BMW VI

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
BMW VI
Image illustrative de l'article BMW VI
BMW VI au Technik-Museum de Berlin

Constructeur BMW
Cylindrée 45,84 l
Nombre de cylindres 12
Disposition des cylindres V12
Angle des cylindres 60°
Refroidissement eau
Carburant essence indice d'octane mini 87
Puissance maximale 750 ch (552 kW) à 1 700 tr/min
Masse 510 kg
Alésage 160 mm
Course 190 mm
Taux de compression 7,3:1
Dimensions L:1810 x l:859 x H:1103 mm

Le BMW VI était un moteur d'avion V12 à refroidissement liquide construit en Allemagne durant les années 1920. Ce fut l'un des moteurs d'avion allemand les plus importants durant les années qui ont précédé la Seconde Guerre mondiale.

Conception et développement[modifier | modifier le code]

Premier « douze-cylindres » construit par Bayerische Motorenwerke AG, dérivé du BMW IV (en) de 6 cylindres en ligne, par l'union de deux blocs moteurs, partageant le même vilebrequin, positionnés à 60°. La production de série a débuté en 1926 après son homologation. À partir de 1930, 1 000 moteurs du type BMW VI avaient déjà été livrés, l'Allemagne est de nouveau autorisée à construire des avions militaires. Cette demande supplémentaire soudaine a entraîné une production en augmentation rapide. En 1933, le BMW VI a été utilisé pour les premiers essais de BMW sur l'injection directe de carburant.

Le BMW VI a été construit jusqu'en 1938 dans différentes versions atteignant au moins 9 200 unités produites, contribuant de manière fondamentale à la reprise du transport aérien allemand entre les deux guerres mondiales. Le BMW VI a été choisi pour de nombreux vols record de longue distance, incluant la première traversée d'est en ouest de l'Atlantique en 1930 et un tour du monde en 1932, effectués par Wolfgang von Gronau sur un hydravion ouvert Dornier Wal propulsé par deux moteurs BMW VI. Grâce à sa fiabilité reconnue internationalement, il a été produit sous licence au Japon, par Kawasaki Heavy Industries et en Union soviétique sous les noms (respectivement) Kawasaki Ha-9 (it) et Mikulin M-17 (en). Usage inhabituel pour le BMW VI, il fut le moteur du « Schienenzeppelin », train expérimental à grande vitesse conçu et développé en 1929 par l'ingénieur aéronautique allemand Franz Kruckenberg. Le nom « Schienenzeppelin » littéralement « Zeppelin Rail » en allemand, est dû à sa ressemblance avec les célèbres dirigeables allemands Zeppelin du début du XXe siècle.

Utilisations[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Bill Gunston, World Encyclopedia of Aero Engines, Wellingborough, Patrick Stephens,‎ 1986, p. 25

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Moteurs semblables[modifier | modifier le code]

Listes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :