Bal de la Duchesse de Richmond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le bal de la Duchesse de Richmond par R.A. Hillingford (1870).

Le Bal de la Duchesse de Richmond a été organisé à Bruxelles le 15 juin 1815, la veille de la bataille de Quatre-Bras, par Charlotte Lennox, duchesse de Richmond née lady Charlotte Gordon. Son mari, Charles Lennox (4e duc de Richmond), commandait des troupes de réserve basées à Bruxelles, pour protéger cette ville en cas d’invasion par Napoléon Bonaparte.

Elizabeth Pakenham, comtesse de Longford le décrit comme "le bal le plus remarquable de l’histoire"[1]"Le bal était certainement un événement brilliant"[2], auquel "à l’exception de trois généraux, tous les officiers supérieurs de l’armée de Wellington était présents pour être vus"[3].

La salle de bal[modifier | modifier le code]

Le garage à carosse, indiqué par sir William Fraser en 1888 comme le lieu probable du bal.

À l’époque aucune note précise n’a été conservée du lieu où il se tint. Dans une lettre au The Times qui fut publiée le 25 août 1888, sir William Fraser (1826–1898) signalait qu’il avait découvert le lieu vraisemblable. Ce n’était pas dans la propriété principale que le duc de Richmond louait rue des Cendres, mais c’était un garage qui était adossé à ce terrain et avait une entrée propre dans la rue voisine, la Rue de la Blanchisserie. La salle avait des dimensions de 36 m de long, 16,5 m de large et environ 4 m de haut (Ce bas plafond est un fait qui se heurte à la mémoire de lord Byron dont selon laquelle " le hall était haut de plafond ")[4],[5]. 50° 51′ 13″ N 4° 21′ 33″ E / 50.853542, 4.359186

Liste des invités[modifier | modifier le code]

Une invitation fut envoyée aux deux cents quinze personnes dont le nom suit[6] :

