Bais (Ille-et-Vilaine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bais.
Bais
L'église Saint-Marse.
L'église Saint-Marse.
Blason de Bais
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Fougères-Vitré
Canton La Guerche-de-Bretagne
Intercommunalité Vitré Communauté
Maire
Mandat
Nathalie Clouet
2014-2020
Code postal 35680
Code commune 35014
Démographie
Gentilé Baiséens
Population
municipale
2 152 hab. (2012)
Densité 61 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 00′ 38″ N 1° 17′ 26″ O / 48.010556, -1.29055648° 00′ 38″ Nord 1° 17′ 26″ Ouest / 48.010556, -1.290556  
Altitude Min. 47 m – Max. 109 m
Superficie 35,18 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte administrative d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Bais

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Bais

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bais

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bais

Bais est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine en région Bretagne, peuplée de 2 152 habitants[Note 1] (les Baiséens).

Géographie[modifier | modifier le code]

Bais se situe à l’est de l’Ille-et-Vilaine, à un quinzaine de kilomètres au sud de Vitré.

La commune est traversée du nord au sud par la D 95 (Louvigné-de-Bais-La Guerche-de-Bretagne) et la Quincampoix.

Communes limitrophes de Bais
Louvigné-de-Bais Torcé
Chancé, Moulins Bais Vergéal, Domalain
Marcillé-Robert Visseiche
Carte de la commune de Bais.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La villa gallo-romaine du Bourg Saint-Père atteste d’une présence dès l’Antiquité. Ce site présente la particularité de posséder trois édifices religieux (deux fana et un laraire)[1].

La combat de Bais opposa Chouans et Républicains pendant la Chouannerie, en février 1796.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2005 Anne Bourguignat[2]   Mère au foyer
2005 mars 2014 Joseph Pichet[3]    
mars 2014 en cours Nathalie Clouet[4]   Comptable
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 2 152 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2006, 2011, 2016, etc. pour Bais[5]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
3 127 3 160 3 190 3 508 3 867 3 728 3 401 3 470 3 412
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 165 3 083 3 017 2 891 2 861 2 850 2 771 2 730 2 581
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 544 2 539 2 447 2 182 2 158 2 228 2 263 2 205 2 157
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
2 148 2 095 2 022 1 913 1 821 1 928 2 004 2 146 2 152
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2004[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La commune compte un monument historique :

  • L’église Saint-Marse, construite au XVIe siècle et agrandie au XIXe : la porte a été classée par arrêté du 26 octobre 1910 et le reste de l’église a été inscrit par arrêté du 6 juillet 2006[8].

Autre monument :

Activité culturelle et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Bais

D’azur à trois besants d’argent, à la bordure componée de sable et d’argent de seize pièces, les pièces de sable chargées d’une croisette pattée d’or, les pièces d’argent chargées d’une croisette potencée de sable accompagnée de vingt-trois petits tourteaux du même ordonnés en orle.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2012, légale en 2015.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Un grand domaine gallo-romain sur le site de l’INRAP.
  2. « L'annuaire des élus », Dimanche Ouest-France, no 182,‎ 27 mai 2001 (ISSN 1285-7688)
  3. « Les maires élu du 1er tour », Dimanche Ouest-France, no 534,‎ 16 mars 2008, p. 10-11 (ISSN 1285-7688)
  4. « Nathalie Clouet prend les rênes de la mairie », Ouest-France, 1er avril 2014.
  5. Date du prochain recensement à Bais, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011, 2012
  8. « Église Saint-Marse », base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. Patrick Delon, Monseigneur de Lesquen (1770-1855) au Bignon-Guy, dans Le Pays de Dinan, 1998, p. 181.