Baba Taher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mausolée de Baba Taher à Hamedan

Surnommé Oryan (en français « nu »), Baba Taher (en persan : باباطاهر), également transcrit Baba Tahir, est un grand soufi et poète iranien du XIe siècle. Il est né, mort et enterré à Hamadan.

L'Eshārāt (Les indications) de Baba Tāher, écrit en arabe comprend les aphorismes qui lui sont propres.

Par leurs reflets mystiques et amoureux, ses quatrains lyriques sont populaires pour leur impressionnante beauté. Ses quatrains ont été chantés à l'origine en dialecte de Pahlavi, mais ils ont pris leur forme lure, kurde et persane contemporaine au cours du temps.

Quatrain[modifier | modifier le code]

Texte original        Traduction

ز دست دیده و دل هر دو فریاد

که هرچه دیده بینه دل کنه یاد

بسازم خنجری نیشش ز پولاد

زنم بردیده تا دل گرده آزاد

Justice des yeux et justice du cœur

Tout ce que je vois, est désir du cœur

Je fais une épée faite d'acier

Je surine mon œil pour calmer mon cœur

Ouvrages traduits en français[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  • Mahshid Moshiri, Dictionnaire des poètes renommés persans : À partir de l'apparition du persan dari jusqu'à nos jours, Téhéran, Aryan-Tarjoman, 2007