Bagamoyo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bagamoyo
Jiji la Bagamoyo
L'église de Bagamoyo
L'église de Bagamoyo
Administration
Pays Tanzanie Tanzanie
Province Pwani
Démographie
Population 35 000 hab. (2005)
Géographie
Coordonnées 6° 26′ 00″ S 38° 54′ 01″ E / -6.433333, 38.900278 ()6° 26′ 00″ Sud 38° 54′ 01″ Est / -6.433333, 38.900278 ()  
Altitude 0 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tanzanie

Voir sur la carte Tanzanie administrative
City locator 14.svg
Bagamoyo

Bagamoyo est une ville de 35 000 habitants en Tanzanie, en Afrique orientale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Bagamoyo se situe sur la côte de l'Océan Indien, face à l'île de Zanzibar et 75 km au nord de Dar es Salam.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle fut fondée à la fin du XVIIIe siècle et devint une importante place de transit d'ivoire, copra et d'esclaves qui ont été embarqués sur l'île de Zanzibar, et l'un des plus importants relais du commerce maritime dans l'Océan Indien.

En 1840, quand le sultan d'Oman, Said bin Sultan Al-Busaid, transfère sa capitale de Mascate à Zanzibar, elle devient la porte à l'intérieur du continent.

Les musulmans cèdent en 1868 de terres au nord de la ville à la congrégation du Saint-Esprit pour l'installation de la première mission catholique de l'Afrique de l'Est.

Des nombreuses expéditions pour la découverte de l'intérieur de l'Afrique ou bien de la recherche des sources du Nil sont parties de Bagamoyo. Par exemple : Richard Brenner, Richard Francis Burton, John Hanning Speke, Henry Morton Stanley, Franz Stuhlmann, James Augustus Grant et Friedrich Bohndorff.

De 1886 à 1891, elle fut la capitale de la colonie de l'Afrique orientale allemande, avant que le siège ne soit transféré à Dar es Salam.

Port[modifier | modifier le code]

L'installation d'un nouveau port est prévue à Mbegani, proche de Bagamoyo, par le gouvernement de la Tanzanie[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. « 2010-11-01 »,‎ 2010-12-13 (consulté le 2010-12-13)

Lien interne[modifier | modifier le code]