BMW Z3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Z3.
BMW Z3
BMW Z3

Marque Drapeau : Allemagne BMW
Années de production 1995 - 2003
Classe roadster
Usine(s) d’assemblage Drapeau des États-Unis Spartanburg, Caroline du Sud,

États-Unis

Moteur et transmission
Moteur(s) 4 et 6 cylindres essence - 1 895, 2 171 et 2 979 cm³
Transmission boîte manuelle 5 vitesses
propulsion
Poids et performances
Poids à vide 1 332 kg
Émission de CO2 189 à 268[1] g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Roadster et Coupé
Dimensions
Longueur 4 050 mm
Largeur 1 740 mm
Chronologie des modèles
Précédent BMW Z1 BMW Z4 Suivant

La BMW Z3 est un modèle de roadster et de coupé du constructeur automobile allemand BMW construit entre 1995 et 2003.

Z3[modifier | modifier le code]

Une BMW Z3
L'intérieur d'une BMW Z3

Le Z3 a été le premier roadster à succès de BMW. Le Z3 fut le premier véhicule conçu puis réalisé en seulement 36 mois. Ce fut également le premier véhicule BMW à être construit hors de l’Allemagne. En effet les Z3 ont été fabriquées aux États-Unis à l’usine de Spartanburg, en Caroline du Sud. La dernière des Z3 a été construite à Spartanburg le 28 juin 2002. La production avait débuté 7 ans auparavant en automne 1995. Les premiers véhicules avaient été livrés à leurs acheteurs en mai 1996, et 15 000 Z ont été construits dès 1996. Le lancement du véhicule fut souligné par le choix du Z3 comme véhicule de James Bond, dans le film Goldeneye, dès 1995. Pierce Brosnan, dans le rôle de « 007 », conduisait un modèle 1.9. En avril 1999, les véhicules d’exception signés « M » virent le jour (lire plus loin). Durant les sept années de production, presque 300 000 automobiles Z3 ont été produites et diffusées dans 120 pays.

Pendant cette période, le Z3 a su évoluer par de discrètes opérations de restyling qui n’ont pas dénaturé son design extraordinaire qui reste finalement particulièrement stable. En matière mécanique la motorisation a constamment évolué afin d’offrir un large panel de plus en plus sportif. Une motorisation en constante évolution… La motorisation couvre de nombreux segments du marché, -le premier modèle fut le 1.8L de 115ch -le second de 2.2L de 170ch -le troisième de 3.0L de 231ch -et bien sur le modèle M de 321ch. Le modèle M comprend un roadster (sensiblement plus puissant que le modèle de base), un coupé et un coupé roadster. Le Z3 restera un véhicule d’exception parce qu’il a su être leader de son segment de marché avec près de 300 000 exemplaires construits, parce qu’il a connu un succès de niche, qui a depuis lors été copié par bien d’autres, et parce qu’il a marqué le design de BMW, matérialisant un nouveau style de la marque, à la fois « mieux dessiné et plus agressif ». Même après l’arrêt de la production, ce véhicule continue donc d’obtenir un succès considérable, aux côtés de son successeur le Z4. Avec un tel succès, le Z3 quant à lui, devient un véhicule de collection très apprécié.

Z3 M[modifier | modifier le code]

« M » comme Motorsport, la filiale de BMW dédiée à la compétition automobile. Motorsport est chargée par BMW de fabriquer les modèles sportifs de la gamme. En outre Motorsport gère toute l’activité compétition de BMW (formule 1, racing, courses de 24 heures, etc). Dans la gamme des modèles commerciaux de BMW, les modèles Motorsport sont signés par le fameux « M ».

Alors que le Z est en production depuis septembre 1995, le roadster « M » a été présenté en 1996 au Salon de Genève. Le Coupé « M » a été présenté au salon de Frankfort en Allemagne en 1997. La production de ces modèles a été entreprise avec une année de décalage par rapport à cette présentation au public, puis leur production s’est achevée en mai-juin 2002.

Outre les nouvelles motorisations « M » et leurs principales conséquences mécaniques (double ligne d’échappement, trains roulants, etc), le Z3 « M » se distingue par un design extérieur avec quelques signatures stylistiques cherchant à le rendre plus agressif (grilles de ventilation latérales, rétroviseurs ovales, pare-choc avant, plaque minéralogique arrière déplacée entre les feux…). L’intérieur du « M » se distingue par nombre de détails avec principalement des sièges spécifiques et les trois cadrans supplémentaires implantés sur la console centrale. La «ligne chrome» intervient en accompagnement des appareillages intérieurs ainsi que le logo « M ».

