BMW M5 (E28)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Articles principaux : BMW M5 et BMW Série 5#E28.
BMW M5 E28
BMW M5 (E28)

Marque BMW
Années de production 1984 - 1989
Production 2 145 exemplaires
Classe Grand Tourisme
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 6 cylindres en ligne
Position du moteur Avant, longitudinal
Cylindrée 3500 cm3
Puissance maximale 286 ch
Couple maximal 339 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Mécanique, 5 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1431 kg
Vitesse maximale limitée à 250 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 6,5 s
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline
Suspensions McPherson
Freins Disques
Chronologie des modèles
Précédent - BMW M5 (E34) Suivant

La BMW M5 E28 est une automobile sportive produite par le constructeur allemand BMW de 1984 à 1988.

Genèse[modifier | modifier le code]

Cette première-née de la lignée des M5 est née de l'idée de greffer à une berline « conventionnelle » un moteur à vocation sportive. En l'occurrence, il s'est agi d'installer sous la capot de la Série 5, jusqu'ici une berline ordinaire, le puissant moteur à 6 cylindres en ligne du coupé M1. Présenté en 1985 au Amsterdam Motor Show, le résultat fut la naissance d'une sportive d'un nouveau genre, qui allait devenir une référence[1].

Production[modifier | modifier le code]

Contrairement aux autres berlines série 5 de la gamme, la M5 fut assemblée à la main par un petit groupe détachée par BMW Motorsport, au départ à l'usine BMW Motorsport de Preussenstrasse près su siège de BMW AG à Munich, puis à partir de septembre 1986 la M5 e28 fut construite au siège de BMW Motorsport récemment ouvert à Garching près de 100 km à l'Est de Munich. Exception a été faite pour les modèles réservés au marché Sud-Africain qui ont été produit et assemblés à l'usine BMW de Rosslyn en Afrique du Sud avec des kit et fournitures envoyés d'Allemagne.

Spéculation[modifier | modifier le code]

Lors de l'annonce par BMW en 1986 de la mise en production de la BMW e28 M5, il était précisé sur les prospectus commerciaux que la production serait limitée à 500 exemplaires uniquement. Avec le temps, la production dépassa les 1 200 exemplaires rien que pour le marché Nord-Américian. Ainsi, une Class action fut intentée contre le groupe BMW d'Amérique du Nord en 1991 par les acheteurs au motif que la valeur "collection" de leur véhicule, initialement vendue pour une production totale de 500 exemplaires uniques a été faussé par une production finale bien supérieure. La compagnie régla le problème en fournissant un certificat transférable d'une valeur de 4 000 $ pour l'achat ou le leasing d'un véhicule BMW neuf.

Production [2][modifier | modifier le code]

  • 775 en version européenne dont 187 en conduite à droite
  • 1340 en version US dont 101 en version canadienne
  • 30 en version Japon
  • 96 assemblées à Rosslyn en Afrique du Sud

On peut différencier les différentes versions par leurs codes:

  • DC91: (10/1984-09/1987) Modèle Européen à conduite à gauche, non catalysé.
  • DC92: (03/1986-11/1987) Modèle Européen à conduite à droite, non catalysé.
  • DC93: (11/1986-11/1987) Modèle Nord-Américain à conduite à gauche, catalysé.
  • DC93: (01/1987-03/1987) Modèle réservé au Japon, conduite à gauche, catalysé.
  • DC98: (06/1987-11/1988) Modèle réservé à l'Afrique, conduite à droite, non catalysé.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Sébastien Dupuis, L'automobile sportive, « BMW M5 : la référence des berlines sportives »,‎ 20/05/2009
  2. http://www.bmwmregistry.com/model_faq.php?id=7

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :