Baie Shark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baie Shark
Carte de la baie Shark.
Carte de la baie Shark.
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau de l'Australie Australie
Subdivisions
territoriales
Australie-Occidentale
Géographie physique
Type Golfe
Localisation Océan Indien
Coordonnées 25° 30′ S 113° 30′ E / -25.5, 113.5 ()25° 30′ Sud 113° 30′ Est / -25.5, 113.5 ()  
Subdivisions Havre Hamelin
Havre Henri Freycinet

Géolocalisation sur la carte : Australie

(Voir situation sur carte : Australie)
Baie Shark
Shark Bay
Les stromatolites de la baie Shark

Autrefois appelée baie des Chiens-Marins en français, la baie Shark (en anglais Shark Bay, littéralement la baie du requin) est un golfe de l'océan Indien formé par le centre de la côte ouest de l'Australie-Occidentale. Elle est située à environ 800 kilomètres au nord de Perth, dans la région de Gascoyne, en un point qui est le plus à l'ouest de l'Australie. Elle doit son nom au le navigateur anglais William Dampier, le premier Européen à la visiter en 1699.

Shark Bay peut également se référer à :

Le comté de Shark Bay[modifier | modifier le code]

Le comté de Shark Bay est un gouvernement local d’Australie-Occidentale. Sa superficie est de 25 423 kilomètres carrés, sa population d’environ 950 personnes. Il est constitué de deux péninsules, situées au point le plus à l’ouest de l’Australie. Il y a deux villes dans le comté de Shark Bay : Denham, qui en est le centre administratif, et Monkey Mia. Un certain nombre de personnes vivent à Useless Loop, un site minier « fermé ».

Le comté de Shark Bay possède un climat semi-aride, avec une température maximale variant de 22 °C en juillet jusque 32 °C en février. Les chutes de pluie sont rares et variables, la plupart résultant de l’activité des cyclones. La pluviosité annuelle moyenne est de 228 millimètres.

L'activité économique locale comprend le tourisme, la pêche, l’exploitation de sel, la culture de perles, l’exploitation minière de calcaire d'origine marine et diverses activités pastorales.

Le site du patrimoine mondial de la baie Shark[modifier | modifier le code]

La baie elle-même couvre une superficie d'environ 8 000 km2, pour une profondeur moyenne de 9 mètres. Elle est partagée par quelques langues de terre et possède de nombreuses péninsules et îles (Dirk Hartog, Dorre, Bernier…). La côte mesure environ 1 500 kilomètres de long. Le site se trouve à la jonction de trois régions climatiques et de deux zones botaniques importantes.

La baie Shark est un endroit d'un intérêt zoologique majeur. Elle abrite environ 10 000 dugongs (vaches de mer), ainsi que de nombreux dauphins, en particulier à Monkey Mia. L'endroit abrite 26 espèces protégées de mammifères australiens, ainsi que 230 espèces d'oiseaux, et une centaine d'espèces de reptiles. C'est une importante frayère pour de nombreuses espèces de poissons, de crustacés, et de cnidaires. On compte 323 espèces de poissons, dont de nombreux requins et raies.

Quelques grands dauphins illustrent l'une des seules utilisations d'outil chez les animaux marins. Ils protègent leur museau avec une éponge lorsqu'ils cherchent leur nourriture dans les fonds sableux. Le comportement semble être enseigné aux petits par la mère.

La baie Shark Bay possède la plus vaste zone connue d'algues, avec une prairie d'algue couvrant plus de 4 000 km2 dont un le Wooramel Seagrass Bank avec ses 1 030 km2 est le plus grand banc d'algues d'un seul tenant connu au monde. La baie Shark est également le lieu où l'on trouve le plus grand nombre d'espèces d'algues : douze avec parfois neuf au même endroit.

Dans le havre Hamelin, au sud de la baie, se trouvent toujours des colonies de stromatolites, semblables aux premiers organismes vivants, il y trois milliards d'année. Hamelin Pool présente la plus grande variété de stromatolites au monde.

La baie Shark est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1991. Elle couvre une superficie d'environ 23 000 km2. La zone protégée comprend de nombreuses réserves, dont le Parc marin de la baie Shark, le Parc national François Peron, la Réserve naturelle marine de Hamelin Pool, la Réserve naturelle de Zuytdorp et de nombreuses îles protégées. Les villes de Denham et Useless Loop se trouvent à l'intérieur des limites du site, mais sont exclues de la zone protégée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]