Bacillus coagulans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bacillus coagulans

Description de cette image, également commentée ci-après

Coloration Gram de Bacillus coagulans

Classification
Règne Bacteria
Embranchement Firmicutes
Classe Bacilli
Ordre Bacillales
Famille Bacillaceae
Genre Bacillus

Nom binominal

Bacillus coagulans
Bernard Wernick Hammer 1915

Attention : Le titre d'affichage «<span lang="la"><i>Bacillus coagulans</i></span>» remplace l'ancien titre d'affichage «<i><span class="lang-la" lang="la">Bacillus coagulans</span></i>».

Bacillus coagulans est une espèce bactérienne du genre Bacillus produisant de l'acide lactique. Cette bactérie fut isolée et décrite pour la première fois en 1932 et fut détaillée dans la 50e édition du Bergey’s Manual of Determinative Bacteriology. Elle était originellement considérée comme un Lactobacillus sporulant. Cependant Bacillus coagulans montrant des caractéristiques spécifiques à la fois des genres Lactobacillus et Bacillus, sa position taxonomique entre les familles Lactobacillaceae et Bacillaceae est souvent débattue. Toutefois, dans la 70e édition du Bergey's, elle a été finalement déplacée dans le genre Bacillus. Des analyses reposant sur l'ADN ont été utilisées pour distinguer ces deux genres bactériens qui ont une morphologie similaire et possèdent des caractéristiques physiologiques et biochimiques identiques[1],[2].

B. coagulans est une bactérie Gram positive en forme de bâtonnet d'une taille de 0,9 μm par 3,0 μm à 5,0 μm, catalase positive, sporulant, mobile, anaérobie facultative. Cependant B. coagulans peut apparaître comme une Gram négative lorsqu'elle est issue d'une culture en phase stationnaire. Sa température optimale de croissance est de 50 °C, l'échelle de températures tolérées est de 30 °C à 55 °C. Ces bactéries sont positives aux test VP et MR (rouge méthyle) des tests IMViC.

Bacillus coagulans a été ajouté par l'EFSA à sa liste Qualified Presumption of Safety (QPS) (Présumé comme sûr) [3] et a été approuvée pour usage vétérinaire comme GRAS par le Centre de Médecine Vétérinaire de la Food and Drug Administration américaine ainsi que par l'Union Européenne et est listée par l'AAFCO comme complément alimentaire pouvant être utilisé dans les élevages d'animaux. Cette bactérie est principalement à usage vétérinaire, particulièrement comme probiotique chez les cochons et les crevettes. Une utilisation chez les humains est aussi possible, en particulier afin d'améliorer la flore vaginale[4],[5], les maux d'estomac et les ballonnements chez les patients atteints du Syndrome du colon irritable[6] et augmente la réponse immunitaire aux infections virales[7]. Cette bactérie a aussi été évaluée comme sûre pour les produits alimentaires[8]. Les spores sont produites dans l'environnement acide de l'estomac et commencent à germer et proliférer dans l'intestin

Bacillus coagulans est souvent dénommée Lactobacillus sporogenes ou 'bactérie lactique sporulante' probiotique mais il s'agit d'un nom obsolète en raison des changements taxonomiques de 1939. Bien que Bacillus coagulans produise du L-acide lactique, les bactéries utilisées dans ces produits ne sont pas des bactéries lactiques, puisque celles du genre Bacillus n'appartiennent pas au groupe des bactéries lactiques. Par définition, les bactéries lactiques (Lactobacillus, Bifidobacterium) ne produisent pas de spores. Par conséquent, l'utilisation du nom Lactobacillus sporogenes est scientifiquement incorrect[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Lactobacillus sporogenes a probiotioc species ?
  2. (en) Official list of bacterial names
  3. (en) Maintien de la liste des organismes QPS ajoutés intentionnellement à l'alimentation humaine ou animale - Avis scientifique du groupe sur les risques biologiques
  4. (en) Sanders ME,Morelli L, Tompkins TA, « Sporeformers as Human Probiotics: Bacillus, Sporolactobacillus, and Brevibacillus », Comprehensive Reviews in Food Science and Food Safety, vol. 2, no 3,‎ 2003, p. 101-110 (lien DOI?)
  5. (en) De Vecchi E, Drago L, « Lactobacillus sporogenes or Bacillus coagulans: misidentification or mislabelling? », International Journal of Probiotics and Prebiotics, vol. 1, no 1,‎ 2006, p. 3-10 (lire en ligne)
  6. (en) Hun L, « Bacillus coagulans significantly improved abdominal pain and bloating in patients with IBS », Postgraduate medicine, vol. 121, no 2,‎ 2009, p. 119-124 (lien DOI?) PMID 19332970
  7. (en) Baron M, « A patented strain of Bacillus coagulans increased immune response to viral challenge », Postgraduate medicine, vol. 121, no 2,‎ 2009, p. 114-118 (lien DOI?)PMID 19332969
  8. (en) Endres JR, Clewell A, Jade KA, Farber T, Hauswirth J, Schauss AG, « Safety assessment of a proprietary preparation of a novel Probiotic, Bacillus coagulans, as a food ingredient », Food and Chemical Toxicology, vol. 47, no 6,‎ 2009, p. 1231-1238 (lien DOI?, lire en ligne)PMID 19248815

Liens externes[modifier | modifier le code]