Baie de Hạ Long

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baie de Ha-Long *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Halong ensemble (colour corrected).jpg
Coordonnées 20° 54′ N 107° 06′ E / 20.9, 107.120° 54′ Nord 107° 06′ Est / 20.9, 107.1  
Pays Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam
Type Naturel
Critères (vii) (viii)
Superficie 150 000 ha
Numéro
d’identification
672
Zone géographique Asie et Pacifique **
Année d’inscription 1994 (18e session)
Année d’extension 2000 (24e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

La baie de Hạ Long (ou baie d'Hạ Long), plus communément appelée chez les francophones baie d'Along[1], est une étendue d'eau d'environ 1 500 km² située au nord du Viêt Nam, dans le golfe du Tonkin, à proximité de la Chine et à 170 km à l'est de Hanoï. Elle est longée par une côte de 120 km. Son paysage est marqué par les 1 969 îles karstiques qui ont valu au site d'être inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO en 1994. C'est une des principales attractions touristiques du Viêt Nam.

Description[modifier | modifier le code]

La particularité de la baie est sa multitude de pitons rocheux. Il y a 1 969 îles et îlots rocheux, comportant nombre de criques. Certains îlots sont creusés de grottes dont les plus célèbres sont la « grotte de la Surprise » et celle nommée par les Français « grotte des Merveilles ». D'autres grottes mènent à des lacs intérieurs. L'ensemble compose le plus grand karst marin du monde[2].

La végétation est principalement constituée de saxifrages, du fait de la faible épaisseur de la couche d'humus.

Depuis le 17 décembre 1994, le site est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. En 2011, la baie d'Along est élue comme étant l'une des sept merveilles naturelles du monde[3].

Formation du relief[modifier | modifier le code]

Les chaînes karstiques de l'île de Cat Ba se découpent de façon caractéristique sur le ciel

Les géologues expliquent la formation de ce relief karstique de la façon suivante : au Paléozoïque (ou ère primaire, entre 543 et 250 millions d'années) le site était en haute mer. Une épaisse couche de sédiments s'est formée à cette époque. Les mouvements de la croûte terrestre l'ont ensuite fracturée et le retrait de la mer l'a exposée à l'action de l'érosion. La pluie et des rivières souterraines ont alors creusé de nombreuses grottes. L'effondrement de certaines grottes a complété la formation du paysage.

La légende[modifier | modifier le code]

Hạ Long en vietnamien signifie « descente du dragon ». En effet, la légende raconte que le paysage exceptionnel de cette baie est dû à un dragon, être merveilleux et bénéfique au Viêt Nam, qui serait descendu dans la mer pour domestiquer les courants marins. Se débattant, il aurait ainsi entaillé la montagne avec sa queue. Et comme le niveau de l'eau serait monté, seuls les sommets les plus élevés auraient émergé.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bateaux de touristes

Les cavernes des îles sont habitées depuis environ 4000 ans avant notre ère.

La baie d'Along a été le théâtre de plusieurs batailles navales. Ce labyrinthe a permis à l'armée vietnamienne de stopper les voisins chinois par trois fois. En 1288, le général Trần Hưng Đạo stoppa les Mongols en coulant leur flotte. Des pieux ayant servi à l'époque ont été retrouvés dans la grotte des Bouts de Bois, à l'île des Merveilles, et sont exposés au musée de Haïphong.

À la fin du XVIIIe siècle, la baie servait de refuge de pirates, que les autorités chinoises et vietnamiennes ne parvinrent à éradiquer. À partir de 1810, ils abandonnèrent le site et remontèrent les fleuves, chassés par la Royal Navy.

Pendant la colonisation, les Français ont cartographié la baie et ont baptisé certains îlots. Comme la baie possédait des gisements de houille à ciel ouvert, elle fut exploitée par la Société française des charbonnages du Tonkin.

Pendant la guerre du Viêt Nam, de nombreux passages ont été minés par les États-Unis, ce qui représente encore une menace de nos jours. Pendant la guerre contre les Américains, la Chine populaire a soutenu le gouvernement du Nord Viêt Nam en lui envoyant notamment des navires équipés de canons antiaériens. Basés à Hạ Long, ils permettent aujourd'hui à la marine populaire vietnamienne de surveiller les côtes et de parer à d'éventuelles incursions chinoises.

