Bailén

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bailén
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Andalousie Andalousie
Province Jaén
Comarque Norte
Maire Simona Villar (PSOE)
Code postal 23710
Démographie
Gentilé Bailenense ou Baeculense
Population 18 202 hab. (2010)
Densité 155 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 06′ 00″ N 3° 46′ 00″ O / 38.1, -3.766666738° 06′ 00″ Nord 3° 46′ 00″ Ouest / 38.1, -3.7666667  
Altitude 343 m
Superficie 11 760 ha = 117,6 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Bailén

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Bailén
Liens
Site web Site Officiel de Bailén

Bailén ou Baylen, est une commune de la province de Jaén (Espagne), et située sur la nationale A4. L'agglomération de Bailén bénéficie d'une grande activité industrielle, notamment de la céramique, de l'exportation de vin et d'huile, et dispose d'infrastructures adaptées au tourisme.

L'église, monument historique, paroisse de Nuestra Señora de la Encarnación, fut construite au XVe siècle, de style gothique, et constitue un des plus beaux joyaux de la ville.

À voir[modifier | modifier le code]

  • L'ermitage Nuestra Señora de la Soledad du XVe siècle, de style gothique.
  • L'ermitage de Jesús y de El Cristo, de style baroque du XVIIIe siècle.
  • La vierge de Zocueca, érigée entre le XVII et le XVIIIe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Bailén est surtout connue pour sa fameuse bataille de Bailén à l'issue de laquelle, le 19 juillet 1808, l'armée de Joachim Murat commandée par le général Pierre Dupont de l'Étang fut battue par celle commandée par le général espagnol Francisco Castaños, duc de Baylen. 20 000 soldats français furent capturés ; le général Dupont fut obligé de signer le 23 juillet 1808 la capitulation catastrophique de Bailén. À son arrivée en France, le général Dupont fut arrêté et condamné pour trahison et abandon des intérêts militaires.

En 2008 la ville a célébré le bicentenaire de la Bataille de Bailén.