Bahâdur Shâh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bahâdur Shâh
Portrait de Bahâdur Shâh en 1675
Portrait de Bahâdur Shâh en 1675
Titre
Souverain de l'Empire moghol
19 juin 1707 – 27 février 1712
Couronnement 19 juin 1707 à Delhi
Prédécesseur Aurangzeb
Successeur Jahandar Shâh
Biographie
Dynastie Timourides
Date de naissance 14 octobre 1643
Lieu de naissance Burhanpur
Lieu de décès Lahore
Père Aurangzeb
Mère Bai Begum
Conjoint Nizam Bai

Bahâdur Shâh

Bahâdur Shâh Ier (né le 14 octobre 1643 et mort le 21 février 1712) est le premier fils de l'empereur moghol Aurangzeb. À la mort de ce dernier, Bahâdur Shâh dut faire face à une guerre de succession et en sortit vainqueur. Son règne dura moins de cinq ans, de 1707 à 1712.

Un règne instable[modifier | modifier le code]

Bahâdur Shâh eut à faire face à de nombreux problèmes lors de son règne. L'empire Mughal était devenu très instable après le règne de Aurangzeb, qui avait tenté d'imposer sa religion. Les révoltes éclatèrent partout, notamment chez les hindous et chez les Sikhs du Punjab. Ces derniers se révoltèrent sous Guru Gobind Singh mais celui-ci fut tué peu après. Son héritier politique, Banda Bahadur, se révolta une nouvelle fois et cette fois Bahâdur Shâh ne put réprimer la révolte qui résulta en la sécession du Punjab Sikh.

Un empereur faible[modifier | modifier le code]

Bahâdur Shâh était un souverain doux et généreux, mais faible. Il se montra incapable de préserver l'unité de l'empire ce qui résulta en plusieurs révoltes. Il mourut en 1712 et fut enterré à Delhi. Il laissa derrière lui 4 fils, dont 3 moururent lors de la sanglante guerre de succession qui suivit sa mort.

Références[modifier | modifier le code]