BMW E9

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir E9.
BMW 3.0 CSL
BMW 3.0 CSL
Chris Amon, Vainqueur des 6 Heures du Nürburgring 1973 avec une BMW 3.0 CSL

La BMW E9 est une voiture du constructeur BMW dont la commercialisation a commencé en 1968 et s'est terminée en 1975.

Historique[modifier | modifier le code]

La BMW E9 a été commercialisée en octobre 1968 avec la 2800 CS possédant un moteur six cylindres de 2 800 cm3 et 170 ch. Elle remplace la gamme 2000 C/CS. Elle en diffère par sa face avant, dû au rallongement du compartiment moteur pour accueillir le nouveau 6 cylindres en ligne, hérité des berlines 2500/2800. Ce moteur, type M30, fera beaucoup pour la renommée de BMW. Sa dernière descendance sera le moteur de la M5 en 1995. Comme pour sa devancière le châssis E9 est assemblé chez le célèbre carrossier Karmann.

En 1971, BMW remplace la 2800 CS par la 3.0 CS équipée d'un moteur de 3 000 cm3 à carburateur de 180 ch et la 3.0 CSL de 215 ch. Elle a toujours une boîte 4 vitesses, par contre elle reçoit une direction assistée et surtout 4 freins à disques qui faisaient cruellement défaut à la version précédente. Quelques mois plus tard, la BMW 3.0 CSi avec une injection électronique et 200 ch vient renforcer la gamme. La CSL reçoit aussi cette injection électronique.

En 1972, le coupé CS E9 apparait dans la comédie allemande Ein Käfer gibt Vollgas. Il est conduit par le héros du film, interprété par Joachim Fuchsberger, qui est un inspecteur de police pourchassant des criminels.

Le summum de la version coupé CS E9 est atteint avec la CSL light-weight qui est allégée de 200 kg, grâce à des portières et un capot en aluminium, et par un équipement intérieur réduit. Elle servira de base à un engagement en compétition. Cette version de compétition est équipée d'un moteur de 3 500 cm3 de 360 ch. Elle remporte de nombreuses victoires.

À la fin de l'année 1973 la CSL reçoit un nouveau moteur de 206 ch.

En 1974, la 2.5 CS renforce la gamme avec un 2 500 cm3 de 150 ch.

En 1975, BMW lance un programme baptisé "Art et automobile" qui donne naissance à des exemplaires de la 3.0 CSL peints par des artistes connus.

La production de tous ces modèles arrête en décembre 1975, les derniers véhicules étant livrés en 1976.

Le point noir concerne la rouille et la corrosion omniprésentes sur ce modèle, ce qui explique en partie sa cote relativement peu élevée.

Elle est remplacée par la BMW série 6.

Liens externes[modifier | modifier le code]