Bagrat Ier d'Ibérie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bagrat Ier
Titre
Prince-primat d'Ibérie
830876
Prédécesseur Achot Ier
Successeur David Ier
Duc de Tao Inférieur
830876
Prédécesseur Achot Ier
Successeur David Ier
Biographie
Dynastie Bagratides
Lieu de naissance v. 822
Date de décès 876
Père Achot Ier
Enfant(s) David Ier, Adarnassé, Achot

Bagrat Ier d'Ibérie (en géorgien ბაგრატ I, Bagrat I ; né vers 822, mort en 876) est un duc de Tao Inférieur et un prince-primat d'Ibérie de la famille des Bagratides.

Biographie[modifier | modifier le code]

Second fils d'Achot Ier d'Ibérie, il reçoit lors du partage du patrimoine paternel le Tao Inférieur où il règne de 830 à sa mort. Il est refoulé jusque dans les montagnes du Klardjeth par les émirs de Tiflis Alî ibn Chouaïb (830-833) et Ishâq ibn-Ismâil (833-853) auxquels il doit payer tribut.

Toutefois Bagrat comme son père porte le titre de curopalate et est également considéré comme un vassal par l'Empire byzantin. Il met à profit une offensive des forces de l'empereur Théophile en Arménie et en Géorgie en 837 pour tenter de se rétablir.

Un recul des Grecs en 842 l'oblige à reconnaître l'autorité califale et à soutenir le gouverneur arabe Mohammed ibn-Khâlid contre l'émir Ishâq de Tiflis, ce qui lui permet de reconstituer en sa faveur la principauté d'Ibérie de 842/843 à 876.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

D'une épouse au prénom inconnu, fille de Smbat VIII Bagratouni, prince des Bagratides, selon Cyrille Toumanoff il laisse :

  • David, prince-primat d'Ibérie ;
  • Adarnassé Bagration, eristavi mort en 874 ;
  • Achot, eristavi.

Bibliographie[modifier | modifier le code]