En matière de motorisation, le modèle « M » du Roadster et du Coupé Z3 utilise un six cylindres à 24 soupapes issu d’un développement destiné aux M3 de type E36 puis E46 à partir de 2001. Par rapport aux autres roadsters Z3, le modèle « M » a aussi un châssis spécialement adapté et quelques options spécifiques. Il y a eu trois différentes versions du roadster « M » : le modèle européen est « plus exotique » avec un moteur S50 de 3 201 cm3 (le S50 B32) décliné en conduite à droite et en conduite à gauche, et un modèle américain à conduite à gauche, équipé d’un moteur S52 de 3 152 cm3. Le modèle européen (S50 B32) offre une puissance de 321 Chevaux alors que le modèle américain (S52) offre 240 chevaux. Les deux versions ont des vitesses maximales bridées électroniquement. Les boîtes de vitesses sont identiques dans les deux versions. En fait le moteur issu du bloc E46 a été dégonflé de 343 à 325 ch, pour cause d'insuffisance au niveau du train roulant. À partir de février 2001 une motorisation S54 issue de la M3 E46 intervient ensuite en Europe comme aux États-Unis en remplacement des S50 et S52. Ce bloc S54 est une évolution technologique du S50 européen, offrant 325 ch à partir de plusieurs modifications, dont une augmentation de l’alésage (qui passe de 86,1 à 87 mm). En accompagnement de ce passage au S54, les véhicules sont équipés d’une version «M» du système de contrôle dynamique (DSC) avec une électronique BMW-SIEMENS intégrée au contrôle de gestion moteur. Cette évolution du système appelée ASC (Automatic Stability Control plus Traction, ASC+T) prend en charge les tendances sous-vireuses et sur-vireuses du véhicule en gérant le freinage individuel de chaque roue. Ce système est débrayable depuis le poste de conduite.

Les différences de châssis avec le Z3 six cylindres sont les suivantes : suspensions MacPherson, voies avant et arrière plus larges, abaissement, de la caisse, géométrie avant de suspension modifiée, ressorts et amortisseurs plus fermes, barres anti-roulis plus épaisses, bras de remorquage renforcés, châssis renforcé. Lors du passage au S54, le châssis a encore été amélioré avec les suspensions et amortisseurs encore plus raides développés pour le coupé « M ».

Quelques modifications d’équipement accompagnent le passage du roadster au S54. Pour le coupé cette évolution n'emporte aucune modification de châssis qui est plus rigide par construction d’origine. Les modèles «M» destinés au marché américain à partir de février 2001 offrent une puissance de 320 ch (SAE) et le modèle européen 325 ch (DIN). Ce petit écart de puissance est imputable aux différences de normes de pots catalytiques à l’échappement entre l'Europe et les États-Unis.

La production de la Z3 fut arrêtée en juin 2003 après la vente de 300 000 exemplaires dans 120 pays du monde, pour laisser place au BMW Z4.

Motorisation[modifier | modifier le code]

Modèle Cylindrée Nombre de cylindres
/ de soupapes
Puissance Variante Année
Z3 1.8 1 796 cm3 4/8 85 kW (115 ch) à 5 500 tr/min Roadster 1996–1998
Z3 1.9i 1 895 cm3 4/8 87 kW (118 ch) à 5 500 tr/min Roadster 1998–2002
Z3 1.9 1 895 cm3 4/16 103 kW (140 ch) à 6 000 tr/min Roadster 1995–1999
Z3 2.0 1 991 cm3 6/24 110 kW (150 ch) à 5 900 tr/min Roadster 1999–2000
Z3 2.2i 2 171 cm3 6/24 125 kW (170 ch) à 6 100 tr/min Roadster 2000–2002
Z3 2.8 2 793 cm3 6/24 141 kW (192 ch) à 5 900 tr/min Roadster, Coupé 1997–1998
Z3 2.8 2 793 cm3 6/24 142 kW (193 ch) à 5 500 tr/min Roadster, Coupé 1998–2000
Z3 3.0i 2 979 cm3 6/24 170 kW (231 ch) à 5 900 tr/min Roadster, Coupé 2000–2002
M 3.2 3 201 cm3 6/24 236 kW (321 ch) à 7 400 tr/min Roadster 1997–2001
M 3.2 3 201 cm3 6/24 236 kW (321 ch) à 7 400 tr/min Coupé 1998–2001
M 3.2 3 246 cm3 6/24 239 kW (325 ch) à 7 400 tr/min Roadster, Coupé 2001–2002

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ademe

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :