Bagger 288

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

51° 03′ 01″ N 6° 31′ 05″ E / 51.050274, 6.518052 ()

L'excavatrice Bagger 288.

La Bagger 288 est une excavatrice à godets géante allemande, qui fut longtemps le plus grand véhicule sur chenilles du monde avant d'être détrôné de peu par les Bagger 292 et Bagger 293. Fabriquée par Krupp pour l'entreprise minière RWE Rheinbraun en Allemagne de l'Ouest, elle est destinée à faciliter l'extraction du lignite à ciel ouvert, en déblayant la couverture de terre au-dessus des veines de lignite.

Description[modifier | modifier le code]

La Bagger 288 (bagger signifie « excavatrice » en allemand) est une excavatrice à roue à godets pesant 13 500 tonnes et mesurant 240 mètres de long pour 96 mètres de haut[1]. Capable de déblayer jusqu'à 240 000 tonnes par jour, elle nécessite une alimentation électrique de 16,5 MW.

La roue à godets elle-même mesure 21,6 mètres de diamètre et comprend 18 godets ou seaux, d'une capacité individuelle de 6,6 tonnes de terre.

Le corps central de l'excavatrice peut se déplacer jusqu'à 10 mètres par minute, soit 600 mètres par heure et repose sur trois séries de quatre chenilles, chacune mesurant 3,8 mètres de largeur. Le rayon de virage de l'ensemble est d'environ 100 mètres. Cinq personnes suffisent pour faire fonctionner l'excavatrice.

La Bagger 288 a fait partie d'une série d'excavatrices géantes, dont la Bagger 259 et la Bagger 293.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est en 1978 que sa construction est achevée, faisant de la Bagger 288 le plus grand véhicule sur chenilles du monde en supplantant l'engin de transport crawler de la NASA, qui a transporté la fusée Saturn V du programme Apollo et la navette spatiale américaine.

En , elle a été déplacée depuis le gisement de Hambach jusqu'à la mine de Garzweiler, distante de 16 kilomètres. Le voyage s'est fait à travers une autoroute, une rivière (l'Erft), et une ligne de chemin de fer ; l'excavatrice a parcouru 22 kilomètres afin de limiter les changements d'altitude, pour un coût de 15 millions de marks (7,7 millions d'euros).

Vue d'ensemble d'une mine exploitée par les bagger.

Actuellement, un peu plus d'une quinzaine d'engins géants de ce types sont répartis sur les trois sites d'extractions de Garzweiler, Hambach et Inden.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pour les dimensions de l'excavatrice, lire Steckbrief Bagger 288

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]