Babibouchettes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Studio de l'émission 4, 5, 6 sept, Babibouchettes tel qu'en 1981
Mademoiselle Cassis et le Facteur Hyacinthe
Jean-Claude Issenmann, créateur des Babibouchettes, et voix d'Albert le Vert

Les Babibouchettes est une émission pour la jeunesse de la Télévision suisse romande (TSR) diffusée entre 1981 et 1999. Elle a été créée par Jean-Claude Issenmann et présentée par des marionnettes faites avec une chaussette et deux balles de tennis de table pour les yeux. Elle a été diffusée sous divers titres : 4, 5, 6, sept… babibouchettes, Les Babibouchettes et le kangouroule, Babibouchettes et Une petite place.

Principe[modifier | modifier le code]

Laurence Siegrist, productrice et chef du service jeunesse de la TSR avait envie d'une émission quotidienne pour les pré-scolaires. Le principe devait en être très simple : une marionnette présente des films courts (fictions ou documentaires) au cours d'un programme d'une dizaine de minutes. Jean-Claude Issenmann, auteur et marionnettiste, fut contacté. Au lieu d'une marionnette il en créa deux : le Facteur Hyacinthe et Mademoiselle Cassis.

La séquence des marionnettes prit de l'ampleur jusqu'à devenir un véritable feuilleton, tourné en studio ou en extérieur. Au cours des épisodes, d'autres personnages vinrent enrichir l'émission qui devint un rendez-vous très suivi par les petits et les plus grands.

Personnages centraux[modifier | modifier le code]

  • Albert le Vert voix Jean-Claude Issenmann : une chaussette verte au caractère remuant. Extrêmement bavard, Albert est heureusement inimitable. Il a tendance à faire peur au facteur Hyacinthe à chaque fois qu'il entre en criant "YOUHOUHOU !". Il apparaît dans des séquences telles que "Histoires à bricoler",(avec Jean Perrin) "Pouet machine" (avec Henri Dès), mais aussi lors de reportages tournés à l'extérieur.
  • Facteur Hyacinthe voix François Silvant : facteur à vélo. Sa boisson favorite : le sirop. "Mince de mine !" fait très souvent partie de son vocabulaire et il joue souvent de la musique sur son accordéon.
  • Mademoiselle Cassis voix Neige Dolsky : commerçante à lunettes, d'un certain âge. Sa réplique favorite : "Voilà, c'est ouvert !".
  • Ginette la poule voix Anne-Marie Yerly
  • Le Clic-photographe joué par Jean-Claude Issenmann : intervenu dès 1990 pour piloter le kangouroule (un triporteur modifié), c'est un personnage humain vêtu d'un imperméable gris, de lunettes de motard rétro et d'une cagoule de ski. Il parle une langue oubliée, le golek, que seule Mlle Cassis pouvait comprendre.
  • Anastase : sorcier et méchant récurrent, l'orage éclate à chaque fois que l'on prononce son nom.

4000 épisodes de 4 minutes furent diffusés, regroupés dans des aventures durant plusieurs vingtaines de minutes. Généralement les aventures duraient entre 60 et 80 minutes.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Beaucoup de personnes croyaient que le Clic-photographe était joué par Henri Dès et non Jean-Claude Issenman. La rumeur vient du fait qu'avant que le kangouroule ne soit conduit par le personnage encagoulé, Henri Dès avait été l'un des premiers conducteurs du triporteur.
  • Au vu des relations plus qu'amicales entre Mlle Cassis et le Facteur Hyacinthe, beaucoup d'enfants auraient vu d'un bon œil un mariage entre les deux personnages.
  • Les babibouchettes sont fabriquées à partir de chaussettes (l'équipe de production a opté pour la marque Burlington, seule jugée suffisamment solide) sur lesquelles on fixe deux balles de ping-pong pour représenter les yeux. À partir de là, la marionnette peut être agrémentée à volonté: lunettes, chapeau, petit manteau, etc. Les mains des babibouchettes sont revêtues de gants blancs. Le modèle de chaussette verte qui constitue Albert le Vert n'est plus produit.

Fortune des Babibouchettes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :