Bakary Diallo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diallo.
Bakary Diallo
Naissance 1892
Mbala
Décès 1979
Sénégal
Origine Sénégal Sénégal
Allégeance Drapeau de la France France
Conflits Première Guerre mondiale

Bakary Diallo (1892–1979), berger peul recruté par les tirailleurs sénégalais, est le premier Africain francophone qui ait relaté par écrit son expérience de la Grande Guerre[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Bakary Diallo est né à Mbala, dans l'actuelle région de Saint-Louis, entre Podor et Dagana.

Éducation[modifier | modifier le code]

Comme la plupart des tirailleurs sénégalais, Bakary Diallo ne savait ni lire ni écrire. Il est fasciné par le chef blanc et par la puissance coloniale française, ne comprenant donc pas le rejet de la tutelle française et encore moins les guerres contre la France.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Il s'engage dans l'armée française le 4 février 1911. Le 3 novembre 1914 il est grièvement blessé à Sillery (Marne) et passe de longs mois à l'hôpital, puis devient l'interprète des troupes sénégalaises en France[2].

Ancien combattant[modifier | modifier le code]

Citoyen français en 1920, il devient portier a l’hôtel National de Monte-Carlo et occupe divers emplois à Paris.

En février 1928 il retourne au Sénégal et achève sa vie à Podor où il est nommé chef de canton[2].

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Force bonté (1926), récit sur la France coloniale ; compte-rendu publié dans Revue Indigène, nos 234-235, juillet-août 1928, p. 128-130

Hommages[modifier | modifier le code]

À la fin de sa vie il est décoré de la Légion d'honneur[2].

Depuis 2004 l'école élémentaire du village de Doulel Wouro Mbarick porte son nom[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marc Michel, Les Africains et la Grande Guerre : l'appel à l'Afrique, 1914-1918, Karthala, 2003, p. 7
  2. a, b et c Guy Ossito Midiohouan, Écrire en pays colonisé. Plaidoyer pour une nouvelle approche des rapports entre la littérature négro-africaine d'expression française et le pouvoir colonial - Essai critique, L'Harmattan, 2002, p. 18 (ISBN 9782296297753)
  3. Le Soleil, 14 avril 2004 [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marc Michel, Les Africains et la Grande Guerre : l'appel à l'Afrique, 1914-1918, Karthala, 2003, 302 p. (ISBN 9782845864177) (photo + interview de Bakary Diallo réalisée par l'auteur à M'bala le 3 janvier 1973)
  • Papa Samba Diop, Archéologie du roman sénégalais, L'Harmattan, 2010, p. 80, 82, 88, 155 (ISBN 9782296115071)
  • « Bakary Diallo, berger peulh et soldat écrivain », in France-Eurafrique, mars 1979, no 289, p. 37-39

Liens externes[modifier | modifier le code]