Baleine (corset)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir baleine (homonymie).

Sont appelées baleines les tiges, généralement métalliques, qui sont glissées dans les corsets, leur donnant forme et maintien et permettant de modeler le corps du porteur.

Des origines du corset au XVIe siècle jusqu'au XVIIIe siècle, les corsetiers utilisaient dans leurs corsets de vrais fanons de baleines, étroits, solides et souples, en très grand nombre.

Au début du XIXe siècle, on inventa les baleines en acier, qui furent les seules utilisées à partir de 1850 (bien qu'on ait gardé l'ancien nom de « baleines »).

Aujourd'hui il existe trois types de baleines :

  • les corsetiers utilisent des baleines en acier inoxydable, vendues au mètre (cerclette) ou bien déjà coupées, recouvertes de plastique blanc pour courir encore moins de risques de rouille. Elles sont plus ou moins flexible, selon l'épaisseur et la largeur de la baleine.
  • ils peuvent également se servir à l'occasion de baleines dites "spirales" ou "ressort", également en acier mais encore plus souples, offrant moins de maintien mais plus de flexibilité.
  • enfin il existe aussi des baleines en plastique vendues en rouleaux, au mètre, utilisées dans les bustiers de prêt-à-porter (lingerie, robes de mariées...) Elles sont également utilisées en costume et présentent des caractéristiques proches des fanons de baleine utilisés à l'origine : avec la chaleur du corps, elles se déforment légèrement et épousent les formes. Elles sont plus ou moins souple en fonction de leur épaisseur et leur légèreté les fait parfois préférer aux baleines métal.

Les baleines désignent aussi les tiges articulées qui permettent de déployer et tendre la toile lors de l’ouverture du parapluie.