BMW K 100

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis BMW K100)
Aller à : navigation, rechercher
BMW K100
Constructeur BMW
Type roadster, RT(RT, LT), Routière sportive (RS)
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres en ligne, 4 temps refroidissement liquide
Distribution 2 act, 2 soupapes par cylindre
Cylindrée 987 cm³ (67 x 70 mm)
Puissance maximale 90 ch à 8000 tr/min ch
Couple maximal 9,8 mkg à 3000 tr/min mkg
Alimentation injection électronique
Embrayage monodisque à sec
Boîte de vitesses à 5 rapports
Transmission par cardan
Vitesse maximale 190, (LT) 220 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre tubulaire
Suspension avant (débattement) fourche télescopique (185 mm)
Suspension arrière (débattement) monoamortisseur (130 mm)
Frein avant 2 disques ∅ 285 mm, étriers 2 pistons
Frein arrière tambour simple came ∅ 200 mm ou disque ∅ 285 mm avec un étrier 1 piston
Poids et dimensions
Roue avant 100/90 x 18"
Roue arrière 130/90 x 17"
Empattement 1 516 mm
Poids à sec 239 kg
Réservoir (réserve) 21 ou 22 ℓ (5 ℓ) litres

La BMW K100 est une moto produite par BMW entre 1983 et 1988.

Un moteur original[modifier | modifier le code]

Le moteur est un quatre cylindres en ligne disposé longitudinalement dans le cadre. C'est le premier moteur 4 cylindres sur une moto de marque BMW. Prévu à l'origine pour être 1200 cm3. Le code du projet fut K589.

Couché horizontalement avec une culasse à gauche et le bas moteur à droite, ce moteur porteur se montre aussi performant qu'avare en sensations. Équipé d'une chaîne de distribution interne, cette mécanique très fiable et peu onéreuse à l'usage fait partie des moteurs les plus fiables jamais créés par la marque.

Ce moteur évoluera en différentes cylindrées jusqu'en 2009 : 1000 cm3 16v, 1100 cm3 16v et 1200 16v.

Il servit également de base au seul trois cylindres de la marque : amputé du cylindre avant et équipé d'un vilebrequin calé à 120°, il sera commercialisé sur la série K75.

En 2009, BMW stoppera la production de sa K1200 LT, dernier modèle 4 cylindres à plat de la marque.

K100[modifier | modifier le code]

  • Année de production: 1982-1990.
  • Nombre de motos produites: 12871
  • Prix: 12490 DM

Modèles dépouillés typés roadster, les K100 était le premier modèle de K100 commercialisé. Complètement dépouillé, il est disponible avec un saute vent optionnel.

Son évolution technique est calquée sur sa petite sœur, la K75: freins à tambour puis à disques, ABS en option.

K100RS[modifier | modifier le code]

  • Année de production: 1983-1988.
  • Nombre de motos produites: 34804
  • Prix: 15190 DM

Équipée d'un guidon Sport ainsi qu'un carénage aérodynamique avec déflecteur, la RS est plus orientée Sport-GT qu'hypersport, mais reste capable de performances très honorables eu égard à son poids, d'une grande polyvalence et un confort très correct pour une sportive.

K100RS/1[modifier | modifier le code]

  • Année de production: 1988-1993.
  • Nombre de motos produites: 12666
  • Prix: 19950 DM

Ce modèle a 4 soupapes par cylindre reprend le moteur du K1 avec un rapport de pont plus court.

Les changements sont notamment une nouvelle culasse à 16 soupapes et double arbre à cames en tête, ainsi qu'une injection reprogrammée en conséquence.

Les jantes sont des modèles à trois bâtons et la monte pneumatique plus large, le freinage avant évolue avec des disques de plus grand diamètre. Le train arrière monolever est remplacé par le paralever de la K1.

Elle sera remplacée par la K1100RS qui ne sera en réalité qu'une évolution de la K100RS/1 mais elle sera moins rapide et performante, et surtout moins exclusive que sa prédécesseure. La K1100RS sera muni d'un moteur plus puissant, des cylindres plus rapprochés et un carénage redessiné couvrant le moteur en entier.

K100RT[modifier | modifier le code]

  • Année de production: 1984-1988.
  • Nombre de motos produites: 22335
  • Prix: 15600 DM

Modèle de touring, elle reçoit le carénage de la K100LT avec bulle fixe. Une bulle électrique optionnelle est disponible en option.

K100LT[modifier | modifier le code]

  • Année de production: 1987-1992.
  • Nombre de motos produites: 14899
  • Prix: 18530 DM

Modèle de touring haut de gamme, la K100LT se démarque par des options et un confort de roulage rares pour l'époque. Elle évoluera par la suite en K1100LT en reprenant les évolutions techniques de la K1100RS.

Anecdotes.[modifier | modifier le code]

Christian Lakomski, président du BMW Moto Club de France, totalisait plus de 510 000 kilomètres au guidon de sa K100LT de 1987, avec un ensemble moteur/boite d'origine.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]