Habitants[modifier | modifier le code]

Village flottant de pêcheurs

Les barques en forme de nacelle, faites de bambou tressé et pilotées par des pêcheurs, sont caractéristiques de la baie de Hạ Long. Elles permettent de pénétrer dans les grottes dont le passage se ferme à marée haute tandis que, de l'autre côté, se forme un lac intérieur. Dans leurs filets se trouvent des poissons dont les plus gros, découpés, macérés dans du safran, serviront à préparer le plat de fête de la région : le chả cá qui a donné son nom à une rue du vieux Hanoi.

Mille six cents habitants vivent dans des maisonnettes flottantes dans deux cents îlots de la baie de Hạ Long.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Cette section doit être recyclée. Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion.

Comme nombre de sites inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco, la baie de Hạ Long est un lieu très touristique. Divers commentaires de voyageurs sur la page de TripAdvisor consacrée à la baie de Hạ Long en soulignent les beautés et enchantements : « A voir obligatoirement en venant au Vietnam ! », conseille ainsi un voyageur ; « Une pure merveille », estime un autre. Un autre commentaire de voyageur évoque le souvenir d'une croisière « inoubliable » et d'une « ambiance irréelle »[4].

Cependant, d'autres voix critiques se sont élevées, signalant que « [d]e plus en plus de voyageurs au Vietnam décident de ne pas y aller, parce qu’il y a trop de monde », d'après l'auteure du blog Madame Oreille, qui évoque par exemple un « port où des centaines de touristes sont répartis sur des bateaux en tout genre »[5] Cet avis est aussi exposé par plusieurs voyageurs sur TripAdvisor ; l'un d'eux expose ainsi que « [l]es paysages sont magnifiques mais le défilé continu de bateaux gâchent l'expérience »[6]. C'est encore l'impression qu'exprime « Ludovietnam », « voyageur solidaire et responsable, acteur du tourisme solidaire » dans un article de Voyageurs du Net, évoquant le « spectacle (...) [d'] un quai archi-bondé de voyageurs et de jonques soi-disant traditionnelles, [un] afflux de touristes et de locaux qui viennent pour profiter de cette manne providentielle. Un port de plaisance avec une allure de port industriel, un sentiment de tourisme de masse amplifié qui (...) agresse (pour tous ceux qui en ont conscience, bien entendu) et qui laisse une première impression de tristesse face à l’ampleur de ce gâchis. On sent le travail à la chaîne, on se sent l’individu lambda qui ne sert à rien… Après cette première étape difficile, on embarque (en fonction du tarif que l’on est prêt à mettre, la jonque peut réellement être magnifique… ou horrible!) : si l’on a opté pour une croisière privée, ce passage reste agréable ; mais si l’on a opté pour une croisière groupée, on se prend la mesure réellement de ce tourisme de masse basé sur l’argent et non la merveille que représente ce patrimoine international »[7].

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

Coucher de soleil sur la Baie de Hạ Long.
  • La baie d'Along est le cadre de plusieurs scènes du film de 1992 Indochine.
  • C'est dans la baie d'Along qu'est caché le navire furtif d'Elliot Carver dans le film de la saga James Bond, Demain ne meurt jamais, sorti en 1997 (bien que toutes les scènes aient été tournées en Thaïlande, dans la Baie de Phang Nga).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vietnam et Angkor, Guides Voir, Paris : Hachette, 2011, p. 182
  2. Vietnam, Paris, Michelin Éditions des Voyages, coll. « Voyager pratique »,‎ 2006, 464 p. (ISBN 2-06-710992-8)
  3. Ha Long, nouvelle merveille du monde
  4. http://www.tripadvisor.fr/Attraction_Review-g293923-d1968469-Reviews-Halong_Bay-Halong_Bay_Quang_Ninh_Province.html Halong Bay], page de TripAdvisor. Les commentaires mentionnés sont signés et datés respectivement : AlexLauG, 25/12/2014 ; Ecrivain78, 24/12/2014 ; raravo07, 2/12/2014.
  5. « Vietnam : Tam Cốc & la baie d'Along », Madame-Oreille.com, 27 février 2014.
  6. http://www.tripadvisor.fr/ShowUserReviews-g293923-d1968469-r245829088-Halong_Bay-Halong_Bay_Quang_Ninh_Province.html#REVIEWS "Beau, mais trop de monde"], commentaire signé mike_et_mary.
  7. « Ecotourisme au Vietnam : Tam Coc, ou la baie d’Halong terrestre », Voyageurs du Net.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif, Dictionnaire illustré des merveilles naturelles du monde, Reader's Digest, 1982

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]