Babalu Aye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Obaluaiê, dont le haut du corps est couvert d'un masque de fibres. Dans le candomblé "Ile Ase Ijino Ilu Orossi".

Babalu Aye (ou Babalú Ayé), appelé également au Brésil Obaluaiê, ou Omolú, est, dans les religions afro-américaines d'origine yoruba, l'orisha des maladies et de la mort. Il est le fils de Iemanja, l'orisha-mère.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roger Bastide, Les Amériques noires: les civilisations africaines dans le nouveau monde, Editions L'Harmattan,‎ 1996 (ISBN 9782738443090, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]