Charlotte, Duchesse de Richmond (1768–1842) (J. Nollekens, 1812)
Un officier prussien informe Wellington de l'arrivée des troupes françaises à Charleroi. (Allégorie de William Heath, 1816)
  • sir Henry Clinton et lady Susan Clinton (Il était Lt.-Gén. et G.C.B. et commandait la 2e division)
  • lady Alvanley et mademoiselle Ardens[10].
  • sir James, Lady et mademoiselle Craufurd
  • sir George Berkeley K.C.B[11], and lady Berkeley
  • lady et mademoiselle Sutton[12].
  • sir William Sidney Smith et mademoiselle Smith, et mademoiselle Rumbolds
  • sir William et lady Johnstone
  • sir William Howe DeLancey et lady Delancey (invités mais déclinèrent[13].)
  • dame Pole (devint lady Maryborough)
  • M., Mme, et mademoiselle Lance, et M. Lance Jr.
  • M. et mademoiselle Ords
  • M. et Mme. Greathed
  • M. et Mme. Lloyd
  • baron Charles Stuart de Rothesay, G.C.B. (Ministre à Bruxelles) et M. Stuart
  • Henry Paget, 1er marquis d’Anglesey, comte d’Uxbridge (commandait la cavalerie; perdit une jambe à Waterloo)
  • John Dawson, 2e comte de Portarlington
  • Charles Gordon-Lennox, 5e duc de Richmond, comte de March et aide-de-camp du prince d’Orange
  • Gén. lord Edward Somerset (commandait la brigade logistique de cavalerie, blessé à Waterloo)
  • lord Charles FitzRoy
  • lord Robert William Manners
  • Lt-Gén. lord Rowland Hill, 1er vicomte Hill (commandant le 2e corps)
  • John Thellusson, 2e baron Rendlesham
  • lord James Hay, A.D.C. (tué aux Quatre Bras)
  • Alexander Fraser, 17e lord Saltoun
  • Henry Bathurst, 4e comte Bathurst (ultérieurement comte Bathurst)
  • Hon. Col. Stanhope (Gardse)
  • Hon. Col. Abercromby (gardes ; blessé)
  • Hon. Frederick Cavendish Ponsonby (ultérieurement sir Frederick Ponsonby, K.C.B. ; gravement blessé)
  • Hon Col. Acheson (gardes)
  • Hon. Col. Stewart
Les adieux des officiers. Allégorie de Henry-Nelson-O'Neil (1868).
  • Hon. Mr. O. Bridgeman, aide-de-camp du lord Hill
  • Hon. Mr. Percival
  • Hon. Mr. Stopford
  • Hon. Mr. John Gordon[14].
  • Hon. Mr. Edgecombe
  • Hon. Mr. Seymour Bathurst, A.D.C. to Gén. Maitland
  • Hon. Mr. Forbes
  • Hon. Mr. Hastings Forbes
  • Hon Major Dawson
  • Hon. Mr. Dawson, du 18e Royal Hussards
  • Maj.-Gén. Hussey Vivian, 1er baron Vivian (commandait la 6e brigade de cavalerie)
  • Mr. Horace Seymour, aide-de-camp. (ultérieurement sir Horace Seymour, K.C.B.)
  • Col. Felton Hervey-Bathurst, aide-de-camp. (ultérieurement sir Felton Hervey, Bart)
  • Col. Fremantle, aide-de-camp
  • lord George Lennox, aide-de-camp
  • lord Arthur Hill, 2e baron Sandys, aide-de-camp. (ultérieurement général lord Sandys)
  • Hon. major George Percy, 5e duc du Northumberland, aide-de-camp (fils du 1er comte de Beverley. Il remporta trois Aigle de drapeau français et citations militaires.)
  • Hon. George Cathcart, aide-de-camp. (ultérieurement sir George Cathcart. Tué à la bataille d'Inkerman, 1854)
  • Hon. sir Alexander Gordon (British staff officer, A.D.C. (meurt des blessures reçues à Waterloo)[14].
  • sir Colin Campbell, K.C.B., A.D.C.
  • sir John Byng, 1er comte de Strafford|, G.C.B. (commandait la 2e brigade des Gardes)
  • Lt.-Gén. sir John Elley, K.C.B. (vice-adjudant-général de cavalerie. Blessé)
  • sir George Scovell, K.C.B. (major commandait le Staff Corps de cavalerie)
  • sir George Wood, Col. R.A.
  • sir Henry Bradford
  • sir Robert Hill, Kt (frère de lord Hill)
  • sir Noel Hill, K.C.B. (frère de lord Hill)
  • sir William Ponsonby, K.C.B. (frère de lord Ponsonby; commandait l' "Union Brigade" de cavalerie; tué à Waterloo)
  • Lt.-Col. sir Andrew Francis Barnard (commandait 1er bataillon, 95e régiment à pied (Rifles), ultérieurement gouverneur du Chelsea Hospital)
  • sir Denis Packe, major-général, G.C.B. (commandait la 9e brigade)
  • sir James Kempt, major-général, G.C.B (commandait la 8e brigade)
  • sir Pulteney Malcolm, RN
  • sir Thomas Picton, lieutenant-général. (commandait la 5e division, tué à Waterloo)
  • Maj-Gén. sir Edward Barnes, adjudant-général, (blessé à Waterloo)
  • sir James Gambier
  • Hon. général Dundas
  • Lt-Gén. Cooke (commandait la 1re division)
  • Maj.-Gén. Peregrine Maitland (ultérieurement sir Peregrine, G.C.B.; commandait la 1re brigade des Gardes)
  • Maj.-Gén. Frederick Adam (Absent; commandait la 3e brigade d’infanterie. ultérieurement sir Frederick Adam, K.C.B.)
  • Col. Jakob von Washington
  • Col. Alexander George Woodford (ultérieurement F.M. sir Alexander Woodford, G.C.B. gouverneur de l'hôpital royal de Chelsea
  • Col. Charles Rowan, 52e régiment à pied (ultérieurement sir Charles Rowan, "Chief Commissioner" de Police)
  • Col. Henry Wyndham, (ultérieurement général sir Henry Wyndham)
  • Col. Cumming, 18e régiment de dragons légers
  • Col. Bowater (ultérieurement Gén. sir Edward Bowater)
  • Col. Torrens (ultérieurement Adjt.-Gén. aux Indes)
  • Col. Fuller
  • Col. Dick, 42e régiment à pied (tué à la bataille de Sobraon, 1846)
  • Col. John Cameron de Fassiefern, 92e régiment à pied (tué au Quatre Bras)
  • Col. Barclay, A.D.C. du duc d’York
  • Col. Hill(?) (Col. Clement Hill, frère de lord Hill)
  • major Gunthorpe, A.D.C. du Gén. Maitland
  • major Churchill, A.D.C. de lord Hill and Q.M.G. (tué aux Indes)
  • major Hamilton, A.D.C. du général sir E. Barnes
  • major Harris, major de Brigade de sir Hussey Vivian (perdit un bras)
  • major Hunter Blair (blessé)
  • Capt. Mackworth, A.D.C. de lord Hill
  • Capt. Keane, A.D.C. de sir Hussey Vivian
  • Capt. FitzRoy
  • Capt. Widman, 7e régiment de hussards de la Reine, A.D.C. de lord Uxbridge
  • Capt. Fraser, 7e régiment de hussards (ultérieurement sir James Fraser, 3e Baron
  • Capt. Verner, 7e régiment de hussards
  • Capt. Elphinstone, 7e régiment de hussards (fait prisonnier le 17 juin)
  • Capt. Webster
  • Capt. Somerset, A.D.C. du général lord Edward Somerset
  • Capt. Charles Yorke, A.D.C. du Gén. Adam (ultérieurement sir Charles Yorke, absent)
  • Capt. Gore, A.D.C. de sir James Kempt
  • Capt. Pakenham, R.A.
  • Capt. Henry Dumaresq, A.D.C. du Gén. sir John Byng (blessé à la poitrine par un mousqueton, alors qu’il remettait une enseigne à Wellington. d. 1836)[15]
  • Capt. Dawkins, A.D.C.
  • Capt. Disbrowe, A.D.C. du Gén. sir G. Cook.
  • Capt. Bowles, des Stream Guards (ultérieurement Gén. sir George Bowles, lieutenant de la Tour)
  • Capt. Hesketh, Grenadier Guards
  • Capt. Gurwood (ultérieurement Col. Gurwood)
  • Capt. Allix, Grenadier Guards
  • M. Russell, A.D.C.
  • M. Brooke, 12e Royal Lanciers
  • M. Huntley, 12e Garde Dragon
  • M. Lionel Hervey (dans la Carrière)
  • M. Leigh
  • M. Shakespear, 18e Dragons légers
  • Standish O'Grady, 1er vicomte Guillamore, 7e Hussard (ultérieurement lord Guillamore)
  • M. Smith, 95e, brigadier-major de sir Denis Packe ; tué à Waterloo
  • M. Fludyer, Scots Fusilier Guards
  • M. Montagus (John et Henry Montagu, 6th Baron Rokeby, feu Lord Rokeby, G.C.B.)
  • M. A. Greville
  • M. Baird
  • M. Robinson, 32e régiment à pied
  • M. James
  • M. Chad
  • M. Dawkins
  • Dr Hyde
  • M. Hume
  • Rev. monsieur Brixall (Rev. Samuel Briscall)

