Saldanha Bay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Baie de Saldagne)
Aller à : navigation, rechercher
Saldanha Bay
Image satellite de la baie de Saldagne
Image satellite de la baie de Saldagne
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Subdivisions
territoriales
Cap-Occidental
Géographie physique
Type Baie
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 33° 00′ 27″ S 17° 56′ 45″ E / -33.007615, 17.94585133° 00′ 27″ Sud 17° 56′ 45″ Est / -33.007615, 17.945851  

Géolocalisation sur la carte : Cap-Occidental

(Voir situation sur carte : Cap-Occidental)
Saldanha Bay

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

(Voir situation sur carte : Afrique du Sud)
Saldanha Bay

La baie de Saldagne, ou Saldanha Bay, est une baie de la côte sud-africaine située dans la province du Cap-Occidental, au nord-nord-ouest du Cap. Le lieu est mentionné pour la première fois par John Locke dans son Traité du gouvernement civil, dans lequel il décrit l'endroit comme un exemple de l'état naturel[1].

Saldanha Bay est aussi le nom d'une municipalité (99 193 habitants en 2011) baignant la baie éponyme et qui dispose d'un port important dans l'économie sud-africaine (59,689 millions de tonnes traitées en 2011). Ce port a pris son essor récemment lorsqu'il est devenu nécessaire de faciliter l'exportation du minerai de fer depuis la province du Cap-du-Nord. À cet effet, une voie ferrée de 861 km de long a été construite jusqu'aux mines de Sishen dans la province du Cap-du-Nord. La ligne, établie à l'écartement du Cap (1,067 m), est électrifiée[2].

La baie tient son nom d'Antonio de Saldanha, capitaine portugais d'un vaisseau de la flotte d'Alphonse de Albuquerque mais qui ne visita jamais le site. Le nom avait été initialement donné à la baie de la Table en hommage au navigateur qui y avait jeté l'ancre en 1503, alors qu'il visitait l'Afrique du Sud. La baie de la Table ne prit son nom actuel qu'en 1601, époque à laquelle l'ancienne dénomination fut transférée à la baie dont il est ici fait l'objet. Le 13 avril 1688, le vaisseau néerlandais "Voorschooten" arrive dans la baie de Saldanha, avec à son bord 21 français huguenots. Le navire était dirigé par le capitaine Fs. Vellerius (Valerius) et venait de Delfshaven, dans les Provinces-Unies (aujourd'hui les Pays-Bas). Les réfugiés furent transférés sur le navire "Jupiter" qui les conduisit au Cap. D'abord sous le commandement du gouverneur de la ville, Simon van der Stel, ils reçurent ensuite leurs exploitations établies dans la vallée du Drakenstein[3]. En 1781, une escadre britannique sous le commandement de l'amiral George Johnstone captura cinq vaisseaux de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales qui, craignant une attaque de la ville du Cap, s'étaient réfugiés dans la baie de Saldanha. Un sixième vaisseau, le "Middleburg", fut détruit par son propre équipage, qui avait volontairement allumé un incendie. Celui-ci se propagea rapidement à la poudrière du navire provoquant l'explosion finale du bâtiment. Ce fut le seul épisode victorieux de l'expédition anglaise envoyée prendre Le Cap aux néerlandais durant la guerre de 1781-1783[4].

Par ses liens étroits avec l'histoire militaire du pays, Saldanha Bay est également l'hôte d'un centre de formation de la Marine, ainsi que de l'Académie militaire d'Afrique du Sud. La réserve naturelle de SAS Saldanha offre un écrin de fleurs sauvages à la fin de l'hiver et au printemps tandis que les baleines franches australes fréquentent également ses eaux à l'intérieur et aux alentours de la réserve naturelle. La région a un climat méditerranéen, mais la pluviométrie annuelle est très faible; ceci étant dû au voisinage de la région désertique du Namaqualand.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Second Traité, sec. 14. Locke a remplacé la référence à "Soldania" dans les éditions ultérieures par une histoire racontée par le chroniqueur Garcilaso de la Vega au sujet d'une île déserte (Peter Laslett, Traité du gouvernement civil, par John Locke, édition universitaire en anglais (New York: Cambridge University Press, 1988], 277n).
  2. TRANSNET Limited Environmental Impact Assessment: Expansion of SISHEN – SALDANHA BAY Railway
  3. Coertzen, Pieter - "The Huguenots of South Africa 1688-1988", Tafelberg Publishers Limited, Cape Town, 1988
  4. Historical Media La bataille de Saldanha et la perte du Middleburg http://www.historicalmedia.co.za/?p=180