situation sur carte : Hébrides extérieures)
Baleshare
Baleshare

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Baleshare
Baleshare
Îles du Royaume-Uni

Baleshare (en gaélique écossais : Baile Sear) est une île écossaise des Hébrides extérieures située à l'ouest de North Uist à laquelle elle est reliée à la fois à marée basse et par une chaussée[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Baleshare est située à proximité immédiate des îles de North Uist (à l'Est), de Boreray et de Kirkibost (au nord) et de Benbecula (au sud)[1]. Plus au large, en direction de l'ouest se trouvent les Monach Islands[1]. L'île est orientée nord-sud et possède plusieurs péninsules dont celle de Slugan au nord qui forme une flèche de sable et celle d'Eachcamais au sud[1].

L'île est très plate et majoritairement formée de terrains sablonneux et de dunes[1]. Les côtes ouvertes sur le large (à l'ouest) sont formées de dunes et de plages de sable et de galets tandis que les côtes donnant sur les détroits et baies séparant Baleshare des autres îles (nord, est et ouest) sont formées de machairs débouchant sur des plages de sable[1].

La partie Sud de l'île (Eachcamais) est dépourvue de toutes constructions tandis que le Nord de l'île abrite des maisons, des routes et chemins et des murs de pierre sèche délimitant des champs et des prairies entrecoupés de plusieurs lacs dont le plus grand est le loch Mòr[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Baleshare a été occupée dès l'âge du bronze ou du fer comme en attestent des restes archéologiques (ruines de constructions circulaires en pierre et poteries) retrouvées sur deux sites[2].

Le nom en gaélique (Baile Sear) signifie la « ferme de l'Est » ou la « ville de l'Est », la « ville de l'Ouest » faisant référence à une ancienne île qui aurait autrefois relié Baleshare aux Monach Islands à marée basse et qui aurait été submergée par un tsunami au XVIe siècle[3].

Baleshare est habitée par 49 habitants répartis en trois hameaux : Samhla dans l'Est, Iolaraigh dans le Nord et Teanna Mhachair dans l'Ouest[1]. Ils sont reliés par une route qui communique avec North Uist via une chaussée de 350 mètres de long à une voie construite en 1962 et traversant le détroit de Oitir an t-Sàmhla[1],[4]. Cette chaussée, en reliant de manière permanente Baleshare à la grande île beaucoup plus peuplée de North Uist, a surement permis à l'île de ne pas se dépeupler entièrement et qu'une certaine activité économique se maintienne[4].

Maison à Baleshare avec la seule cabine téléphonique de l'île.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) Ordnance Survey - Données géographiques
  2. (en) John Barber, Bronze Age Farms and Iron Age Farm Mounds of the Outer Hebrides. Scottish Archaeological Report 3, 2003
  3. Haswell-Smith, Hamish, The Scottish Islands, Edinburgh, Canongate, 2004
  4. a et b (en) Geography at Edinburgh - Baleshare Causeway