Bakour III d'Ibérie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bakour III
Titre
Roi d'Ibérie
Prédécesseur Pharasman VI
Successeur /
(après : Gouaram Ier, prince-primat d'Ibérie)
Biographie
Dynastie Chosroïdes
Date de décès 580
Père Pharasman VI
Enfant(s) Adarnassé

Bakour III d’Ibérie (en géorgien : ბაკურ III, latinisé en Bacurius ; mort en 580) est le dernier roi d’Ibérie de la dynastie des Chosroïdes avant l’abolition de la monarchie par le roi sassanide de Perse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bakour III succède comme roi d’Ibérie ou Karthlie à son père Pharsman VI à une date inconnue. La seule indication chronologique existant permet d’indiquer que la fin de son règne est contemporaine de celui du Sassanide Hormizd IV (579-590).

La Chronique géorgienne lui accorde un règne de treize ans, le décrit comme « un bon chrétien et un constructeur d'églises » et indique qu'il « multiplia ces dernières ainsi que les prêtres dans son royaume »[1].

L’autorité de Bakour est cependant limitée à la région d’Ujarma, pendant que la capitale Tiflis et la basse Ibérie sont déjà sous le contrôle direct des Sassanides. À la mort de Bakour en 580[2], le Shah sassanide de Perse abolit la royauté en Karthlie, comme 150 ans auparavant en Arménie, sans rencontrer de résistance des nobles.

Bakour III a eu d'une épouse inconnue un fils :

Cyrille Toumanoff lui attribue deux fils hypothétiques supplémentaires :

  • Vahan
  • Brzmeh

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marie-Félicité Brosset, Histoire de la Géorgie, p. 214.
  2. Cyrille Toumanoff, Les dynasties de la Caucasie chrétienne de l'Antiquité jusqu'au XIXe siècle : Tables généalogiques et chronologiques, Rome,‎ 1990, p. 524.

Bibliographie[modifier | modifier le code]