Période contemporaine[modifier | modifier le code]

Le 15 juin 1965, l'ambassadeur d'Angleterre, Sir Roderick Barclay, KCMG, KCVO[16], organisa à Bruxelles un bal pour commémorer le 150e anniversaire de la Bataille de Waterloo et celui du Bal de la Duchesse de Richmond. 540 invités principalement belges y participèrent dont la Princesse Paola. Depuis lors ce bal n'avait été organisé qu'en 1995[17]. Cette tradition a été réactivée depuis 2011 avec aussi une visée de récolte de fonds pour des institutions philanthropiques[18]. À chaque bal commémoratif et très officiel, une grande partie des invités de marque sont les authentiques descendants des participants au bal de 1815.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hastings, Anecdote 194. p. 230–234
  2. Bulloch, p. 42
  3. Arden, Letter
  4. Frazer p. 270–273
  5. Lord Byron, Childe Harold's Pilgrimage, Canto the Third, stanza XXIII.
  6. "Cette liste des hôtes invités a été remise par ma mère à lord James Grimston, 1er comte de Verulam, qui m’en a envoyé une copie. Plusieurs de ces officiers étaient absents, étant de garde." (Georgiana, Dowager Lady De Ros).
  7. « Ducal and princely families of Belgium: House of Beaufort-Spontin », Eupedia (consulté le 27 October 2010)
  8. lady De Ros annote sa liste de ces mots "(De leur maison nous vîment les blessés arriver: Lord Uxbridge, Lord F. Somerset, etc.)" (Littell's living age p. 309.)
  9. La fille, lady Elizabeth Conyngham, épouse Charles Gordon, 10e marquiss of Huntly (Bulloch, p. 42).
  10. Richard Arden, 1er baron Alvanley, et filles Katherine et Fanny (Arden, Letter).
  11. Officier de liaison du Duc de Wellington au QG du Prince d’Orange' (Peter Hofschröer. Did the Duke of Wellington deceive his Prussian Allies in the Campaign of 1815?, « p. 2 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-20, website of A. W. Cockerill, Retrieved 18 October 2009)
  12. Lady Sutton était la veuve de sir Thomas Sutton, 1er baronet (Miller, p. 92).
  13. Ruth Fuller-Sessions, « Unseen for 100 years, the sad love story of a wife and the final days with her husband who died at Waterloo », Daily Mail,‎ 19 June 2008 (lire en ligne)
  14. a et b petit-fils de George Gordon, 3e comte d' Aberdeen (Bulloch, p. 42).
  15. The Gentleman's Magazine July 1838 page 443
  16. Il planta aussi un arbre au bois de la Cambre sur la "Pelouse des Anglais".
  17. Eric meeuwissen, Le bal de charité de la Duchesse de Richmond : mondain et very mixt people. Le Soir du 7 avril 1995, page 25 (disponible en ligne)
  18. Le site Internet de cette organisation est http://www.dorb.be

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Damiens, Le Bal de la Duchesse de Richmond. Édition électronique 2012, consultable en ligne (en février 2013)
  • Nick Foulkes, Dancing into Battle; a social History of the Battle of Waterloo. London, Weidenfel & Nicolson, 2006.
  • Fleischman et Aerts, Bruxelles pendant la bataille de Waterloo. Bruxelles, Renaissance du Livre, 1956.