Babemba Traoré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Traoré.

Babemba Traoré est un roi du Kénédougou, né en 1855 et mort à Sikasso en 1898.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Mansa Daoula Traoré qui règne de 1845 à 1860 et frère de Tiéba Traoré qui règne de 1866 à 1893 auquel il succède. Il mène une résistance féroce aux troupes coloniales françaises qui s’achève avec la chute de Sikasso le 1er mai 1898. Il décide alors de se suicider, préférant la mort à la honte. Ce geste et la résistance qu’il oppose à l’armée coloniale font de lui un personnage emblématique de l'histoire du Mali.

Hommages[modifier | modifier le code]

Le stade de Sikasso porte son nom.