Baie de Tous les Saints

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

12° 48′ S 38° 38′ O / -12.8, -38.633

La baie de Tous les Saints vue du haut de Salvador (Bahia). On aperçoit à gauche l'Ascenseur Lacerda et à droite le Mercado Modelo.
Carte de la baie de Tous les Saints

La baie de Tous les Saints (en portugais : Baía de Todos-os-Santos, c'est-à-dire « baie de Toussaint »), située dans l'État de Bahia, est la plus grande baie du Brésil, et la deuxième au monde. C'est d'elle que provient le nom de la capitainerie et ensuite de la province et enfin de l'État. Sa surface est de 1 052 km², et sa profondeur de jusqu'à 42 mètres, avec une visibilité de plongée entre 10 et 20 mètres.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ainsi nommée en 1501 après qu'une expédition portugaise fut envoyée pour reconnaître les terres découvertes un an avant par Pedro Alvares Cabral. Le 1er novembre est le jour de tous les saints en accord avec la religion catholique. L'expédition était commandée par Gaspar de Lemos accompagné d'Amerigo Vespucci cartographe et écrivain qui donnera son nom à tout le continent américain. Ils nommèrent tous les accidents géographiques par le nom des saints du calendrier du jour où ils étaient identifiés.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ouverte sur l'océan Atlantique, elle contient la capitale bahianaise Salvador de Bahia et l'île d'Itaparica. Le climat tropical est chaud et humide. La végétation forme des mangroves.

Dans la baie, on compte 56 îles dont la plus grande est Itaparica. Les autres îles importantes de la baie sont : Ilha dos Frades (« île des Frères »), île de Maré, île de Bom Jesus et la station écologique de l'île de la Peur (Ilha do Medo).
Les autres îles qui composent le tour touristique sont : Madre de Deus, Bom Jesus dos Passos, Matarandiba, Saraíba, Mutá, Olho Amarelo, Caraíbas, Malacaia, Porcos, Carapitubas, Canas, Ponta Grossa, Fontes, Pati, Santos, Coqueiros, Itapipuca, Grande, Pequena, Madeira, Chegado, Topete, Guarapira, Monte Cristo, Coroa Branca et Uruabo.

Aire de protection du milieu ambiant[modifier | modifier le code]

La baie fut considérée comme méritant des mesures de protection par le décret d'État 7.595 (05-06-1999) comme aire de protection du milieu ambiant. Les eaux de la baie et ses îles sont protégées. Cette protection s'étend aux communes de Cachoeira, Candeias, Itaparica, Jaguaripe, Madre de Deus, Maragogipe, Salinas da Margarida, Salvador, Santo Amaro, São Francisco do Conde, Saubara, Simões Filho et Vera Cruz.

Voir aussi[modifier | modifier le code]