Baggala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baggala
Image illustrative de l'article Baggala
Peinture d'un baggala par Xavier Romero-Frias
Généralités
Type Voilier
Lieux Mer Rouge
Golfe Persique
Côte Ouest de l'Inde
Caractéristiques courantes
Propulsion Voile
Matériaux Bois
Autres Voile arabe

Un baggala ou baghla est un navire arabe, le plus vaste des boutres.

Description[modifier | modifier le code]

Le baggala était doté de deux mâts gréant chacun une grande voile trapézoïdale. La poupe était élevée et sculptée comme les anciens vaisseaux européens du XVIIe siècle[1], la proue était basse et élancée. Ses dimensions vont de 30 à 50 mètres de long pour une largeur de 7 à 9 mètres[2].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Pouvant embarqué de 150 à 500 tonnes[2], le baggala était utilisé comme navire marchand. Sur les mers orientales, les baggalas étaient souvent armées par des pirates, qui les choisissaient pour la légèreté de leur gréement et leur facilité de manœuvre.

Galerie photo[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article général Pour un article plus général, voir Boutre.

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Gruss de Marine, Éditions Maritimes et d'Outre-Mer

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pascal Leduc, Yémen, Editions Marcus, coll. « Guides Marcus »,‎ 1998, 79 p. (lire en ligne), La navigation arabe, « Les boutres », p. 30
  2. a et b Alain Clouet, Voiliers de travail : 2 500 bateaux à voiles et à rames à travers les siècles et les océans, La Découvrance,‎ 2008, 374 p. (lire en ligne), p. 19-20