Baccio del Bianco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Baccio del Bianco

Nom de naissance Luigi Baccio del Bianco
Naissance 4 octobre 1604
Florence, Drapeau de l'Italie Italie
Décès 29 avril 1656
Madrid, Drapeau de l'Espagne Espagne
Nationalité Italienne
Activités Peintre
Ingénieur
Scénographe
Architecte
Triomphe de Mars, Palais Wallenstein, Prague
Caricature de la Médecine.
Fresque de la Casa Buonarroti.

Luigi Baccio del Bianco ou Baccio del Bianco (Florence, 4 octobre 1604Madrid, 29 avril 1656) est un peintre, un ingénieur, un scénographe et un architecte italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Baccio del Bianco est né à Florence et étudia la peinture auprès de Giovanni Bilivert de 1612 à 1620 et de Giulio Parigi. Le travail de Baccio montre l'influence exercée sur le peintre par Vincenzo Bocaccio et du peintre Lodovico Cigoli.

En 1620, il visite l'Allemagne et, à son retour, il décoré plusieurs maisons, églises et des théâtres.

En 1622, il se rend à Vienne pour aider Giovanni de Galliano Pieroni (1586-1654). Les deux peintres passent à Prague au cours de la même année où ils réalisent des travaux d'envergure à fresque, parfois aidés par des assistants.

Peu de temps après il rentre à Milan et à Florence (1625).

En 1656, il se rend en Espagne pour peindre des scénographies pour les théâtres. Il meurt à Madrid, la même année.

En Espagne, il était connu comme Bartolomeo del Blanco, puisque Baccio est un diminutif italien pour Bartolommeo ou Bartolomeo ; Bianco et Blanco sont des équivalents italo-espagnol de « blanc ». Par conséquent, il apparaît parfois comme tel dans certaines sources.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Triomphe de Mars, fresque, palais Wallenstein, Prague.
  • Fresques, Casa Buonarotti, Florence,
  • Caricature de la Médecine,
  • La Peste à Florence en 1630,
  • Une Troupe de la Commedia dell'Arte devant un village renaissance,
  • Orphée aux Enfers,
  • Guirlande de fruits et Allégorie de l'Été, Fondation Terruzzi, Bordighera.
Dessins
  • Personnage en costume burlesque, traces de pierre noire, plume, lavis brun, lavis gris sur papier blanc 231 × 216 mm, donation Marcel Puech, 1996, Musée Calvet, Avignon.
  • Un Couple marchant avec un chien, un nain devant eux, plume et encre brune, sur papier brun clair 234 × 331 mm.
  • Homme debout, de profil avec son épée et ses études, pierre noire, sanguine, plume et encre brune, filigrane animal dans un cercle 32,6 × 23 cm, Christies, Paris, 2009.
  • Personnages et Scènes caricaturales, Collection Pandolfini, Florence,
  • Caricature de l'artiste revenant de la guerre, Christies, Londres, 2006
  • Groupe de figures élégamment habillées avec deux enfants et un chien, Christies, New York, 2010.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Racconto della vita di Baccio del Bianco, scritta da se medesimo al suo carissimo amico sopra ogni altro, signor Biagio Marmi, in Paragone, III (1952), 33, p.  30-37; Florence, Bibl. naz. centrale, Magl. II.II.110
  • V. Wagner, Baccio Bianco a Valdštejnský palác (Baccio Bianco e il palazzo Wallenstein), in Ročenka Kruhu pro pĕstování déjin umĕní, 1917, p.  19-23.
  • J. Krcálová-S. Meloni Trkulja, del Bianco, Baccio in Dizionario Biografico degli Italiani
  • Opera Omnia di Baccio del Bianco in Grande enciclopedia multimediale dell'arte, GEMA, Padoue.
  • Mina Gregori, Nuovi accertamenti in Toscana sulla pittura caricata e giocosa in Arte antica e moderna, Vallecchi, Florence, 1961.
  • Alvar González-Palacios, Il Gusto dei principi: arte di corte del XVII e del XVIII secolo, Volume 1, Longanesi, 1993.
  • Mostra Il Seicento fiorentino: arte a Firenze da Ferdinando I a Cosimo III, Palazzo Strozzi 21 décembre 1986 - 4 mai 1987, Cantini, 1986.
  • Miriam Fileti, Storia di una collezione: dai libri di disegni e stampe di Leopoldo de' Medici all'età moderna, Leo S. Olschki, 2009.
  • Baccio del Bianco da Firenze a Madrid in Paragone: Arte, Volume 60, Sansoni, 2009.
  • Ugo Procacci, La Casa Buonarroti a Firenze, ed. Cassa di Risparmio di Firenze, 1967
  • Anna Maria Petrioli Tofani, Contributo allo studio degli apparati e delle feste medicee, in Convegno internazionale di studi "Firenze e la Toscana dei Medici nell'Europa del 500, Florence 1983
  • Mina Bacci, Lettere inedite di Baccio del Bianco in Paragone, 1963, 157, p.  68-77.
  • Phyllis D. Massar, Scenes for a Caldérón Play by Baccio del Bianco, Master Drawings, XV, 1977, 4, p.  365-375
  • (en) Science in Contact with Art: Astronomical Symbolics of the Wallenstein Palace in Prague, Alena Hadravová (Research Centre for the History of Science and Humanities of the Czech Academy of Sciences and Charles University), Petr Hadrava (Astronomical Institute of the Czech Academy of Sciences), published in: Science in contact at the beginning of scientific revolution, Ed. J. Zamrzlová, Acta historiae rerum naturalium necnon technicarum, New series, Vol. 8 (2004), pp. 173 – 210. ISBN 80-7037-133-1

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :