Babalon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Babalon - connue aussi sous les épithètes la Femme écarlate, la Grande Mère ou la Mère des Abominations - est une déesse que l'on rencontre dans le système mystique de Thelema, exposé en 1904 par l'œuvre d'Aleister Crowley Le Livre de la Loi. Sous sa forme la plus abstraite, elle représente la pulsion sexuelle féminine et la femme libérée ; de même elle est aussi identifiée avec Mère Nature, dans son acception de fertilité. En plus de cela, Crowley considère que Babalon a un aspect terrestre, sous la forme d'un sacerdoce spirituel, qui pouvait être accompli par des femmes, de même qu'il s'identifiait à To Mega Therion (la Grande Bête), dont le devoir était de manifester les énergies de l'actuel Aeon d'Horus.

Son parèdre est Chaos, le Père de la Vie, et l'aspect masculin du principe créateur. Babalon est souvent décrite une épée à la ceinture et chevauchant la Bête biblique. On la considère souvent comme une prostituée sacrée, et son symbole principale est le Calice ou le Graal.

Crowley écrit dans son Livre de Thoth

Elle chevauche la bête; dans sa main gauche, elle tient les rènes, représentant la passion qui les unit. Dans sa main droite, elle tient la coupe bien haut, le Saint Graal enflammé avec l'amour et la mort. Dans cette coupe sont entremêlés les éléments du sacrement de l'Aeon.

Référence[modifier | modifier le code]